Comment choisir et porter des vêtements de couleur noire #BringBlackBack

comment porter du noir
Ce n’est pas un indice sur comment bien porter du noir !

La couleur noire fait peur aux hommes et ce n’est pas en tapant dans Google “comment bien porter des vêtements noirs ?” qu’ils seront rassurés. En effet, pendant très longtemps, les guides de conseils en mode masculine ont diabolisé cette couleur, allant même jusqu’à l’interdire pour un débutant. Parti d’un défi avec la communauté sur Instagram, on a décidé de redorer le blason du vêtement noir avec un hashtag : #bringblackback.

Immersion dans le coté obscur de la mode, pour notre plus grand bien à tous !

Ces préjugés qui freinent les hommes à porter du noir

Pour mieux comprendre ce qui pouvait te freiner à porter du noir, j’ai demandé à la communauté Instagram pourquoi elle bloquait dessus. Les réponses nombreuses, je les ai synthétisées en 5 grands facteurs de rejet.

1 – Le noir tient chaud

Revenu plusieurs fois, oui le noir garde la chaleur, ça n’est pas pour rien que les murs sont blancs dans les pays chauds.

Toutefois, l’été n’est pas une saison qui dure 12 mois, et puis, tout est une question de volume.

Bien qu’il soit un élément phare de la culture rock, je n’aimerais pas porter un jean noir bien slim en plein soleil.

D’autant plus s’il est blindé d’élasthanne.

En revanche, si tu portes des pièces amples avec des matières légères, la couleur importe peu. Une fois n’est pas coutume, je vais utiliser un exemple de population vivant au soleil, les tribus touaregs. Il n’est pas rare de voir des photos où ils sont vêtus, si ce n’est de noir, de couleurs sombres. Simplement, ils ne portent pas leur tenue près du corps.

habits touareg desert
Noir ou indigo très foncé, ça reste sombre et pourtant ils vivent dans le désert

Autre exemple plus street, et proche de nos réalités : les rapeurs de la West Coast comme N.W.A ou encore The Game.

Pour citer les noms connus.

Les mecs vivent à Los Angeles, et sont souvent en noir, avec du volume.

(pas que dans leurs enceintes).

Conclusion : la couleur noire en été avec des coupes amples et des matières légères et aérées, pas de soucis !

style west coast the game dr dre
The Game et Dr Dre lors de la sortie de The Documentary, à L.A en plein soleil

2 – Les nuances et texture ne sont pas intéressantes

Rick Owens et Hiroki Nakamura ne sont pas de cet avis.

En effet, difficile quand on creuse un peu le vêtement de trouver le noir sans relief ni nuance.

Alors oui, c’est peut être vrai dans le monde du costume, sauf qu’ici, on ne travaille pas au M.I.B alors on ne va pas se pencher dessus.

visvim-sanjuro-down-fw15
Visvim Sanjuro down FW15 – black mud dyed

Parce que oui, sans aller dans les créateurs de mode dark / avant-gardistes, on peut très facilement trouver des exemples de vêtements noirs avec de super textures ou nuances.

C’est simplement que le noir est une couleur plus subtile, surtout lorsque l’on parle de full black. Yohji Yamato est un maître dans l’art de jouer avec du noir et dont les tenues te secouent par leurs nuances et la luminosité qu’elles dégagent.

Et puis il y a les matières et tissages qui vont jouer.

Une moleskine ou un coton HBT, sur une veste de travail, il y a de la texture. Et c’est tout aussi beau que leurs homologues indigo ou olive.

lookbook arashi by boras chemise ciso noire
Un tissage HBT sur-teint en noir (chemise CISO disponible ici)

3 – Le noir vieillit mal / vite

En plus, elles me permettent de faire le lien avec un autre cliché sur le noir : il vieillit mal et / ou vite.

Déjà sur le vite, c’est faux.

Enfin, c’est un raccourci.

Une mauvaise teinture noire vieillit vite, comme toute mauvaise teinture en fait.

Simplement, il y a peut être plus de vêtements noirs “cheap”.

De plus, peu valorisent la patine des vêtements noirs. Je ne saurai te dire pourquoi. Les anti-noirs ont surement leurs raisons et je ne suis pas là pour dire qui à tord ou raison.

