5 kiffs #1 : de l’humour, du jouet, des gangsters etc …

blog mode pour homme kiffs 5 #1
une nouvelle rubrique avec un gros budget effets spéciaux

Allé c’est un nouveau format d’article, plus court dans la forme mais aussi un peu différent dans le fond. L’idée est de partager des trucs qui me plaisent. D’actualité comme d’une époque révolue. Et il ne s’agira pas toujours, voir rarement, de vêtements. Pourquoi cela ? Et bien simplement que je ne vis pas que pour la sape même si cela prend une majorité de mon temps. J’ai d’autres centres d’intérêt.

Alors pourquoi ne pas les partager ? C’est aussi donner de la force à des projets / personnes hors de la mode et peut-être te faire (re)découvrir des trucs.

Et comme toujours, on peut en discuter en commentaire ou Instagram. De ces échanges avec toi, j’apprends beaucoup moi aussi.

Enfin, je développerai peu. Si cela te plait, il y aura des liens pour approfondir.

Haroun et son spectacle

Je me souviens encore  le sentiment mitigé la première fois devant un sketch d’Haroun. L’humour, c’est con mais suffit de ne pas être dans un bon jour et on peut ne pas être réceptif.

Faut dire que pour moi Haroun, à la base, c’est un rapeur emblématique du groupe La Scred Connexion :

haroun rapeur français groupe scred connexion

Au final, j’ai perdu 3 ans de cet artiste au talent incroyable.

En effet, c’est peu avant le confinement que je suis tombé sur son spectacle sur YouTube “Les élections”.

La politique est un sujet qui me rebute alors le pourquoi du comment j’ai, ce soir-là, cliqué sur play … Mystère !

Là, une révélation, j’accroche et réalise un peu plus d’une heure après que je n’avais pas lancé un sketch mais un spectacle complet …

Il est 2h du mat’, je me couche.

haroun humoriste français
Haroun, ce gendre idéal … en apparence ^^

Au réveil, je me motive à aller courir.

Avec l’idée de me lancer un autre de ses spectacles sur Spotify.

Purée !

Rien mis à part quelques interviews en podcast.

Pas grave je lance.

Passionnant !

Je découvre un mec intelligent, cultivé et posé, loin de l’humour pipi-caca ou le faussement subversif. C’est fin et il fait réfléchir. Il parle d’un spectacle qu’il a écrit sur Internet, de comment il a essayé  d’aborder la technologique sans se placer comme expert ou juge. Simplement donner envie à son public d’aller chercher plus loin en sortant de la salle.

Et ce spectacle, joué sur scène, n’est pas sur Youtube, Netflix & consorts  … “Cela n’aurait pas été logique avec les propos du spectacle sur les GAFA ou la Big Data“.

Monsieur Haroun svp !

En plus d’être juste dans son propos, il va au bout des choses.

Alors il a monté un site où ses spectacles (avec d’autres artistes depuis) sont en libre-service.

Sa rémunération ?

Un système au chapeau, autrement-dit tu donnes ce que tu veux et si tu veux.

Un artiste qui ne court pas après l’argent à tout prix mais soucieux de son art.

Inspirant comme jamais !

Tu peux retrouver son spectacle Internet etc ici

Et si tu te demandes pourquoi son site Pasquinade s’appelle ainsi, je te laisse découvrir l’origine de ce mot dans ce sketch, assez révélateur du bonhomme :

Awake Projects

Je vais être très bref car je veux y consacrer un article entier.

Mon ami Jacques qui gère une agence RP sait que je manque de temps pour me déplacer à des évènements. Alors quand il m’a dit “Boris, je veux t’envoyer une invitation pour un truc qui va vraiment te parler. C’est autour de l’écologie”.

Je lui ai dit “ok” sans en demander plus.

Woo avec Fred, le DA de Awake concept et cette vue de fou !

C’est donc sans rien connaître d’autre que le nom : Awake Concept, que je me suis rendu à l’évènement presse avec ma nana.

C’est dans un appartement d’architecte avec vue panoramique sur tout Paris, qu’étaient installées trois étagères, une table et un écran.

Minimalisme et sobriété.

(Ce n’est pas toujours le cas en RP)

Accueillis par Lilian le fondateur, c’est en tête à tête, Covid-19 oblige, que nous avons pu avoir la présentation de ce projet.

Je vais te laisser aller regarder le site ici et jeter un œil à leur Instagram là.

Les bienfaiteurs de l’écologie, on en voit partout, surtout à l’approche du Black Friday où beaucoup s’approprient plus ou moins de belles valeurs à des fins mercantiles.

Fuck Plastic, le Moto du collectif
Fuck Plastic, la devise du collectif – les granulés une fois le plastic des océans retraité

Avec Awake Concept, ce n’est pas simplement utiliser le recyclage pour vendre un produit, en l’occurrence des montres pour le moment. Il y a tout un projet de société derrière (dans les deux sens du terme). Un exemple avec le programme 360 où ils proposent de reprendre ta vieille montre et en gérer le recyclage. Tout est pensé pour réduire l’impact à son maximum.

D’ailleurs la montre n’est qu’un point de départ, leur ambition est d’aller vers des objets dont on se sert tous les jours. Réduire l’impact du quotidien et pas seulement de nos petits plaisirs !

J’ai rarement été convaincu de la sorte.

Et rien que pour ça, je me dois d’en faire un édito.

On en parle bientôt !

même la boîte est pensée dans les moindres détails

Jewish Gangsta

Alors là, ce n’est pas d’aujourd’hui, j’ai lu ce bouquin il y a 3 ou 4 ans.

Je suis un passionné de Hip Hop et quand on me demande quel est mon rapeur US favori, je ne vais pas te répondre Jay-Z ou Kanye West.

Le premier est un usurpateur, talentueux certes. Le second n’est pas un rapeur et aurait du rester derrière sa MPC plutôt que de flinguer et le rap et le sneakers game.

(même si je lui reconnais deux album géniaux, les premiers).

Non, je vais plutôt te citer AZ et arrivera très vite après Ill Bill du groupe Non Phixion.

jewish-gansta-livre-karim-madni
J’adore la couverture de ce bouquin

Et bien ce bouquin Jewish Gangsta écrit par un français, Karim Madani, nous plonge dans le New York des années 80s où il raconte la destinée de 4 jeunes juifs et juives de Brooklyn.

Celui d’avant la gentrification, un décor sombre où la violence, la drogue et la mort font partie du quotidien.

ill bille necro young
Ill Bill et Necro quand ils commençaient à secouer les scènes underground

Dans le lot, on suit la jeunesse de 2 frères et futures légendes du rap new-yorkais et mouvement Goon : Ill Bill donc et son petit frère Necro.

Je ne t’en dis pas plus.

Tu vas apprendre un tas de trucs je pense. Notamment comment les marques de luxe sont entrées dans la culture street dans les années 90 puis arborées ensuite par les rapeurs.

Un son des deux frangins réunis :

Si tu ne comptes pas lire le livre ici, tu peux te spoiler et regarder cette vidéo de l’auteur sur le livre.

Artoyz ré-ouvre une boutique à Paris

Figure légendaire dans le jouet et la street culture, Artoyz a ré-ouvert le 30 septembre dernier une boutique à Paris, au 83 rue Saint-Honoré.

Depuis maintenant 17 ans, Artoyz est un acteur majeur de cette culture du graphisme et de la figurine en mettant en avant des artistes du monde entier. Ce nouveau shop sera l’occasion de pouvoir découvrir “en vrai” des pièces que l’on ne voyait plus que sur Internet ou au compte-goutte dans concept stores.

L’enseigne a toujours son site où l’on peut retrouver l’ensemble de son univers avec une nébuleuse de jouets de collection et de projets artistiques.

Pour ma part, dès le déconfinement, c’est une adresse où je passerai, en priorité.

Notamment pour voir les figurines de son propre label Artoyz Originals qui laisse la part belle à des artistes comme Soasing Chamaillard et son Sentai Maria. Je verrais bien le modèle DIY full white sur une de mes cheminées :

artoyz original Soasing chamaillard sentai maria
Les Bioman sont le premier jouer que j’ai voulu à Noël et le début de ma passion pour ce qui venait du Japon

Bon et comme beaucoup, j’ai un faible pour les Bearbrick. Je rêve secrètement d’avoir un 1000% dans mon salon un jour …

Ma rencontre avec Rodolphe

Je termine sur une rencontre, qui va surement te surprendre.

Rodolphe.

Le CMO d’Asphalte.

Oui je sais !

Ça n’enlève rien à ce que j’ai pu dire ou penser sur Asphalte les années passées.

Mais si tu as été attentif, j’ai récemment salué certaines choses que je trouvais chouettes.

Tout est parti d’une boulette d’une membre de l’équipe et c’est tout le charme de cette histoire.

Je reçois un mail avec un objet surprenant : Borasification x Asphalte.

“Roooh encore un lecteur qui me troll haha”

Bon, j’ouvre le mail et je vérifie l’expéditrice, pas d’erreur.

Persuadé d’être blacklisté, je t’avoue que ça me chahute, au point de créer un dilemme sur quoi répondre.

Finalement, je me décide et la joue carte sur table : le passif / la surprise /  une erreur ? / je trouve ça cool.

Un échange de mails plus tard, Rodolphe me propose de s’appeler pour discuter.

Alors je ne vais pas te dire que j’appréhendais, mais je ne savais pas à quoi m’attendre.

Le courant est tout de suite passé, un mec sympa, humble et surtout sans aucune rancune. Pourtant, je n’y suis pas toujours allé avec le dos de la cuillère comme dirait ma grand-mère.

J’aurais peut-être l’occasion d’en dire plus une autre fois mais moment agréable, vraiment.

Et cela m’a aussi fait mettre un peu d’eau dans mon vin.

Enfin, je continuerai d’être taquin hein ! Mais moins cash et dire aussi quand c’est cool (le shooting avec CraftedParis par exemple).  En effet, tout n’est jamais tout blanc ou tout noir.

(voir tout vert)

Mine de rien, vous commencez à être beaucoup à me suivre et beaucoup ont pris le train en marche.

Je ne peux plus enchainer les private jokes, il y en aura toujours un peu mais nuancer le propos, c’est bien aussi.

Bref, voilà pourquoi j’ai apprécié cette rencontre improbable !

À bientôt

Voilà on arrive au but, si le format t’a plu, n’hésite pas à me le dire et il reviendra tous les mois !

+++


Si tu veux garder un œil sur une approche du style singulière, rejoins notre newsletter 🙂 conseils, looks et des exclusivités !