Casual chic ou street heritage ?

Visvim jacket – H&M knit – Our Legacy shirt – Levi’s Made & Crafted jeans – Tex socks – Yuketen shoes

Boras is back ! Non pas que je sois parti très loin, je me suis simplement fait plus discret, aussi bien ici que sur Instagram. Merci à Julien et Quentin, qui ont nourri le blog avec deux articles riches, dans une direction que l’on va tendre à développer sur 2019. Cette coupure m’a fait le plus grand bien. Un blog à tenir, notre marque à avancer, la grosse période de mon activité professionnelle à assumer, et le coté perso, cela devenait compliqué et j’ai privilégié une partie plutôt que de tout faire à moitié.

2019 va amener son lot de nouveautés et tu pourras le découvrir au fur et à mesure ici où je vais beaucoup plus communiquer (articles, newsletter) et sur Insta via les story. L’idée est d’être plus présent et de partager plus de choses, et mieux. Comme toujours, chacun peut m’écrire, je réponds à tous (et si j’oublie, tu me relances !).

Revenons au sujet, et donc à la tenue. Nous sommes en plein dans le Street Heritage, dans une version plus « casual » on va dire. On retrouve toujours une silhouette agressive, des pièces d’inspiration militaire / workwear, avec une touche plus « sage » sur le papier sur le haut. On en parle rapidement !

Pull col rond et chemise, casual chic ou street heritage ?

Je pose la question mais nous connaissons tous la réponse. L’idée avec cette tenue est de te montrer qu’un style n’est pas limité à un type de pièce ou de manière de les associer, et que ce qui va compter, c’est la dégaine qui se dégage. C’est toi qui donne à tes vêtements une direction et qui renverra telle ou telle image.

Le street heritage comme nous le partageons sur le blog, c’est avant tout une silhouette puis des inspirations dans des courants de style (workwear, militaire, ethnique, …). Dans cette tenue, nous sommes sur une association des plus classiques et en faisant une lecture « primaire » : une veste militaire olive, un pull en laine, une chemise en denim, un jean brut et une paire de bateau / mocassin. On pourrait très bien être dans une tenue casual chic chère à mes collègues et amis de Bonne Gueule par exemple. C’est la silhouette, au-delà du choix des pièces, qui va donner cette teinte street, le coté « agressif » à la tenue.

Imagine maintenant le même combo, sans le jeans size-up, porté plus haut et avec moins de revers, la chemise rentrée et une paire un peu plus classique. Tu trouve toujours cela street ? Je pense que tu y vois comme moi une tenue casual chic, bien exécutée au demeurant.

On peut donc porter le style street heritage également au bureau en respectant certains « codes » qu’impose parfois la « vie de bureau ». On en parlera plus tard, de ne pas se mettre de frein à ce niveau.

une tenue street heritage avec un jean tapered brut un pull col rond sur une chemise en denim et une veste Visvim Achse et des yuketen native shoes

une tenue street heritage avec un jean tapered brut un pull col rond sur une chemise en denim et une veste Visvim Achse et des yuketen native shoes

une tenue street heritage avec un jean tapered brut un pull col rond sur une chemise en denim et une veste Visvim Achse et des yuketen native shoes

Visvim Achse jacket – damaged olive

une tenue street heritage avec un jean tapered brut un pull col rond sur une chemise en denim et une veste Visvim Achse et des yuketen native shoes

Levi’s Made and Crafted Shuttle Asteroids jeans

une tenue street heritage avec un jean tapered brut un pull col rond sur une chemise en denim et une veste Visvim Achse et des yuketen native shoes

Yuketen Angler Moc camp sole

une tenue street heritage avec un jean tapered brut un pull col rond sur une chemise en denim et une veste Visvim Achse et des yuketen native shoesune tenue street heritage avec un jean tapered brut un pull col rond sur une chemise en denim et une veste Visvim Achse et des yuketen native shoes

Matières et couleurs, nuances et associations

L’association des couleurs puis les matières sont ce qui vient après la silhouette pour réussir une tenue. Ici, j’ai joué la sécurité sur la palette. Le olive militaire en outwear permet de faire à peu près ce que l’on veut. Un mélange sable / grège et bleu clair fonctionnera toujours, même ici où la règle « il faut porter la couche la plus claire sous la plus foncée » n’est pas respectée. Les matières jouent aussi leur rôle avec une laine moucheté et un denim très léger pour la chemise.

Le jean brut tranche avec le haut et la toile en coton recyclé lui donne de la profondeur. Il est lui aussi moucheté mais n’y vois pas un matching avec le pull ou les chaussettes ! C’était vraiment une pièce réussie dans la gamme Levi’s Made & Crafted (il y en a souvent sur vente privée, dont une en ce moment qui se termine jeudi 24 janvier, mon code parrainage si besoin).

Enfin, le cuir suédé fauve de ces Yuketen vient ponctuer la tenue avec caractère (de beaux modèles en soldes ici). C’est une couleur que j’aime vraiment porter aux pieds, que ce soient des sneakers ou des boots, je trouve qu’elle apporte toujours un plus visuellement, du peps. Et contrairement à ce que l’on peut lire, ce type de cuir vieillit bien, ce n’est pas propret mais un un cuir suédé qui a souffert, ça a un cachet fou dans une tenue. Mes Visvim Virgil boots brown light sont un bon exemple.

une tenue street heritage avec un jean tapered brut un pull col rond sur une chemise en denim et une veste Visvim Achse et des yuketen native shoesune tenue street heritage avec un jean tapered brut un pull col rond sur une chemise en denim et une veste Visvim Achse et des yuketen native shoesune tenue street heritage avec un jean tapered brut un pull col rond sur une chemise en denim et une veste Visvim Achse et des yuketen native shoesune tenue street heritage avec un jean tapered brut un pull col rond sur une chemise en denim et une veste Visvim Achse et des yuketen native shoes

une tenue street heritage avec un jean tapered brut un pull col rond sur une chemise en denim et une veste Visvim Achse et des yuketen native shoes

 close-up qui permet d’apprécier la palette et les nuances de couleurs et matières

une tenue street heritage avec un jean tapered brut un pull col rond sur une chemise en denim et une veste Visvim Achse et des yuketen native shoesune tenue street heritage avec un jean tapered brut un pull col rond sur une chemise en denim et une veste Visvim Achse et des yuketen native shoes

Le mot de la fin

Ce qu’il faut retenir de cet article de remise en jambe :

  • La silhouette teinte le style d’une tenue (choix des coupes / volumes)
  • Les couleurs puis matières viennent booster ta tenue dans un second temps
  • Le vert olive en outwear est une couleur permettant un grand nombre d’associations
  • Le trio de couleurs grège (sable), vert olive et indigo (washed ou brut) fonctionne quasi tout le temps
  • Des chaussures ou sneakers en cuir suédé marron fauve sont un plus visuellement et vieillissent bien

Voilà pour cet article, je fais mon maximum pour sortir l’article sur Borali avant la semaine prochaine. Le projet était en stand by mais on va vous proposer quelques choses. Avec Julien, nous avons travaillé sur un moyen de financer notre première noragi tout en développant déjà la marque. Garde un œil sur le compte Instagram 😉

14 Commentaires

  1. Avatar 21/01/2019 / 20:45

    Super sympa ! Très belle silhouette et les close up mettent d’accord sur l’association.
    Pour parfaire le truc, j’aurais plutôt vu une chemise bien bleach 🙂

    Bisous poutoux minou doudou.

    • Boras
      Boras
      Auteur
      31/01/2019 / 11:00

      Salut l’ami

      pas faux pour le bleach, ça aurait été mieux, mais je n’en avais pas en denim assez fin =:)

  2. Avatar 29/01/2019 / 19:29

    Ola Boras,

    Sympa d’avoir laissé Quentin faire un article.

    De chouettes grosses pièces dans cette tenue même si je n’aime pas l’association chemise plus pull dans cette tenue.
    Ca fait trop BG en vrai ^^’

    A bientôt pour les news Borali 🙂

    • Boras
      Boras
      Auteur
      31/01/2019 / 11:03

      Salut l’ami belge 🙂

      Quentin a des choses à dire et il fait des tenues symps, on se dit que ça pourrait intéresser les lecteurs de voir autre chose.

      haha c’est classique du vestiaire « ralph lauren » plus que BG mais je comprends l’idée, je voulais faire un peu plus « gendre idéal » ^^

      Borali ça sera ce weekend, le temps et les aléas de la vie, compliqué grrr

  3. Avatar
    Frank
    03/02/2019 / 06:03

    Un fit bien sympa, Je vais prendre des notes !

    Je bosse en startup sans code vestimentaire imposé … sauf que dans la pratique tu veux quand même t’habiller de manière un minimum compatible avec tes pairs.

