HDC #7 – Le camo Tiger Stripes

Les motifs camouflages ne sont pas toujours simples à comprendre et à intégrer. Cette série d’articles vise à comprendre certains motifs et à se les approprier. La liste s’allongera régulièrement, de façon tout à fait subjective, chaque pièce faisant partie de mon vestiaire.

Enfin, dans mon sac se cache le motif qui sera traité ensuite. Attention, ceci est un running teasing!

Présentation du camo tiger stripes:

Il est basé sur le motif français “lizard”. Il existe au moins une vingtaine de versions différentes (leur point commun: on reconnaît les rayures au premier coup d’oeil, semblables à des grands coups de pinceaux). De quoi écrire un livre uniquement sur ce motif. Quoi? Ce livre existe? Richard Denis Johnson a effectivement écrit Tiger Patterns, un livre de 250 pages sur le sujet.

Voilà voilà.

Le point le plus intéressant est qu’il n’y a pas eu de version officielle américaine (produite par les manufactures américaines, avec numéro de suivi comme pour la production classique). Il y a eu des productions ‘sous licence américaine’, commandées par le gouvernement américain, et d’autres productions ‘copiées’ localement. Mais toutes les pièces d’époque, portées par l’armée américaine ou non, ont été fabriquées sur le continent asiatique par des manufactures plus ou moins importantes (Thaïlande, Vietnam, Japon, Corée… etc). C’est ce qui entraîne un flou sur ce motif (dates, nombre de patterns, utilisateurs). Du chef d’unité qui a eu un budget pour équiper tout le monde au soldat qui a fait faire un uniforme seul dans son coin en passant par l’armée sud-vietnamienne qui a fait la même chose de son côté, ce motif est emblématique de la guerre du Vietnam: un beau bordel…

Aperçu du camo Tiger Stripes

Dénomination: Tiger stripes

Utilisation: Etats Unis, puis d’autres pays encore aujourd’hui (notamment la Thaïlande, la Russie, l’Angleterre et même la légion étrangère française).

Période d’activité: de la guerre du Vietnam jusqu’à aujourd’hui (l’USAF utilise une version pixelisée actuellement).

Nombre de couleurs du motif: Il existe des versions noires, blanches, marrons et vertes et d’autre grises et bleues ou encore marron et sable.

Réutilisation dans le civil:

facilité d’intégration du motif: oui. C’est un motif particulier. Utilisé par les unités spéciales, il a été repris dans pas mal de films, souvent porté par des barbouzes. C’est un motif très facile à associer dans des styles street, héritage, workwear. Il a été repris partout, par toutes les marques possibles et imaginables.

présence sur le marché: comme il n’y a pas eu de production officielle des premiers modèles, c’est assez compliqué de trouver des pièces originales d’époque sans y laisser un bras. L’engouement pour le tiger stripes est assez récent, avant les années 90/2000, personne ou presque n’en voulait. Aujourd’hui, on retrouve des pièces originales sur ebay pour plusieurs centaines voire milliers d’euros. Les reproductions, quant à elles, se trouvent très facilement et il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.

reproduction: oui, il est reproduit en masse! Ca doit être un des motifs les plus simples à trouver.

inconvénients du modèle original: franchement? Aucun. Les premiers patterns sont juste magnifiques. Allez si, comme il est impossible de mettre la main sur un modèle original (à moins d’avoir un budget délirant, ce qui est complètement stupide étant donné la qualité des reproductions), l’inconvénient est le prix d’acquisition.

avantages: le motif ne fait pas premier degré, il existe tellement de versions que tu en trouveras forcément une qui te plaise. Il passe bien dans beaucoup de styles. Des rayures plus ou moins larges, des couleurs variées, des versions pixelisées, de toutes les époques depuis les années 60 jusqu’à aujourd’hui, il y en a vraiment pour tous les goûts.

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l’actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c’est tous les mardis dans ta boite mail.