T3sjelly & Aken d’ESSAPMI en featuring

Hello,
Cela faisait longtemps que je n’avais pas accueilli des invités sur le blog avec la rubrique featuring. Et c’est vraiment un plaisir que m’ont fait T3sjelly et Aken en acceptant mon invitation. Ceux qui fréquentent des forums tel que Commeuncamion les connaissent bien, ce sont deux poids lourds du streetstyle français sur le web et il se font pourtant discrets, loin d’un désir de capter le plus de likes possible sur Instagram ou faire les Attention Whore le jour de la Fashion Week.
Leur vision de la mode est à l’opposé de ce que l’on nous vend dans les magazines et média de masse, c’est rafraichissant et te fera voyager, autant que leurs tenues.
Je laisse la parole à Aken : 
« J’ai
cru au début que l’habit faisait le moine… Mais pour que l’armure protège le
chevalier, il fallait développer un certain sens de l’apparat. J’ai commencé
comme tout le monde, à être un consommateur de mode, quand j’eu mes premiers
salaires, en me basant sur les préceptes de la mondialisation et du
consumérisme… Avoir l’attirail d’untel, m’identifier à un “groupe”… Je
faisais du vêtements un faire valoir… Alors que je n’en savais rien du
savoir-faire… 

De
nature radicale et extrémiste, je ne peux m’empêcher d’être paradoxal.. C’est
tout ou et rien. Alors j’ai jeté mon corps perdu dans la masse, pour apprendre
plutôt que défendre… A quoi bon l’ouvrir si c’est pour parler de soi?
Développer sur son style et sa maîtrise du langage corporel dans une gestuelle
qui n’a de sens que pour ceux qui ignorent.. ?? 
Etre
ou ne pas être, la question est posé depuis des lustres, néanmoins les réponses
me consternent.. 
Croyant
et soumis, je cite la Torah comme exemple quand Dieu répond à Moïse [Exode
3:14]: “Je suis celui qui est” … Personne sur terre n’est avant de naître… Dieu
est… Peut on dire simplement, je suis… Et dans ce cas si tout le monde est… Que
sommes nous? haha
Je
suis pour l’abolition de l’égo, fané par Instagram et la dictature du paraître
ou être par… Ces photos, illustrent « être ridicule », sont un affront
aux poseurs 2.0.. Le jugement du style reste subjectif, mais le moment passé à
faire ces photos pour vous lecteurs est une ôde aux bats les couilles… 
Je
ne tiens pas à nous présenter… Mais ESSAPMI est né dans ces conditions…
Tout d’abord un lieu intimiste où l’expression -isme est sujet. Le partage de
connaissance, d’idée et d’amour.. Surmonté d’un nuage d’acier, représentant la
lassitude étreinte des courants dominants, sous lequel des vêtements d’orfèvre
sont juxtaposés, cintré en clé de sol… Enchanté. Un lieu fait par nos mains, et
transcende ceux qui nous font rêver. Rick Owens, Ziggy Chen, Geoffrey
B. Small
etc. Des audacieux capable d’imaginaire avec chiffons. 
On
essaye de développer depuis 1an et demi cette espace sur Lyon, qui met
en exergue le vêtement et le savoir-faire de ces quelques derniers authentiques
tailleur-designer, du style fondamental à l’extravagant, nous offrons un choix
des plus éclectique et qualitatif en matière de sappe dans la région Rhône
Alpes. Une impasse sans la prétention d’être les meilleurs, mais de donner
notre meilleur afin d’allier le plus grand nombre à l’excellence. 
La qualité par
l’effort… »

Je n’en dirai pas plus, je t’invite à aller les voir si vous de Lyon, ou de passage :

Et retrouve leur dernier lookbook, absolument dingue sur : 

Facebook / Instagram / ESSAPMI le site (en maintenance)

Et enfin, après j’ai fini, tu peux retrouver t3sjelly sur son instagram où il poste des tenues, des pièces et de l’inspiration, un profil à suivre, au moins pour sa culture mode 🙂 

Boras

mon instagram

Boras
Pas un héros de l'orthographe, pourtant j'écris des articles sur des bouts de chiffons que je prends en photo. J'aime porter des kimono mais je ne fais pas de Kendo, mon style se perd entre street et workwear. Je suis aussi un amoureux de basket et des C's, qui voue un culte à DJ Premier.
Partager l'article

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *