La belle Lurette

look avec pull en cachemire rose tricot

Ce matin je prends le train. Je vais voir mon pote Chair Bleue. Ça fait longtemps qu’on a prévu le coup, faut qu’on parle projets. Déjà deux visites avortées à cause de cette covid, ce coup-ci ça va passer… on doit aussi voir un troisième, Satanic Stanislas, mais lui les sapes c’est pas son truc, il fera un super photographe qui cherchera nos polypes au fond de l’objectif. J’avais déjà vu Chair bleue et son look infernal plein de morgue et de liberté la veille. Y’a plus qu’à faire un truc en contrepoint.

Il a mis du violet ? Il aura du rose (on ouvrira le rosé après), il a de l’aubergine, moi aussi, il met une chemise blanche qui dépasse, moi aussi ! L’idée c’était aussi de faire léger pour le trajet, j’ai pas les roadies de Dua Lipa, et puis, je voulais rendre hommage aux gars de borasification qui sont généreux et cools. Donc c’est un style composé de pièces que je n’aurais pas trouvées sans eux et puis comme je suis un paon, je rajoute des couleurs à ma mine aussi grisâtre que mes cheveux qui blanchissent.

On commence en bas de l’ascenseur tonal :

Oui ! Des Michael comme un totem grossier et finalement indispensable. Celles-là sont une collab avec homecore. Le cuir est plus quali que sur d’autres paires que j’ai vues : lisse et réceptif aux bons soins.

Chaussettes sympa Bonnard, bordeaux elles aussi. Un peu courtes à mon goût mais indéniablement de qualité. La francophonie est bonne pour le style.

Pour habiller mes cuisses et mollets noués par des semaines de labeur collé devant un écran, un pantalon baggy Coltesse, bleu marine de ce que j’en vois . Une marque qui m’était inconnue jusqu’à ce que Nieth sur le forum en porte avec beaucoup de brio. Baggy ? Pas vraiment mais confortable pour sûr. En prime, il est bien soldé encore en ce moment, il est épais et il se tient aussi bien à la taille que sous la taille.

La chemise est aussi un fétiche du forum, une Anton de Norse project. Bonne coupe, c’est pas génial niveau tissu mais c’est juste la bonne coupe. Un jour il faudrait quand même que des entrepreneurs markettent la coupe « parfaite », je suis sûr que ça marcherait. Faut pas rêver, une France qui laisse mourrir un marchand de rafale dans un hélico est-elle capable d’autre chose que d’ironie ?

Un pull Tricot rose. Sur les conseils avisés de Mat du forum. Super produit, super affaire. Ça marche avec tout surtout si on prend la bonne taille : Grande.

Comme il faisait froid, et que je voulais rendre hommage à l’humble et exalté Mood, chercheur du cool dans le casu, une pièce Drake’s. J’avais repéré cette écharpe soie/laine à un prix scandaleusement élevé. J’ai acheté sans y réfléchir et je ne regrette pas. Ces petits tigres me rappelaient un coussin Kenzo que j’ai par ailleurs. Quoi de mieux pour ronfler dans le train qu’avoir une écharpe/oreiller. Ils portaient tous des masques dans la voiture 6 alors qu’ils auraient dû prendre un casque. Elle est fine, l’écharpe, mais particulièrement chaude. Comme je suis fragile du cou, j’ai aussi planqué dans le col de la chemise un bandana kapital. Ça plaît ou pas mais là ça se voit pas et ça me protège bien des coups de vent et c’est bien aussi pour ça qu’on s’habille : Fumer des clopes au soleil.

Par dessus, une ciso d’Arashi chopée grâce à Monsieur Cam suite à une erreur de commande de ma part. Mes autres chemises olive sont de vieilles maîtresses épuisées en comparaison. Je les retrouverai en enfer devant Netflix, peut être sous mon cul.

Les références

surchemise : Arashi Denim

foulard : Kapital

écharpe : Drake’s

pull : Tricot

chemise : Norse Projects

pant : Coltesse

chaussettes : Sympa Bonnard

chaussures : Paraboot

stylisme : Steko


Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l’actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c’est tous les mardis dans ta boite mail.