    Marrant mais le combo chemise + pull je trouve ça vraiment trop coincé perso, mais ça doit être relativement subjectif j’imagine.

    • Boras
      Boras
      Auteur
      03/02/2019 / 09:02

      Salut Frank,

      Merci 😉

      C’est un sujet chez beaucoup, devoir ressembler à ses paires comme tu dis. Cela va dépendre de ta personnalité et ton approche du vêtement, on a chacun une sensibilité différente.

      Toute les tenues que je poste ici, allé à 90%, sont des tenues que je porte au bureau et je suis pourtant manager, j’ai des rdv clients, etc… Disons que je ne bosse pas dans une cave en solo 🙂

      Le principal est d’être à l’aise avec ce que l’on porte et le reste passera tout seul. Je discute beaucoup avec vous sur instagram, et je commence à lire de plus en plus de témoignages du type « au début je ne portais telle pièce que le weekend (parfois que chez moi) et petit à petit, je me la suis appropriée et je la porte maintenant même au bureau » ou encore « je ne l’aurais pas porté mais ça te va bien ».

      Sinon en France, une finira tous avec un slim sur le dos, une chemise bien cintré et des derby ou des copies de Common Projects :p

      L’idée, dans cet article, est de s’essayer par petite touche au street héritage, et souvent, cela va passer par le fit.

      Reste qu’il faut, je me répète comme un papy, d’être à l’aise. Si tu ne le sens, tu as raison de ne pas le faire.

      Oui la chemise + pull, ça a je pense la connotation du look un peu preppy / fils de bonne famille. Tu peux facilement le détourner, dans le style mais aussi par ce que tu dégages (je ne raffole pas outre mesure de ce combo ^^)

      Bon dimanche

      • Avatar
        Frank
        07/02/2019 / 00:11

        Attention j’ai dit de manière compatible, pas similaire 😉
        Dans mon cas si on nivelait par le « bas » (ou en tout cas le plus basique), ça finirait en tshirt + hoodie des 10 dernières confs où tu es allé -_-
        (bonjour le gaspillage d’ailleurs .. ça me saoule toujours ces cadeaux de merde)

        Bon, je suis surement dans un cas intéressant : je suis un émigré tout comme une bonne partie de mes collègues et on n’as pas vraiment la même culture ou vision de la vie.
        Bon je ne fais pas non plus d’efforts à l’encontre ma nature mais par exemple je ne me pointerai pas systématiquement en costard alors que tous mes collègues sont en bleu de travail.

        J’avoue dans tes tenues, même si je trouve la veste ‘peerless’ très très cool visuellement, je pense pas l’inscription envoie le bon message dans mon cas, avec les egos surdimensionnés et QE ultra bas que je vois parfois autour de moi 😀

        J’en fais pas une fixation, mais avec des FBT aux pieds ou une veste pure repro militaire (à un moindre degré quand même) je me sentirai un peu coupable d’appropriation face à un natif américain (vétéran desurcroîts, combo, pas de chance 😀 ).

        Breff… je digresse beaucoup là. Tout ça pour dire que hors le combo fils à papa, je trouve ce fit très réussi 🙌

        Tiens au passage : c’est bien relou de devoir systématiquement cliquer sur « voir ce post en fr » pour y accéder sur une machine config dans une autre locale. Une simple bannière pour dire qu’elle est pas dispo en anglais et que voici donc la version FR, ça suffirait largement et serait plus agréable à l’usage.

        • Boras
          Boras
          Auteur
          11/02/2019 / 11:03

          Re Franck,

          Merci d’avoir développé.

          Je pense que tu pousses peut être un peu trop loin la réflexion pour les FBT par exemple : les chaussures d’inspiration amérindiennes ont toujours existé, la Wallabee de Clarks par exemple, et il n’y a aucun manque de respect. J’y vois plus un homme à d’anciens savoir faire et cultures au contraire.

          Si on suit t’a logique, j’espère que tu ne portes pas de jeans parce que les cowboys tiraient dessus aussi, je ne sais pas si tu vois ?

