Et deux noragis, deux ! (part 1)

Salut à toutes et tous,

Aujourd’hui je vais à nouveau vous parler de noragis…
Je ne vais pas faire un article complet sur la fabrication car les étapes sont à peu près les mêmes que sur ma première noragi (voir ici), mais je vais vous montrer 2 noragis que j’ai faites il y a peu, vous verrez la deuxième lors d’un prochain article à venir très vite.

Après ma première, on a fait le shooting avec Boras et quand il l’a essayée, j’ai tout de suite compris que le rendu sur lui était vraiment cool (vous pouvez la voir dans cet article) ! Même si j’aime le rendu loose, j’ai trouvé que sur quelqu’un d’un peu plus large c’était bien plus intéressant visuellement.

Ça m’a donc fait réfléchir, et je me suis dit que le mieux à faire serait de créer différentes tailles.
J’ai donc revu le patronage, et j’en ai d’ailleurs profité pour améliorer les points sur lesquels j’avais galéré sur ma première, et l’un des plus gros chantier (en plus de créer différentes tailles) était de faire une belle emmanchure.
Sur ma première, on était vraiment dans le trip kimono : des rectangles assemblées entre eux. Mais là je voulais une emmanchure plus moderne et plus agréable à porter, j’ai donc retravaillé toute cette partie et ai du faire pas mal d’essais pour arriver à ce que je voulais. J’ai aussi modifié l’angle des épaules pour que ça soit plus proche de la réalité physique et anatomique du corps humain.
Le but était aussi de faciliter le montage des manches, car c’était une des partie les plus dures à faire sur ma première.
J’en ai aussi profité pour revoir les finitions intérieures. Je reste bien sûr sur des finitions gansées, mais je les ai montées d’une autre manière et cela rend bien plus agréables les coutures, notamment quand on porte le vêtement.

Voilà quelques petites photos de détails de la première des deux : les tissus sont exactement les mêmes que sur ma première, j’avais assez de chutes pour m’en faire une deuxième. J’ai modifié le col, le tissu contrastant ne va pas jusqu’en bas, je trouve ça beaucoup plus cool ! J’ai aussi ajouté une doublure de propreté sur le haut du dos à l’intérieur.

Vue d’ensemble

Zoom sur la partie avant, le col s’arrête à mi-hauteur et les lanières sont faites avec le tissu contrastant

L’intérieur du col

Le montage des manches, les coutures sont gansées

L’intérieur du col en bas de la noragi

La doublure de propreté dans le dos (vue de l’intérieur, ici la noragi est à l’envers)

Ourlet du bas du vêtement avec la couture côté

La poche plaquée et l’ourlet manche

détail de la poche plaquée

Voici maintenant la noragi portée, ici avec une chemise Muji, un pantalon Bleu de Paname et des sneakers Margiela.









Détail sur la texture du pantalon BdP

Les fameuses Replica de Margiela, tout de cuir vêtues

 

Voilà, j’espère que cette belle noragi vous a plu, n’oubliez pas de venir voir la deuxième dans un nouvel article à venir bientôt ^^

16 Commentaires

  1. Avatar
    ludovic
    08/01/2018 / 10:26

    Hello,

    je pense que c’est le bon choix d’avoir limité les bandes contrastantes. Les détails de coutures sont vraiment propres.
    Vraiment pressé de voir l’autre !

    • Julien
      Julien
      Auteur
      08/01/2018 / 19:00

      Merci 😉

      l’autre n’a vraiment rien à voir en terme de couleur, je pense que ça surprendra un peu 🙂

      • Avatar
        ludovic
        08/01/2018 / 23:18

        Donc, noragi bleu et chaussure beige. J’imagine que pour le prochain post, les chaussures seront bleues…. 🙂

        (quand on cherche, on trouve 😉

        • Boras
          Boras
          09/01/2018 / 15:30

          haha il y a eu des indices laissés ici et là :p

  2. Avatar
    Gluglu
    08/01/2018 / 13:14

    Salut les gars,

    Encore du gros taf, j’aime finalement davantage celle-ci, c’est vrai que de l’avoir « slimée » la modernise un peu et ça fait moins premier degré.

    Assez impatient de voir la 2ème, en esperant que tu fasses une démonstration de ce que ça donne sur des tissus moins attendus !

    Je suis vraiment surpris des photos de l’intérieur du vêtement, c’est vraiment super clean, rien ne dépasse, ca fait vraiment très pro. Félicitations à toi, ça donne envie d’investir dans une machine à coudre…

    • Julien
      Julien
      Auteur
      08/01/2018 / 19:03

      Merci 😉

      oui je pense qu’il était nécessaire de bien différencier les tailles. La différence n’est pas énorme sur le papier, mais au final ça donne un rendu plus moderne à la pièce. C’était le but recherché !

