Destination – Nonza, le joyau du Cap Corse


La vue depuis les ruines sur la Monte de Nonza
Hello hello !
Aujourd’hui, on part sur un article un peu différent puisque j’ai eu envie de partager avec vous, un des endroits où je préfère me rendre pour chiller, un village, une plage et une mer un peu atypique. Au travers d’une tenue, d’un paysage, je vous ferai part de toute l’émotion qui se dégage … Nan je déconne !  Je ne vais pas me transformer en wannabe blogueur traveler à vous balancer des phrases à la con toutes faites sur telle ou telle destination ^^
En revanche, après avoir shooté le look que je vous présente après, je me suis dit que c’était dommage de ne pas montrer plus de trucs de ce petit village du Cap Corse. Cette île, je l’aime, et j’ai la chance d’avoir un de mes meilleurs potes qui y vit, c’est le pèlerinage annuel. J’aime la nature brute et le village de Nonza, c’est plus qu’une claque qu’il te met.
On va d’abords parler chiffons, on reste sur un blog de mode masculine hein ^^ puis je vous montrerai  quelques photos souvenir du coin, un compte instagram à suivre si tu as envie de découvrir la Corse à distance et j’espère que ça te motivera à y faire un tour en vacances 😉
Une tenue pour chill après la plage
Béton Ciré hat – Léon & Harper x Monoprix shirt – Lucleon necklace – Diesel shorts – Novesta x Universal works sneakers
Quand il fait une chaleur à tomber et que tu es en vacances, le style devient vite accessoire. Un short en denim, un tee et des sneakers en toile, tu es prêt. le soir, il fait toujours plus frais sur la côte et j’aime bien avoir une chemise en voile de coton, bien large à porter « à l’arrache ». La dégaine est là et tu peux chill tranquille.
Pour le short petit rappel, un article tuto est disponible pour te faire le meilleur des shorts 😉 Les kicks sont des Novesta en collaboration avec la marque workwear anglaise Universal Works, bien légères et coloris sympa pour l’été sans être grossières. C’est le modèle  Star Master, tu peux retrouver une large sélection à prix sympa ici.
J’ai eu pas mal de questions sur instagram sur mes accessoires. J’y réponds en partie ici, mon collier en cuir, un porte clé, est d’un label danois, Lucleon, que j’ai trouvé sur trendhim.fr , une site français de bijoux et accessoires pour homme. C’est le modèle Ruffian, il existe en plusieurs coloris. Ca se passe ici. J’aurais l’occasion d’en reparler dans une tenue plus « poussée » 🙂 Et je l’avais déjà postée dans ce poste, plus street, la montre est une Casio G-Shock GST-W110-1AER, indestructible, elle est parfaite pour faire du snorkeling ou simplement le gamin dans les vagues ^^ 
Casio G-Shock GST-W110-1AER watch 
Nucléon collier porte-clef en cuir brute – (trouvé sur le site trendhim.fr )
Novesta x Universal Works Star master ecru canvas sneakers





La Plage de Nonza, l’ancienne carrière d’amiante et sa marina 

Nonza est probablement considéré comme l’un des plus beaux villages de Corse et donc de France. Ce n’est pourtant pas ce point là qui fait que j’aime cet endroit mais son immense plage. Le village est en hauteur, dressé sur une colossale falaise. La plage en contre-bas interpelle au premier coup d’œil. Le contraste entre le mer d’un bleu azur façon pub lessive Ariel (bon la référence parlera aux trentenaires et plus ^^) et la plage de galets d’un noir profond. Perso, la première fois, je suis resté bouche bée. Et surtout, moi qui ne suis pas dans le délire « plage bondée de monde avec les gosses qui hurlent et les kékés qui paradent avec leurs gros muscles », voir cette étendue de plusieurs centaines de mètres avec une dizaine de personnes à tout casser, c’était le coup de foudre.
Pour l’anecdote, ces galets sont les conséquences du rejet de l’ancienne carrière d’amiante de Canari-Abro dont l’exploitation a pris fin en 1965. On appelait le port la marina di Nonza. Certains disent que les gens ont peur de cela, d’autres qu’il y a des courants qui t’emmènent vers le fond et te noient. Perso, pour le moment, je suis toujours là après 5 ans à m’y baigner ^^
Je pense surtout que la plage de Nonza se mérite et quand on part du village, c’est une bonne descente de 15mn qui nous attend. Le village est perché sur une falaise de plus de 100m, le descente sur un petit chemin avec des marches d’appoints, voir plus rien, faut se la farcir quand il fait 35 degrés haha
Le spectacle à l’arrivée vaut toutes les peines, j’ai mis quelques photos prises au fur et à mesure des ans (tu remarqueras que j’ai pris des années, pour rester poli ^^) et chaque moment de la journée et de l’année donne une teinte différente à la mer. Son agitation aussi, comme souvent en Corse, tout dépend du vent.

Et sans vouloir tout ramener au workwear, j’aime ce lieu aussi pour ce qu’il a été, une carrière. Il y a les traces de ce passé, quelques ruines et carcasses de machines mais la nature a repris ses droits, entre la verdure et la mer qui ont recouvert peu à peu ce noir.

Le soir, le ciel prend des tons pastels et l’atmosphère devient paisible, c’est là que le village est le plus beau, on en parle juste après 😉
Le contraste entre le bleu azur de l’eau et le noir des galets
Short de bain Orlebar Brown
Oui parfois la mer est taquine ^^
Short de bain Gant à motifs floraux (lien)
Nonza, un village qui trône sur sa falaise
Le village de Nonza et son église Santa Ghjulia
Je vais aller assez vite. Le village est splendide, typiquement corse avec ses vieilles bâtisses en pierre, colorées, une église et ses quelques ruelles. La cerise sur le gâteau, ce sont les quelques dizaines de marches qui mènent au point culminant de la falaise où se dresse une ancienne tour de garde, dite génoise, là où il y avait autrefois une forteresse. 
La vue est sans égale et c’est ici que s’est installé un petit restaurant / bar, la Sassa (je te conseille de réserver, leur page FB). Lieu atypique par excellence, les plats sont vraiment bons (perso je te conseille le magret de canard au feu de bois :p ), on n’est pas dans l’attrape-touriste et l’atmosphère qui y règne, visuelle et sonore, pourrait se suffire à elle-même.
Je te laisse juger 😉
Fontaine de Santa Ghjulia et sa chapelle en hommage à la martyre Sainte Julie
La tour paoline de Nonza
La Sassa, un restaurant / bar avec une vue imprenable (leur page FB)
Quand tu prends l’apéro et que le soleil se couche
Quelques photos bonus de mon pote corse Antoine
Mon pote Antoine, a.k.a toinoucciu sur instagram (pour le suivre c’est ici) partage son amour pour la Corse au travers de photos qui vont te faire voyager. La montagne, les criques, les plages ou encore l’architecture de l’île, tout y passe avec un coup d’oeil sincère et des couleurs naturelles (parce que bonjour la saturation sur bien des comptes :/ ). Quelques unes de ses photos de Nonza clôturent cet article 😉
Boras
mon instagram

Credit : Antoine Giudici – instagram account : @toinoucciu

Boras
Pas un héros de l'orthographe, pourtant j'écris des articles sur des bouts de chiffons que je prends en photo. J'aime porter des kimono mais je ne fais pas de Kendo, mon style se perd entre street et workwear. Je suis aussi un amoureux de basket et des C's, qui voue un culte à DJ Premier.
Partager l'article

5 Commentaires

  1. jeudi 20 juillet 2017 / 17:19

    Très bel article Bobo 🙂
    C'est cool que tu fasses découvrir le pays, je connais pas bien le Nord de la Corse, ça me donne envie d'y retourner !

    • vendredi 21 juillet 2017 / 06:41

      Merci l'ami (pense à signer :p )

      merci pour ton retour, je prendrai el réflexe de shooter quelques endroit maintenant quand j'irai.

      et moi c'est le sud que je connais moins (j'ai fait les gros trucs Bonifacio tout ça) mais peut de petit coin. La Corse est un puit sans fond de lieux magiques 😮

  2. jeudi 20 juillet 2017 / 22:50

    bien cool l'article ! C'te collab monop x leon & harper est vraiment au top bordel .. des idées de tees et shirts dans le meme délire ?

    • vendredi 21 juillet 2017 / 06:47

      Ouais elle était vraiment réussie cette colla' (c'était unisexe d'ailleurs 😮 )

      là comme ça, je n'ai pas d'idée précise. Du floral tu en as dans toutes les marques à la Our Legacy et les trucs jap mais ce n'est pas donné.

      faut traînasser dans les boutiques de fast fashion et avoir le coup de chance :/

    • vendredi 21 juillet 2017 / 09:06

      tu as supprimé le commentaire mais j'avais vu 🙂

      le fast fashion, tu vas du cheap et du bon ratio design / qualité / prix, faut fouiner, parfois on se trompe et parfois on fait la bonne affaire.

      j'aime autant certain de mes tee monoprix que mes norse projets par exemple 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *