De Bonne Facture SS21 – pantalon taille haute et blouse en lin

edito borasification pour De Bonne Facture
Collection printemps été 2021 de De Bonne Facture – édito Borasification

Média financé et géré seul pendant des années, il a fallu que je fasse des choix et patiente pour aborder certains sujets. La marque française De Bonne Facture est de ceux là. Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours accroché au travail de Déborah sa fondatrice. Une des rares maisons françaises “jeunes” à créer des vêtements qui tiennent la dragée haute à tout ce que j’aime au Japon. Qualité et choix des matières, le travail de coupe et une direction artistique léchée. Si on ajoute à ça qu’une (très) grosse majorité des collections est produite en France, ça nous donne un condensé de ce que je veux voir plus dans les années à venir. Alors voilà, sans forcer les choses, la rencontre s’est faite, et j’ai pu shooter un édito autour de deux pièces de la collection printemps / été 2021 de DBF.

Un pantalon à pinces camel taille haute dit high waisted trousers et une blouse en lin belge dite blouza overshirt.

C’est parti pour une série de photos.

Surchemise Blouza – une blouse à l’inspiration tunisienne et workwear français

Origines et inspirations de la Blouza De Bonne Facture

de bonne facture surchemise bloouza
Une tenue que tu peux retrouver au complet ici

Le truc chouette avec De Bonne Facture, il y a souvent un petit mot sur la création de chaque pièce.

Cette blouse Blouza tire son inspiration principale d’une tunique que l’on retrouve en Tunisie sur l’ile de Djerba. En effet, en creusant un peu, on retrouve une vibe sur le travail du col.

blouza djerba homme
on retrouve bien l’inspiration sur le col typique d’une blouza

Mise à part l’échancrure moins profonde, on retrouve les volumes et le style de ce genre de vêtements d’Afrique du Nord.

En revanche, la longueur  n’a rien à voir et la blouse se termine comme les chemises de travail que l’on peut trouver dans les vintage store. Autrement dit : très longue avec l’arrière qui descend beaucoup plus. Ça permettait aux ouvriers agricoles de travailler accroupis sans que leur chemise ne sorte du pantalon.

Ici, l’inspiration est plus précise, il s’agit d’une blouse traditionnelle provençale du 19ième siècle : la biaude. Je ne connaissais pas alors j’ai googlé pour que tu n’aies pas à le faire :

blouse provencale française biaude
à gauche, c’est plutôt parlant le lien avec la biaude

Au final, cela nous donne une pièce vraiment street heritage comme je les aime puisqu’elle puise dans le workwear et les influences ethniques pour nous offrir un vêtement nouveau et moderne.

Dernière chose, elle est en lin belge, le même que beaucoup de pièces de la collection. C’est chouette de voir cette matière de plus en plus utilisée. Confortable et visuellement intéressante, il est en plus écologiquement plus propre que des fibres comme le coton.

Alors ne boudons pas notre plaisir.

Porter une blouse sans faire ouvrier du XIXième siècle

surchemise lin blouza de bonne facture
De Bonne Facture blouza overshirt – Levi’s Vintage Clothing 501 shorts – Yuketen Ring Moc – Borali necklace & bracelets

Un peu avant nous parlions de street heritage pour évoquer cette blouse alors je l’ai testée dans une tenue du genre. Elle m’inspire la liberté et je ne me sens jamais plus apaisé qu’en short (en denim).

En particulier celui-ci.

Alors pour cet édito, plutôt que de partir sur une tenue élaborée et “technique”, j’ai choisi la simplicité.

Un peu comme je l’utiliserai le plus souvent cet été : après un journée dehors, le soir quand ça se rafraichit.

blouza surchemise de bonne facture collier borali
on peut distinguer le bas de la blouse, caractéristique des French work shirts

Le lin est un thermorégulateur, je ne t’apprends rien. Ici ça en fait une pièce que tu peux porter même quand il fait moins chaud, avec tee-shirt dessous et jouer avec les superpositions. Un haut long, c’est toujours intéressant pour le layering.

Il ne faisait d’ailleurs pas spécialement chaud sur cette plage de l’Île de Ré ce jour-là. Pourtant, aucune sensation de froid. Et comme tous les vêtements avec du volume, c’est en mouvement qu’ils prennent vie.

Et en plein vent !

Pour le reste, j’ai accessoiré comme à mon habitude avec des bijoux.

blouza surchemise de bonne facture collier borali
attention aux marques de bronzage !

Des colliers toujours oui, mais ici, ils apportent encore une autre touche.

L’échancrure tombe bas, sans boutonnière, ce qui laisse tout le loisir de meubler l’espace. Telle une Valérie Damido déchaînée, j’ai passé un Borali et une composition maison, mélange de pierres, de différents métaux et d’une plume japonaise en argent et or K18.

Du vrai bling bling de zadiste, a surement pensé la population de ce beau caillou dans l’océan.

Et bien sûr, toujours bagues et bracelets, je me sens nu sans.

(et comme j’ai du laisser la bague de la prochaine collaboration chez la bijoutière, je le vois d’autant plus, que “ça fait partie de moi”)

de bonne facture blouza lin collier borali
collier Borali

Enfin, aux pieds, des Yuketen Ring moc en cuir suédé couleur sable.

(le nom de cette couleur prend tout son sens ici)

Je sais, je me suis fait un kiffe avec les chaussettes hautes, là où d’habitude je suis pieds nus. Déjà j’aime bien le délire, et en plus, faute de soleil, c’était aussi plus agréable.

yuketen ring moc
Yuketen Ring Moc en cuir suédé couleur sable avec Vibram soles

N’importe quelle paire légère aurait fait l’affaire, je leur trouvais simplement une cohérence avec le reste. Un poids dans la silhouette comme pour la garder bien ancrée dans un quotidien qui ne sera pas tous les jours les pieds dans le sable.

(si c’est ton cas, je suis jaloux, ne le dis pas haha)

Parce qu’il est important, même le temps d’un édito, de te proposer des tenues où chacun peut se projeter un minimum. Et là, avec les température qui ont monté, j’en verrai plus d’un siroter un diabolo menthe en terrasse le soir, même en ville.

blouse en lin de bonne facture homme
qu’est ce que le style street heritage au printemps : ça

Suite de l’édito en photo

Avant de passer au pantalon taille haute, je te laisse avec quelques photos. Avec mon pote, on a kiffé le moment et un peu abusé du déclencheur.

blouse en lin de la marque de bonne facture

blouza surchemise de bonne facture collier borali
yuketen ring moc
dune de sable et shooting mode borasification
shooting borasification de bonne facture

 

High waisted trousers – un pantalon à pinces ample et taille haute

Origines et inspirations de ce pantalon taille haute De Bonne Facture

de bonne facture pantalon taille haute
Un pantalon large et des Paraboot Reims : pénalty !

Là encore, DBF mentionne son inspiration pour ce pantalon. Il serait tiré d’un catalogue de vêtements des années 90’s. Et c’est vrai que niveau volume, j’ai de suite pensé à une série dont les héros arborent parfois ce type de coupe taille haute : Miami Vice.

serie miami vice pantalon taille haute
Miami Vice, plutôt parlant non ?

La série est un peu plus vieille mais je pense que ça reste cette même époque de style.

Pourtant il n’a pas ce feeling là, je trouve et dégage quelque chose de plus “militaire”, surement la couleur avec cette toile de coton compact. Il me fait penser à certains pantalons de la légion comme on en voit pas mal en ce moment dans les boutique de vintage spécialisées.

casatlantic pantalon taille haute

Ça donne un mix entre un chino classique et un pantalon à pinces militaire.

Le pantalon De Bonne Facture a en plus pour lui une ceinture à doubles boutons et surtout, un très beau volume aux cuisses. Bonus il ne se finit ni trop large ni trop fuselé : 23cm d’ouverture.

À l’origine, c’est un prêt pour illustrer l’article de Matthieu sur le taille haute, cependant, j’ai vraiment kiffé la vibe et me voilà à signer un édito avec un pantalon taille haute !

Porter un pantalon taille haute beige sans faire colon européen

Bien que je sache que ce parallèle est un raccourci idiot, il y a des pièces vintage qui me renvoient à des images d’une partie de l’histoire qui ne me plait pas : les colonies européennes en Afrique et en Asie.

Alors oui, j’ai conscience que ça n’est pas que ça et pourtant, mon cerveau d’enfant a imprimé, négativement, ces images.

photo colons anglais afrique
Quand on se dit que ce short aussi haut est la seule chose acceptable sur la photo …

D’autant plus que j’aime les jeans alors que j’étais pour les indiens quand j’étais gamin.

Passons !

Si je te raconte ça, c’est que c’est surement la raison inconsciente du pourquoi je ne porte pas de taille haute (sans le baisser). Du coup, alors que j’apprécie ce genre de coupe sur les autres, il a fallu que je trouve un moyen de me faire kiffer avec, “sur moi”.

Et c”est en essayant ce pantalon De Bonne Facture que j’ai eu le déclic : “comme un dickies”.

Légèrement size-up, avec ces volumes, je pouvais la jouer dans mon registre plutôt facilement.

Alors le plus “drôle”, c’est qu’en me regardant dans la glace, j’avais l’impression que c’était un pantalon qu’aurait pu porter un soldat américain en permission ou en rentrant du conflit vietnamien.

Résultat, je suis resté dans ce délire et l’est associé à une chemise hawaïenne et une surchemise militaire P43 de la WW2 …

Incohérent historiquement ? Oui mesdames, messieurs !

En cherchant un lieu pour shooter, la nuit qui tombait, cette route faisait photographie de film. Il ne me manquait que le baluchon de l’armée et le calot sur la tête.

pantalon taille haute de bonne facture chemise hawaienne veste militaire
en mouvement, la coupe de ce pantalon De Bonne Facture montre un autre visage

Une tenue penalty : pantalon beige / chemisette à fleurs / veste militaire

Une fois que l’idée de l’édito était là, construire la tenue devenait un jeu d’enfant. En effet, c’est une combinaison que l’on voit assez souvent, même si elle n’est pas exécutée avec ces volumes et coupes.

Parce que oui, ce pantalon taille haute De Bonne facture, on a de la place dedans !

pantalon beige taille haute de bonne facture
pantalon taille haute De Bonne Facture porté avec des Converse CT70

La fourche est conséquente, ce qui évite l’effet “camel toe” qui me rebute peut être plus que les slim portaient trop petits. Là, c’est liberté totale, et si ça ne me fera jamais abandonner le size-up sur les hanches, clairement ici il y a du confort.

Pour revenir sur la tenue, je voulais garder un esprit bien vintage et c’est ma dégaine qui apporterait la touche street.

Du coup, on ressort la surchemise militaire en HBT et la chemisette hawaïenne, le tout avec un tee blanc, toujours.

chemise militaire P43 Arashi Denim chemisette à fleurs tommy bahama
Ma pièce favorite militaire : la P43 HBT, ici une Arashi Denim et une chemise hawaïenne Tommy Bahama

Moi qui aime porter ce type de pièce vraiment de façon très ample, c’est d’autant plus approprié avec ce pantalon.

Tout s’équilibre et fonctionne si j’enlève telle ou telle couche.

(c’est con mais c’est important, la vie, ce n’est pas une photo Instagram)

Le tee en lin est rentré pour garder l’idée de la taille haute : la souligner justement.

chino beige taille haute de bonne facture chemisette à fleurs tommy bahama
Chemisette en soit à col ouvert, tee blanc et pantalon beige : penalty

Enfin, une paire de Converse CT70 en cuir suédé hairy (poilu) dans un ton beige / sable. C’est une paire qui va bien avec le délire Dickies que m’inspirait le pantalon. De plus, cette couleur se marie facilement à tout ce qui est chino beige.

En plus une ouverture de jambe pareille, tout effet “palme” s’annule.

pantalon taille haute beige et converse chuck taylor 1970
Les Converse Chuck 1970, pas les plus petites et pourtant

Quelques photos bonus du pantalon taille haute De Bonne Facture

Là aussi, on a pas mal shooté histoire de capter la bonne photo en mouvement, parce que oui, quand ça bouge, il décolle !

Tu peux aussi voir des photos et une petite explication bonus de ce look dans le cahier de style ici.

La suite en image.

pantalon taille haute beige style chino de bonne facture
pantalon à pince type chino
pantalon taille haute beige et converse chuck taylor 1970
pantalon taille haute beige et converse chuck taylor 1970
chemise militaire et pantalon taille haute

 

Le mot de la fin : sizing & co

Tu as une dose de JPEG sur ces deux pièces De Bonne Facture de la collection SS 2021 et j’anticipe les questions sur la taille.

Je n’ai pas grandi et plafonne donc toujours à 177cm, pour un 72kg dans les bons jours. De fait je prends du M le plus souvent, voir du L chez les marques aux coupes peu larges.

Et j’ai pris :

  • la surchemise blouza en 48 : elle est bien à ma taille, j’ai du volume et de la longueur, comme l’appelle cette pièce
  • le pantalon taille haute en 48 : je pense que ma taille est 46 mais je préfère le rendu bien ample ici à celui du mannequin sur le site. Question de feeling

Et bonus, j’aurais adoré porter et mettre en image cette chemise avec un imprimé Provençal, une beauté !

(Mat du forum la porte ici)

Allez je file !

+++

tenue inspiration militaire americain permission

Par Boras

Pas un héros de l'orthographe, pourtant j'écris des articles sur des bouts de chiffon que je prends en photo. J'aime porter des kimono mais je ne fais pas de Kendo, mon style se perd entre street et workwear. Je suis aussi un amoureux de basket et des C's, qui voue un culte à DJ Premier.

Un style pointu et des conseils simples

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l'actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c'est tous les mardis dans ta boite mail.

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l’actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c’est tous les mardis dans ta boite mail.