      Pour les finitions intérieures, en effet c’est pas mal de travail, en fait clairement c’est ça qui prend le plus de temps. Mais je ne peux me résoudre à avoir un vêtement mal fini à l’intérieur.
      Le seul problème des ganses c’est que ça a tendance à raidir les coutures, sur un tissu un peu épais c’est pas grave, mais sur un tissu fin ça casse un peu la fluidité du tissu…
      Je réfléchis à d’autres alternatives pour les tissus plus fins 😉

    • Boras
      Boras
      09/01/2018 / 15:29

      merci pour les encouragements

      Julien est quelqu’un de modeste mais il a du talent. Et sait mettre des limites à mes idées chelous :p

  3. Avatar
    sb
    08/01/2018 / 17:51

    Hi

    Elle déboite franchement elle fait bien plus moderne que la première et les poches apportent pas mal a la tenue .

    Petites suggestions si tu permets :

    Sur les revers des manches on s’attendrait presque a les voir en selvedge 🙂 !

    Le col aussi est beaucoup dans la gamme chromatique que penses d’une couleur un peu plus claire ( genre gris/crème/kaki/bronze..,) ?

    Sinon je kiffe ton taff et je te félicite !

    • Julien
      Julien
      Auteur
      08/01/2018 / 19:12

      Merci 😉

      la première avait aussi des poches, je n’aime pas les vestes sans poches, je ne trouve pas ça pratique.
      Là d’ailleurs je n’ai pas fait de photo (honte à moi) mais les poches sont doublées avec le tissu rayé. Pas visible de l’extérieur, mais petit détail sympa quand on le voit.

      Pour le col, là je suis reparti sur les tissus que j’avais (ça me permet notamment de bien pouvoir comparer entre les 2 niveau style et coupe), c’est un mélange que j’aime beaucoup.
      Mais tu as raison, l’idée par la suite est de jouer sur le contraste de couleurs, de motifs, de textures… ça sera déjà plus le cas sur la 2e dont je vais parler très bientôt 😉

      Pour le selvedge… malheureusement en achetant du tissu en mode « amateur » c’est très très difficile de tomber sur un denim selvedge. Je n’en ai perso jamais vu. Parfois j’en vois sur des sites d’achat de tissu mais jamais en stock…
      En plus il peut y avoir une limite technique au selvedge : c’est le bord du tissu, et ce bord est droit, or sur un vêtement très peu de pièces sont droites… Et il y a aussi le sens du tissu pour la fabrication, si je prends un liseré selvedge pour le bord de manche, ça veut dire que ma manche ne sera pas dans le sens du tissu (le droit fil), elle sera perpendiculaire, et le tissu n’aura pas la même tenue…
      C’est pas si simple tu vois 😀

      J’espère que la 2e noragi vous plaira aussi, elle est moins easy à porter j’avoue ^^

      • Avatar
        sb
        10/01/2018 / 11:55

        Pfffff ça parait simple mais ce que tu decris c hyper technique !!! Hâte de voir l autre!!

  4. Avatar
    Seb
    08/01/2018 / 20:37

    C’est franchement du beau/bon boulot !

    • Boras
      Boras
      09/01/2018 / 15:30

      Merci mec pour le retour !

  5. Avatar
    Antoine le Belge
    09/01/2018 / 16:05

    Joli, j’apprécie cette plus version 2.0 que le tout premier 🙂
    Les finitions <3

    Hâte de voir le suivant en tout cas. Semaine prochaine peut-être ?

    • Boras
      Boras
      10/01/2018 / 10:09

      Merci Antoine pour le mot sympa

      je pense que oui, semaine prochaine on devrait avoir quelque chose du coté de chez julien (et l’article sur le pants, la tenue qui va avec est wow )

  6. Avatar
    Romain
    16/05/2019 / 19:01

    Pfiou franchement magnifique, probablement un énorme boulot mais le résultat est énorme.

    Comment tu sources le tissu par contre ? Ca doit pas être évident à trouver par chez nous non ?

    Tres beau tout ça.

    Romain

    • Boras
      Boras
      19/05/2019 / 10:12

      Salut Romain !

      Merci pour ton retour, ça nous fait plaisir car oui il y a beaucoup de travail derrière 🙂

      En fait, tant que tu restes sur du « pièce unique », tu peux arriver à trouver des tissus ici et là comme le marché St Pierre ou ebay / etsy (je crois que Julien l’explique dans certains articles).

      Maintenant que l’on montait le projet de sortir une série, c’est autrement plus compliqué (et couteux haha)

      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *