RDM #1 : De Ryo Takashima à la vision du vestiaire casual par Toast

Tous les lundis la rédaction te propose dans le format Revue de mode un condensé d’inspirations pour bien démarrer la semaine : des marques, des artistes, artisans, actualités ou événements… En bref, des gens et des choses que nous aimons et que nous partageons ici car nous pensons qu’elles méritent d’être découvertes.

Voilà pour le teasing !

Le styliste japonais Ryo Takashima (et sa marque éponyme)

On commence très fort ce premier rendez-vous de la semaine par le travail du styliste et créateur Ryo Takashima. Bien qu’il mériterait un peu plus que ces quelques lignes (et peut être que ça viendra ?), voici une rapide présentation.

ryo takashima stylisme
Un condensé de ce que le styliste peut faire au quotidien.

Déjà, son travail de stylisme et de curation est impeccable. Un peu dans la même veine que celui de Yuthanan, le français à la tête de Sillage, mais avec un coté techwear et parfois avant-gardiste. Chaque publication est une merveille de mise en scène des pièces assemblées.

stylisme ryo takashima
ryo takashima nick gear

Je te conseille d’aller voir par là si tu en veux plus, plein de belles choses qu’on ne voit jamais en France. Mais Ryo Takashima c’est aussi une marque, et honnêtement c’est du très lourd (et ce n’est pas moi qui le dit, tout est sold out). Volumes bien oversize et volonté de proposer un vestiaire unisexe, le label est à l’image du travail stylistique de son fondateur et propose quelque chose de vraiment différent. Je te laisse découvrir par toi même, ça vaut le coup d’oeil.

manteau ryo takashima
« Melton double breasted coat », AW21
ryo takashima manteau
instagram.com/ryotakashima_official

L’upcycling de pièces heritage par remake_by_yi

Remake by Yi, c’est une micro-marque taïwanaise spécialisée dans le remake, c’est à dire dans la création de vêtement à partir de pièces déjà existantes. Les pièces, toutes uniques, sont disponibles à la vente dans certains shops pointus japonais.

instagram.com/remake/_by/_yi

Monsieur Yi, le fondateur, part le plus souvent sur des bases de vêtements militaires, comme des vieux liners de parkas M-65. Et dans le genre de l’upcycling, Remake_by_yi c’est du très haut niveau. Tu as juste à faire défiler les images de cette liner jacket, recréée en collaboration avec la marque military américaine Alpha Industries, et à admirer le résultat pour t’en rendre compte. Un vrai patchwork d’influences.

Les chemises uniques de Dashiel Brahmann

ryo takashima dashiel brahmann
dashiel-brahmann.com

Pour rester dans la thématique de la pièce unique et de l’exceptionnel, je te propose de découvrir les créations de Dashiel Brahmann, ancien élève de la maison Thom Browne. Je suis tombé sur ses chemises au hasard d’un détour sur Instagram. Immédiatement, j’ai compris qu’il s’agissait de quelque chose de spécial. Je te laisse juger par toi même, mais ces quelques exemples montrent un remarquable travail sur les motifs, les broderies, la dentelle.

Chef d’oeuvre de motifs. Alignement parfait.
“rayon floral velvet lover shirt”, en taille M. Pour ceux qui ont pas peur de manger des pates jusqu’a la fin du mois.

Pour réaliser ses créations, Dashiel se sert de tout ce qui l’inspire et notamment des matières vintage : soies anciennes, voiles de coton, mais également dessus de couettes, nappes de table en dentelle des années 60… Artisanat oblige, les pièces sont très chères et en quantités très limitées. Pour mieux comprendre tout le boulot derrière, notamment pour réaliser correctement le pattern-matching, tu peux aller voir ici une vidéo de l’artiste à l’oeuvre.

tablecloth lover shirt“. Ça c’est une raison de garder les macramés de grand-mère.

Je ne te conseille pas de t’abonner à son instagram, tu risques de vouloir les oeuvres d’art qui sont présentées assez régulièrement, simplement pendues à un cintre accroché au mur.

La vision du vestiaire casual par Toast

On s’arrête pour quelques lignes sur une marque plus accessible et qui devrait parler à un peu plus de monde, Toast. Marque distribuée au Royaume-Uni, son univers est casual au sens très large du terme et les inspirations aussi bien workwear et heritage que soft tailoring. Un petit quelque chose à la De Bonne facture dans la construction de l’image de marque.

Trench olive en coton-lin. Inspirations militaires et approche minimaliste.
toa.st
Pull sans manches motif fair isle. Ici on plonge dans une esthétique rétro.

Toast, c’est ce qu’on pourrait appeler une marque “art de vie”. C’est une ligne masculine, une ligne féminine, et aussi un magazine, du homeware, de la décoration et des objets d’artisan comme de la céramique.

Square collar poplin dress

Les vetements font partie d’un “tout”, s’intégrent parfaitement dans le décor, dans la direction artistique englobante pensée par la marque. Fais un tour sur leur compte instagram si ce genre d’univers te parle, où tout semble en harmonie et que les fringues se font oublier un peu.

Aïdama, la marque naissante lancée par un membre du forum

On termine les découvertes de la semaine par une toute petite marque qui se lance, Aïdama. Son nom le suggère immédiatemment, et le shooting photo publié sur le compte instagram le confirme : le concept de la marque est grandement inspiré de ce qui se fait au Japon.

On en parlait plus haut, mais on pense évidemment très vite à une marque telle que Sillage : même vision du vêtement à base d’unisexe et de freesize, et des beaux volumes qui complétent la démarche. C’est toujours très cool de voir des petites marques apparaitre et proposer quelque chose de différent, sans faire dans le schéma classique.

Avec Aïdama, j’ai envie de proposer ma vision d’une mode plus inclusive et responsable en poussant le concept de « taille unique » un peu plus loin. L’ADN de la marque se traduit par de l’unisexe, du volume et des pièces modulables le tout pensé et confectionné localement.

Jojo_Mlo, de son vrai nom Joaquim, membre du forum et fondateur de la marque.
Le même ensemble porté par deux gabarits très différents. instagram.com/aidama_concept

Issey Miyake, Yohji Yamamoto ou encore Hed Mayner, voila quelques influences citées par Joachim pour décrire son projet, où l’univers street (volumes, vestiaire casual) rencontre le tailoring (choix des tissus, de certains détails, d’une ceinture gurkha…). Et cela se concrétise avec la présentation des premières pièces d’Aïdama : une chemise fentée oversize, un pantalon balloon ou encore un ensemble wide à rayures craie. On est loin de la marque qui se lance avec un tee shirt blanc.

Si tu veux garder un oeil sur le projet, Joachim m’a confié que la première collection printemps-été 2022 était prévue pour fin avril / début mai.

C’est tout pour aujourd’hui…

Voila qui conclut cette salve d’inspirations de la semaine. Si tu apprécies le format et qu’il t’a donné envie d’en savoir plus, alors je te dis à lundi prochain !

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l’actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c’est tous les mardis dans ta boite mail.