Cependant, nous sur Borasification, on aime la couleur noire patinée. Comment pourrait-il en être autrement quand on est amateur de street heritage et donc par extension du workwear et du militaria?

Deux puits sans fonds de pièces vintage où le noir a existé.

Les moleskine noires passées par des années de travail et de lavage sont absolument folles. Tu peux regarder cette veste de travail Bleu de Paname, en moleskine donc, dans un coloris noir délavé.

veste de travail noire patinée
Veste de comptoir Bleu de Paname en moleskine noire

C’est simplement superbe.

Et ça vaut aussi pour le denim.

Un jean noir qui se délave, ça prend un temps fou (coucou le cliché sur la péremption rapide du noir), mais alors une fois “washed“, attention ! C’est un pre-washed mais la dernière collaboration entre Orslow et le shop américain Canoe, est un bel exemple de coverall jacket en denim fadded black.

orslow canoe shop coveral jacket
Orslow for Canoe shop

Enfin, tu as aussi les nombreux Levi’s 501 vintage qui sont bien tendances en ce moment. Les noirs sont vraiment jolis avec une patine qui vire au gris anthracite.

Qui est ni plus ni moins qu’un noir délavé.

N.B : on verra en seconde partie de ce dossier comment le noir passé est facile à associer.

4 – C’est la solution de facilité

Alors sur ce point, j’avoue avoir été surpris, pourtant la réponse est revenue plusieurs fois : la solution de facilité.

Quelque soit le domaine, jamais tu ne te compliqueras la vie. Un attaquant devant un but vide ne va pas attendre le retour du gardien pour le dribbler puis marquer.

(Zlatan éventuellement dans sa jeunesse, mais ça n’est pas le sujet)

Par-là, on entend peut-être que porter du noir, c’est aller au plus simple, dans le sens “par défaut”.

Pourtant, je trouve ça bien d’avoir des pièces de compléments qui feront le liant sans soucis avec le reste de la tenue.

sebago x engineered garmentd SS21
des chaussures, un facilitateur de tenue, est-ce que c’est chiant ?

Comme par exemple les chaussures noires ou le jean noir.

Un vestiaire ne peut pas être composé que de pièces fortes et une tenue a besoin d’équilibre. Typiquement, un surchemise noire peut servir à mettre en valeur la chemise dessous. Elle s’efface.

Un peu comme dans le basket où il faut des “cols bleus”, ces joueurs qui font le sale boulot, dans l’ombre, et pourtant indispensable à la victoire.

Une fringue noire peut aussi avoir ce rôle.

5 – Le noir est difficile à associer / porter

Bon là, je peux être catégorique : c’est une idée reçue.

Fausse au possible.

Le vêtement noir est probablement le plus simple à porter, après le tee-shirt blanc.

Tu me diras il y a des guides sur comment le porter !

Bref là, on va parler en JPEG et je te présente dans la partie suivante des conseils simples, au travers de looks, pour apprendre et voir comment on peut porter du noir, sans difficulté, et avec un bête de style !

Mais avant ça si tu veux d’autres freins et solutions, tu peux retrouver le résumé sur la story Instagram à la une ici.

Mes conseils pour porter la couleur noire avec du style : 7 idées de tenue

Sur Borasification, les conseils de style que l’on te donne, on ne les sort pas d’un chapeau ou d’un article lu ailleurs. En effet, on porte et on teste nous même. Cette couleur, j’adore la porter et je vais te donner quelques clés pour essayer de t’amuser avec, toi aussi.

Spoiler : le noir va quasi avec tout donc le mieux reste de te montrer un maximum de looks !

Ne pas “se mettre la pression”, le noir c’est du bleu marine foncé

Le noir et certains bleus marines profonds sont très souvent confondus. Il suffit d’une luminosité capricieuse et on ne sait plus qui est qui.

Voilà pourquoi rien ne sert de se prendre la tête avec le noir ou le diaboliser.

Si une pièce noire te plait, en particulier des hauts (manteau / surchemise), voit là comme un bleu foncé.

black ciso shirt hbt arashi denim jungle pocket
Toi, tu la vois de quelle couleur cette chemise ?

Dans cette tenue, lumière ou problème oculaire, beaucoup voient cette chemise CISO Arashi comme une chemise bleue.

Pourtant bien noire, elle est à sa place dans la tenue.

Du coup, on a un bon exemple que bleu ou noir, rien ne changerait la qualité de cette tenue.

(il faudrait surement changer la couleur des sneakers noires éventuellement si la chemise était navy).

N.B : pour plus de photos de la tenue, tu peux la retrouver ici.

Un vêtement noir dans une tenue peut mettre en valeur un second

En gros, tu peux aussi voir un jean ou une surchemise noire comme le Scottie Pippen d’un Michael Jordan, ou encore Robin pour Batman.

(dis-moi que tu as une des deux références)

On va partir d’un exemple simple avec cette tenue :

arashi by boras ciso full black shirt tommy bahama hawaiian shirt
La surchemise noire fait le focus sur le chemise et son motif

Bien que cette surchemise noire soit géniale, c’est bien la chemisette hawaïenne et son motif tout en couleur qui sont les stars de la tenue.

Ici, le fait de porter du noir est similaire au cadre d’une peinture. Mal choisi, il peut prendre le pas sur l’œuvre.

Typiquement, la même chemise militaire en couleur olive, et la chemise ne ressort plus de la même façon. Ça ne sera pas un mauvais look, seulement elle n’est plus au centre.

Autre univers, porter un jean noir avec des chaussures flashy, c’est la même idée. Et ça se fait plutôt souvent dans les styles où les sneakers sont le kiff du porteur.

N.B : retrouve le look complet avec cette chemisette ici.

Porter du noir en bloc et jouer avec de forts contrastes : color block ou oxymore stylistique

C’est un variant (pas besoin de masque) du précédent conseil.

Là, plutôt que la pièce noire soit au service d’une autre plus colorée, elle est en opposition.

On la voit autant que les autres.

L’idée est de faire du color block.

Qu’est-ce que c’est ?

En gros, c’est porter une couleur en bas, une autre en haut, ce qui amène souvent de gros contrastes et des tenues très colorées.

Ici, on va être plus subtile :

boras conseil style look homme jean noir
Oxymore, tu te souviens de l’exemple en français : le clair obscur

On porte des couleurs claires en haut et des plus sombres en bas.

Le color block, j’en raffole pas quand il est tranché sans nuance alors là, je porte du noir délavé avec du gris anthracite et des chaussures noires dont le cuir brille un peu.

On s’évite un rendu terne et on garde de la nuance.

C’est suffisant pour trancher avec le polo blanc cassé et la veste beige.

N.B : pour plus de détails sur cette tenue, tu peux cliquer .

Une association penalty : noir + camel

Et tous les dérivés marrons / beiges.

La couleur noire fonctionne très bien avec ces couleurs terre.

Du coup, pas besoin de grands discours, je te laisse avec un exemple :

chemise militaire ciso noire arashi by boras
CQFD

Tu n’as plus qu’à mixer avec les fringues de ton vestiaire.

Retiens que le tee blanc est souvent très utile pour faire les transitions.

N.B : les détails de la tenue sont ici.

Bien choisir le vêtement noir : texture et nuance

Là, certains diront que si le noir n’est pas profond, ce n’est pas du noir mais du gris.

Débat sans fin, mais un bleu délavé, ça reste du bleu. Bah le noir c’est pareil.

(c’est pratique à l’écrit, on peut clore le débat quand on veut haha).

Moi j’aime bien les washed black comme disent les américains. C’est un ou deux tons en dessous et c’est tout de suite plus sympa à associer.

Sinon, concernant la texture, tu peux regarder vers :

  • un beau velours côtelé : il prend bien la lumière et vieillit bien
  • un HBT : forcément, les chevrons quand ça se patine, c’est beau
  • une moleskine : on l’a vu plus haut, idem au HBT
  • un sergé (du denim quoi) : fil écru sur fil noir, les délavage sont longs mais alors attention le résultat

et plein d’autres comme le cotton satteen par exemple.

Ici un exemple d’un velours noir bien délavé pour aller avec du denim clair :

chemie-velours-lee-jean-levus

Mais qui fonctionne aussi très bien en étant neuf :

pantalon en velours noir

En plus, cette tenue permet de renvoyer aux conseils précédents.

T’as vu, je ne raconte pas que des bêtises ?

N.B : plus de photo de la chemise western Lee et du look .

Regarder du coté des molletons noirs (sweat ou pantalon de jogging)

Le molleton noir…

Cette matière jersey bien vintage / heritage que l’on retrouve dans l’univers du sportswear / militaria.

Et pourtant, il est souvent pris en exemple comme une matière qui vieillit mal et devient “ce sweat du dimanche quand tu te laisses aller”.

Que neni, c’est le feu!

Si tu es ici, c’est que tu veux aller vers / raffole de styles qui laissent place à la patine et aux fringues qui vivent.

Voire trinquent.

Pourtant, un sweat noir délavé sur un jean bleach et des sneakers en toile, ça fonctionne fort

Ou encore dans le style street heritage avec un veste militaire et ici un short de jogging (qui aurait pu être un pantalon) :

tenue homme chemise militaire short jogging vintage

Franchement, ça le fait fort.

Moi je pousse le curseur un peu loin niveau dégaine. ici tu peux tempérer avec un paire de converse blanche et tout roule.

Si je te donne le molleton comme conseil, c’est que l’on en trouve facilement en seconde main. Des Champion ou Nike, tu en fais des shorts ou tu te trouves un hoodie sympa, et go !

N.B : plus de photo ici.

Regarder du coté du lin noir, blazer ou chemise

Pour finir cette série (non exhaustive) de conseils sur comment porter du noir, je termine avec le lin.

Matière écologiquement validée, sa texture naturelle associée à une teinture noire est en plus intéressante.

Là aussi, ça va bien vieillir, c’est léger donc parfait aussi en été et ça peut se marier assez facilement avec un vestiaire workwear / militaria.

Tu pourras trouver plus facilement des mélanges coton / lin, l’idée reste la même.

Dans cette tenue, je porte un blazer déstructuré à majorité lin, inspirée des vestes de peintre.

look veste croisée lin our legacy

Noir, pas si passé mais plein de nuances et je le mixe à une chemise à motif paisley crème, un cargo pants et des Clarks Wallabee.

Une pure tenue dans l’esthétique street heritage.

On mélange les univers, les matières et les couleurs !

N.B : comme les précédentes, retrouve toute la tenue ici.

Comment porter la couleur noire en résumé

Ce qu’il faut retenir pour réussir ses looks avec un ou plusieurs vêtements noirs :

  • ne pas faire de blocage : le noir est facile
  • il peut se confondre avec du bleu marine
  • donc pas de pression
  • non, le noir ne vieillit pas plus vite qu’une autre couleur
  • sa patine est souvent très jolie
  • surtout avec des matières ou tissages comme la moleskine ou le HBT
  • d’ailleurs pense à regarder le velours, le molleton ou une toile sergée (denim)
  • le coton bien sûr mais plus rare, le lin teinté noir est chouette
  • de plus, les vêtements ne tiennent chaud
  • que si tu les portes slim
  • ose le volume
  • et pour associer le noir
  • les couleurs sont nombreuses
  • vert olive / blanc / beige / marron / bleu / indigo brut ou bleach / jaune / rouge …
  • quasiment toutes, tant que les tons des couleurs sont cohérents
  • un vêtement peut mettre en valeur une pièce plus forte
  • notamment des imprimés colorés et du camo
  • ou se porter en color block
  • (là faut relire l’article)
  • enfin
  • amuse-toi
  • si tu kiffes un vêtement noir
  • fonce
  • ce ne sont que des sapes !

Tu remarqueras que je n’ai pas parlé de chaussures noires.

Pourtant, c’est la couleur que je préfère porter à mes pieds, ça vaudra un article dédié.

+++

Par Boras

Pas un héros de l'orthographe, pourtant j'écris des articles sur des bouts de chiffon que je prends en photo. J'aime porter des kimono mais je ne fais pas de Kendo, mon style se perd entre street et workwear. Je suis aussi un amoureux de basket et des C's, qui voue un culte à DJ Premier.

Un style pointu et des conseils simples

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l'actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c'est tous les mardis dans ta boite mail.

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l’actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c’est tous les mardis dans ta boite mail.