Surchemise Kestin Neist et Ripstop à l’honneur

Il fait encore bien doux pour la mi-octobre alors j’en profite avant de sortir les grosses parkas.

(je vais avoir du lourd à te montrer sur cette saison froide)

look homme jean paraboot
surchemise kestin neist ripstop
jean coupe loose tapered hatski denim

Surchemise sans col Neist en ripstop

Un peu chiffonnée, j’ai ressorti ma surchemise Neist de Kestin. Un modèle qui revient saison après saison chez la marque écossaise, avec des matières différentes.

Le kiff ici est le coton ripstop, une matière d’origine militaire qui colle bien à la pièce. Sa nuance d’olive est intéressante, plutôt foncée.

Ça se patine vraiment bien!

Et un tee bien large, choisi en XL.

Passage en machine pour mon jean Hatski

“non mais Boras nous parle lessive”.

Je sais, c’est toujours le truc un peu creepy le sujet de l’entretien de son jean. Il faut d’ailleurs que je mette à jour cet article.

J’ai testé pas mal de choses sur ces 5 dernières années, plus les expériences de mon ami Colin, il faut que je te le partage.

Enfin, tout ça pour dire qu’à bientôt 2 ans, et de multiples lavages à la main, il a eu droit à sa première machine à laver.

Toujours émouvant le premier bain!

Je l’ai coupé très court de base, sans demander à l’ancien proprio s’il avait eu droit à un premier lavage.

J’ai mouillé les couches qu’il perde le moindre centimètre, j’avais zéro marge de manœuvre!

RAS, il est tout beau.

(bon, j’ai pris zéro risque en le passant à 20 degrés, ps ouf le bourdon)

Bon, je file continuer son délavage.

PS: cette tenue est tirée du guide sur comment porter des vêtements plus larges avec la philosophie du size-up

Les références

surchemise militaire: kestin

tee: uniqlo u
jeans: hatski
chaussettes: monoprix
chaussures: paraboot
accessoires: borali / oris x momotaro / t.k garments supply

oris x momotaro
paraboot michael marron caramel
collir borali ripstop camo upcycling

Par Boras

Pas un héros de l'orthographe, pourtant j'écris des articles sur des bouts de chiffon que je prends en photo. J'aime porter des kimono mais je ne fais pas de Kendo, mon style se perd entre street et workwear. Je suis aussi un amoureux de basket et des C's, qui voue un culte à DJ Premier.

Un style pointu et des conseils simples

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l'actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c'est tous les mardis dans ta boite mail.

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l’actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c’est tous les mardis dans ta boite mail.