Culture mode – Raf Simons – Influence de l’art et la musique

raf simons et imapct de l'art musique et cinema dans son travail - culture mode
Pochettes d’album de Joy Division et New Order – Parkas Raf Simons AW03

Coucou moi c’est Fokken.

Boras m’a invité sur son blog pour écrire un article et n’ayant pas d’ami pour organiser un vrai shooting comme Home, j’ai décidé de parler d’un créateur que j’aime beaucoup: Raf Simons et les influences de l’art dans son travail.

L’influence de la musique dans le travail de Raf Simons

Les influences musicales sont très présentes chez Raf Simons et les références à des groupes sont nombreuses. Les exemples les plus connus sont les parkas produites pour la collection AW03 et reprenant des visuels créés par Peter Saville pour le groupe Joy Division (et par la suite New Order). Quelques unes de ces parkas se sont vendues près de 7000$ l’année dernière.

D’autres hommages à des artistes sont facilement identifiables au travers des collections de Raf Simons, par exemple, en 2001, les patchs représentant David Bowie ou Richey Edwards des Manic Street Preachers. Un des groupes préférés de Raf avec Kraftwerk, auquel il fait aussi référence lors de la collection AW98.

raf simons et imapct de l'art musique et cinema dans son travail - culture mode
Pièces Raf Simons patchées avec, entre autres, des photos de David Bowie, Richey Edwards et Joy Division
raf simons et imapct de l'art musique et cinema dans son travail - culture mode
Le groupe allemand Kraftwerk – Raf Simons AW98

Raf Simons puise son inspiration dans la jeunesse et les sous-cultures. La fin des années 80 a vu apparaître un nouveau genre musical en Belgique : la New Beat. La New Beat (et plus tard l’Acid) s’écoutait surtout dans des Mega Discothèques implantées en Flandre, près d’Anvers et de Gand. Des dizaines de milliers de jeunes sortaient tous les weekends pour tripper sur de la musique électronique.

raf simons et imapct de l'art musique et cinema dans son travail - culture mode
Pochettes d’album: Rave Signal III de CJ Bolland ( 1991) – Ibiza de Amnesia ( 1988) – Longsleeve Raf Simons AW04

Ce longsleeve produit pour AW04 s’inspire, à la fois, du titre Rave Signal de CJ Bolland et de la police d’écriture utilisée par Amnesia, un autre collectif de DJs belges des années 90.

raf simons et imapct de l'art musique et cinema dans son travail - culture mode

Raf Simons n’est pas le seul artiste à s’inspirer et à faire partie de cette sous culture. En 2011, le label électro belge R&S Records a fait appel à Tom Tosseyn pour redessiner leur logo. R&S Records est l’un des labels les plus important de toute le courant New Beat, il a produit et supporté les meilleurs DJs et music makers belges.

raf simons et imapct de l'art musique et cinema dans son travail - culture mode
Logo R&S Records classique – Le même logo redesigné par Tom Tosseyn

Tom Tosseyn est un graphiste Anversois qui a travaillé avec Raf Simons pour certaines collections. Créant des visuels, des prints et les cartons d’invitations aux défilés.

Il a aussi créé ce visuel pour Tim Coppens, un autre créateur belge diplomé de l’académie d’Anvers. ACID: référence évidente au genre musical du même nom.

raf simons et imapct de l'art musique et cinema dans son travail - culture mode
Tim Coppens “ACID” Print ( FW16) – Raf Simons

Un autre exemple d’inspiration est le lien entre Raf Simons et The Chemical Brothers.

raf simons et imapct de l'art musique et cinema dans son travail - culture mode
Détail du clip “Hey Boys Hey Girls”, The Chemical Brothers ( 1990) – Raf Simons SS00

L’influence electro et Gabber se retrouve à la fois dans le clip vidéo et dans le défilé, notamment au niveau des coupes de cheveux et du style vestimentaire.

raf simons et imapct de l'art musique et cinema dans son travail - culture mode

Bien sûr, n’importe quelle sortie d’école ressemblerait à l’image mais Raf Simons a utilisé plusieurs sons des Chemical Brothers dans ses défilés comme Do It Again pendant la présentation de la collection SS08.

La photo de la cour d’école a été prise par Ronald Stoops, un photographe belge qui a travaillé avec la plupart des créateurs belges dans les années 90. C’est lui qui a photographié les premiers défilés de Raf Simons ainsi que les premiers éditos, dont celui AW97 qui met en avant la jeunesse et la musique électronique.

raf simons et imapct de l'art musique et cinema dans son travail - culture mode
Klinik Kastration ( 1988) – Raf Simons AW98 – Raf Simons AW97 ( par Ronald Stoops)

L’art au centre du travail de création de Raf Simons

L’inspiration de Raf Simons ne se limite pas à la musique. Les références à l’art sont nombreuses et certaines collections sont entièrement inspirées par un artiste : Brian Calvin en SS13 ou Sterling Ruby en AW14.

raf simons et imapct de l'art musique et cinema dans son travail - culture mode
Au dessus: Raf Simons SS13 – Raf Simons AW14 //  En Dessous: Oeuvres de Brian Calvin et de Sterling Ruby

Plus qu’une inspiration, ces deux collections rendent un véritable hommage aux artistes. Sterling Ruby a même cosigné la collection en apposant son nom sur l’étiquette.

raf simons et imapct de l'art musique et cinema dans son travail - culture mode
Raf Simons AW15 -William Forsythe, Doing and Undergoing ( 2016) – Luc Tuymans, Society in expectation of a spectacle.

Plus récemment, lors d’une exposition au Bozar à Bruxelles, une toile de Luc Tuymans, un peintre belge, se trouvait dans la même salle que des chaines posées sur le sol. Non seulement les chaines rappelaient les sacs à dos créés par Raf Simons pour AW15 mais les couleurs et les motifs répétitifs du tableau correspondaient au manteau de la même collection. Une coïncidence qui démontre que l’art et la mode peuvent se répondre et s’inspirer.

Voilà, tu en sais un peu plus sur l’oeuvre de raf Simons et coment appréhender son travail.

Retrouvez-moi sur instagram => Fokkenception


Si tu veux garder un œil sur une approche du style singulière, rejoins notre newsletter 🙂 conseils, looks et des exclusivités !