          Tu sais, je ne suis pas sociologue, je n’aime pas intellectualiser cette partie là du vêtement, mais si ça envoie un message aux autres, c’est avant tout ce que tu es, dégages, qui va se ressentir auprès de tes collègues, pas ce que tu portes. Et il ne faut pas s’empêcher de faire ce que l’on a envie par peur du regard des gens.

          c’est de là que né le conformisme stylistique :p

          Je ne sais pas ce que tu fais comme travail mais c’est encore différent le lieu de travail. Si tes collègues sont en bleu de travail, c’est que tu es sur quelque chose de manuel donc le costume n’a pas lieu d’être, je pige pas trop l’exemple ^^

          Je vois beaucoup de limitations que tu t’imposent (inconsciemment) :p

          Le blog n’est que français, tu devrais l’avoir en FR non ? ou tu n’es pas en france

          Merci

          Bo

  4. Avatar
    Papi Chulo
    06/02/2019 / 15:09

    tu devrais pas te couper les veuch derriere, devant et sur les cotes copain !c{est pas beau comme ca ! Aussi des chaussures a semelles plus imposantes, les Yuketen Angler Moc par exemple, la ca rend pas terrible….

    • Boras
      Boras
      Auteur
      06/02/2019 / 15:17

      Salut Papi,

      je prends notre pour les cheveux, au-delà de l’aspect esthétique, c’est vraiment avant tout pratique. J’aime le choses clivantes tu l’auras remarqué ^^

      Ca ne veut rien dire la deuxième partie 🙂

      ce sont justement des Yuketen Angler Moc avec une camp soles, toi tu veux juste parler de la semelle qui aurait pu être une grosse vibram ou un crepe sole.

      Je ne partage pas ton point de vue, la camp sole c’est la paire nickel pour porter dans une tenue légère comme celle-ci avec un jeans loose pas trop épais.

      Merci de ton retour

  5. Avatar
    Mich
    07/02/2019 / 09:00

    Salut!

    Article très intéressant sur la frontière entre deux styles qui ne repose que sur une coupe un peu plus slim et/ou une chemise rentrée dans le pantalon. J’essaye aussi de m’en inspirer vu que je bosse aussi dans un bureau mais avec un dress code pas très strict.

    En revanche dès que tu mets cette visvim tu sors du cazualchik en faisant 100 pas sans jamais te retourner ^^

    • Boras
      Boras
      Auteur
      07/02/2019 / 12:13

      Hey,

      Je suis content, tu as parfaitement saisi l’objet de l’article, ça fait plaisir 🙂

      Voilà il y a différente manière de se faire plaisir, j’essaierai d’en faire un article plus développé.

      Haha oui elle teinte différemment la tenue, une drapeau noir plus minimaliste serait plus casual chic, tout en pouvant être détournée street 🙂

  6. Avatar
    Fays
    08/02/2019 / 20:01

    Salut Boras !

    J’ai écouté ton ITW avec Arnaud (ça a confirmé ma théorie sur ton surnom ^^) ..

    Sinon, j’ai récemment topé une jeans Edwin 75, en espérant tombé sur quelque chose de plutot loose et malheureusement après quelques ports, je me rends compte qu’au niveau des mollets ça ne se détend pas et qu’au final ça reste une espece de « semi slim » un peu plus large que les jeans BG pris au bon fit….bref j’aimerais savoir si tu avais une ou deux ref en tête (chez Edwin ou autre) avec la même coupe que le Levi’s que tu portes ?

    Merci d’avance !

    • Boras
      Boras
      Auteur
      11/02/2019 / 10:55

      Salut Fays,

      Haha effectivement tu dois parler arabe, alors dis moi, pas trop écorché l’expression avec mon accent ? 🙂

      Je ne suis pas calé en coupe Edwin vu que j’ai toujours retouché mes jeans comme je le voulais puis j’ai trouvé en Phi denim et certains levi’s (plus aléatoire, dur de te conseiller chez eux) la coupe voulue.

      J’ai été sur le shop Edwin pour regarder et pourtant en regardant les mesures du jeans, ça me semble pas mal niveau volume, mais certianes photo porté font un peu peur.

      Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il ne faut surtout pas prendre le jean trop serré à la taille à la base, c’est le conseil le plus réducteur qu’on peut lire un peu partout je trouve. Si tu aimes comment je porte mes jeans, c’est que je les porte size-up léger mais assez pour avoir du mou et du coup, une fois coupé court, le jean a une tenue que tu ne verras pas ailleurs.

      LE ED 55 semble avoir un peu plus de place aux cuisses, mais je ne suis pas sûre.

      Je pense que c’est avant tout un problème de choix de taille (mais sans photo, je ne peux pas te l’affirmer 🙂

      A bientôt

      Bo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *