Barbour International x Steve McQueen – Une histoire commune

Rare photo sur une Triumph 900 Bonneville t100 en tee Barbour

Un édito différent et je pense surprenant pour celles et ceux qui suivent l’aventure Borasification. En effet, je ne suis ni passionné par la moto ni par les icônes de cinéma, pas plus que leur utilisation dans la mode. Question de goût et pourtant aujourd’hui, je vais te parler de Barbour International et de sa ligne Steve McQueen. C’est à l’occasion d’un concours avec le shop L’Exception sur Instagram que m’est venue l’idée de faire ce shooting avec mon père. Et lui, c’est son univers !

On en reparle à la fin.

Barbour International collection Steve McQueen chez L’Exception

Barbour International et la moto

Barbour et moi, c’est une longue histoire d’amour, j’en portais déjà sur l’un des tout premiers articles de ce blog. Il faut dire que mon père m’a souvent parlé de son Barbour huilé tout rapiécé qu’il a trainé durant toutes ses jeunes années.

Toutefois, comme je l’évoquais sur la collaboration avec Noah, c’est la ligne “classique” que j’ai toujours portée.

La griffe Barbour international, dédiée aux motards, est lancée en 1934. Quelques années après, elle sort sa veste iconique du même nom encore portée aujourd’hui par beaucoup.

barbour-union-jack-international-jacket

Col plus court que les vestes de chasse pour ne pas gêner le port du casque, ceinture de cintrage pour le mouvement ou encore poche en biais pour y glisser une carte, la veste est repensée pour nos amateurs de deux roues.

Et c’est justement un certain Steve McQueen qui va la faire entrer dans la légende.

Steve l’acteur passionné de sports mécaniques et … de moto

Icône de style cuisiné à toutes les sauces par les marques depuis quelques années pour vendre des vêtements qui n’ont souvent aucun rapport, Steve McQueen n’a peut être jamais semblé aussi vivant.

Néanmoins, s’il y a bien une marque qui peut évoquer son nom, c’est Barbour.

Grand passionné de motocyclette, Steve a porté la veste Barbour International lors de la International six days trials en 1964. Immortalisée par de beaux clichés, l’attitude de l’acteur (et un design parfait, il faut le dire) en fera un classique.

steve mcqueen au guidon de sa triumph en veste barbour international lors de la course des six jours
Une moto, de la gadoue et une clope au bec, le charisme de Steve fait surement le reste

La moto n’est pas mon truc pour autant, je comprends que les amateurs frissonnent. Une course et une moto mythique, une star qui se donne par passion, et avec du style … ce n’est pas Johnny au Paris Dakar !

Et puis j’ai grandi avec un père passionné de moto, un routard qui a vécu la moto comme une expérience de vie plutôt qu’un objet d’apparat. Steve semblait en être.

En plus, il roulait en Triumph Bonneville, et elle, j’en ai entendu parler haha.

steve mcqueen en tee triumph assi dans l'herbe

Faire plaisir à mon père et à toi, qui aimes peut être ces univers

C’était une occasion d’aborder un sujet qui ne me touche pas et qui gravite pourtant autour de l’univers stylistique apprécié ici. Et c’est aussi ce que l’on va faire petit à petit sur Borasification, diversifier le contenu en gardant l’essence d’origine.

Et puis surtout, je voulais faire plaisir à mon père.

Je sais qu’il suit les aventures du blog et je tenais à lui faire un petit clin d’œil.

Alors j’ai relevé le défi.

Ah et gros bonus, sur une tenue au moins, Steve ne porte pas son jean en remonte-paquet mais plus bas, et ça …

Réinterprétation 2.0 de Steve McQueen sur une Triumph Bonneville

Deux Triumph Bonneville et 40 ans d’évolution

Steve était donc un passionné de moto et l’un des clichés les plus connus de l’acteur, est au guidon d’une Triumph.

Quel modèle, je ne m’y risque pas, mais je lui trouvais un air de famille avec la Bonneville de mon père.

Erratum : mail de mon père, c’est une Triumph TR6, photo de 1963 dans les rues de Londres

triumph-steve-mcqueen

Surtout que sur le visuel du tee-shirt Barbour International, la couleur de la moto est proche :

barbour inernational ligne steve mcqueen

Et si tu aimes les belles motos, quelques photos de celle de mon père et là, je le cite :

C’est une Triumph 900 Bonneville T100 de 2007 à carburateurs, équipée du fameux kit Best Power de chez Mecatwin. Ça donne du caractère au moteur et des sensations authentiques à son guidon.

J’ai rien compris mais ça parlera aux puristes !

Triumph 900 Bonneville T100 de 2007 à carburateurs, équipée du fameux kit Best Power de chez Mecatwin
Triumph 900 Bonneville T100 de 2007
Triumph 900 Bonneville T100 de 2007 à carburateurs, équipée du fameux kit Best Power de chez Mecatwin

Le style de Steve Mcqueen version Street Heritage

Faire des copier / coller de styles d’un autre temps ne m’a jamais botté, tu le sais. Le cosplay n’est pas une passion même si je respecte, chacun vit le vêtement comme il l’entend.

En revanche, pour cet édito, il y avait quelque chose d’intéressant à faire à partir du visuel du tee-shirt.

Et ça a été plutôt rapide.

Steve est en jean, tee-shirt blanc, les chaussettes aussi d’ailleurs, et une paire de desert boots.

Bim, j’avais mon sujet.

Clarks fêtait les 70ans de son modèle iconique en janvier dernier (je m’en souviens c’est le jour où j’ai fait l’AVC haha), le cliché de McQueen date des années 60, la probabilité est grande que l’un porte l’autre.

Alors je me suis dit : “mais en fait, Steve et moi, nous ne sommes pas si éloignés que ça tous les deux” et au final, mon uniforme du quotidien est sur le papier assez proche. Les chukka ont laissé place aux Wallabees, des Clarks à semelles crêpe toujours, et les fringues sont plus amples.

(les mauvaises langues diront que je suis surtout moins balèze pour les remplir)

moto-triumph-900-bonneville-T100 et tenue barbour clarks

N’ayant pas le permis moto ni les capacités de la conduire, j’étais bon pour un shooting sur béquille assumé … mais le cœur y est !

Je te laisse avec quelques photos de cet édito et on se retrouve en fin d’article pour évoquer rapidement le concours avec L’Exception.

shooting pour barbour international par Borasification

photo sur une triumph 900 Bonneville t100 en tee Barbour

Boras en style loose-fit sur une moto triumph 900 bonneville T100

L’Exception et Barbour International pour un concours plutôt cool

J’ai fait cet édito pour le kiffe de partager un moment avec mon père.

La famille, c’est important, les souvenirs aussi.

Cependant, à l’origine, c’est un concours Instagram que m’a proposé L’Exception pour mettre en valeur cette collection Barbour International et je vais le publier vendredi sur mon compte.

Edit : le concours est live ici !

Ça sera l’occasion de gagner un tee-shirt de ton choix, un petit plaisir si tu aimes la moto ou un beau cadeau à un proche.

Pour ma part, j’ai accepté, d’une pour le défi de style, et de deux, parce que L’Exception fait évoluer ses sélections et il y a de plus en plus de marques qui collent à l’univers de notre média.

De quoi imaginer de des synergies pertinentes pour la suite.

Ça sera aussi l’occasion de faire grandir la communauté et d’amener plus de monde à découvrir notre univers !

+++

un vrai motard c'est ça
Steve Mcqueen n’est pas décédé, il est là haha

Par Boras

Pas un héros de l'orthographe, pourtant j'écris des articles sur des bouts de chiffon que je prends en photo. J'aime porter des kimono mais je ne fais pas de Kendo, mon style se perd entre street et workwear. Je suis aussi un amoureux de basket et des C's, qui voue un culte à DJ Premier.

Un style pointu et des conseils simples

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l'actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c'est tous les mardis dans ta boite mail.

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l’actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c’est tous les mardis dans ta boite mail.