Du Vintage, une touche de Sportswear et d’Avant-Garde

Chapeau Reinhard Plank – Sur-chemise RRL by Ralph Lauren – Chemise By Walid – Pantalon Project by H. – Sneakers Reebok by Pyer Moss

Salut tout le monde,

Du nouveau sur le blog de Boras, depuis le temps qu’il m’avait proposé de faire une tribune, la voici enfin. C’est avec plaisir que j’ai accepté d’écrire celle-ci afin de vous faire partager quelque chose d’un peu différent mais pas trop non plus, je peux faire plus excentrique selon mon mood du moment (il n’y a qu’à voir mon insta : hugo_c_a_m_).

Présentation

Passons à la présentation… Tout comme Boras, j’ai un blog de mode street style que j’ai commencé en 2014 (Chroniques d’un Accro à la Mode). Pourquoi un blog ? Disons que je voulais avoir un support sur lequel je pouvais partager mes différents outfits, parler et faire découvrir des créateurs émergents ou peu connus. J’aime énormément de styles différents (Avant-garde, Créateurs, Workwear, Preppy, Street, Sportswear…) et j’adore mélanger tout ses styles dans une seule et même tenue.

A côté du blog, car oui je ne vis pas de mon blog non plus, je me lance dans un projet d’up-cycling après avoir travaillé près de 6 ans dans le retail (Créateur Luxe, Haut de gamme). Ça sera principalement du made to order avec des tissus ou vêtements donc vintage que le client voudra transformer pour le rendre plus unique, redonner vie en quelque sorte à ses vêtements. Plus d’infos à venir prochainement pour les personnes intéressées.

Une tenue tout en contraste

Côté tenue, je dois avouer que je suis resté assez sage pour cette première tribune. J’ai voulu vraiment jouer sur un équilibre des couleurs et ne pas en faire trop sur les pièces que je porte.

Un haut aux saveurs vintage

Je porte une sur-chemise motif jacquard gris et écru de la ligne RRL de chez Ralph Lauren, elle donne vraiment un côté vintage à la tenue.

En dessous de celle-ci une chemise grise anthracite sans col à bords francs avec un joli détail en dentelle sur la partie haute, on pourrait même croire qu’il s’agit d’un plastron. Cette chemise provient de la marque By Walid, un créateur basé à Londres qui est dans une démarche de recyclage (Upcycling). Il déniche des tissus anciens (soies, étoffes de coton) provenant de Chine, du Japon, parfois du 18ème ou 19ème siècle, qu’il va assembler pour créer des pièces vraiment uniques. Il va utiliser différentes techniques de fabrication dont le Sashiko, jouer avec des patchworks nuancés… La coupe de ses vêtements est entre le loose et le straight puis très facile à porter au quotidien. Je vous recommande de jeter un œil à ses créations si vous ne connaissez pas déjà.

Comme vous pouvais le constater, le haut de la tenue est assez vintage.

Un bas dans la modernité

Pour contrebalancer tout ça, passons au bas de la tenue. Je porte un pantalon blanc coupe sarouel en coton japonais doublé, resserré sur le bas de jambe. Il s’agit de la marque Project By H. qui est une jeune marque américano-taïwanaise qui est plutôt dans un style avant-garde mais portable au quotidien assez facilement.

Pour les chaussures, je porte une paire assez sportswear née de la collaboration entre Reebok et le créateur New-yorkais Kerby Jean-Raymond encore peu connu en Europe, avec son label Pyer Moss. Un créateur afro-américain qui fait parler de lui pour ses collections très portées sur le sujet de la place des noirs américains dans la société américaine. Son premier défilé pour le printemps/été 2016 était sous le thème de la brutalité policière en faisant référence au mouvement Black Lives Matter. Un label très sportswear, street et chic à la fois. A découvrir pour ceux qui ne connaissent pas. Pour en revenir à la paire, elle est assez futuriste, c’est en réalité un modèle existant de chez Reebok (Mobius OG) qui a été redessiné. Un style très marqué Basketball qui m’a beaucoup plu, les matières utilisées sont également très noble avec l’utilisation d’un cuir retourné très souple.

Pour finir en beauté et en couleur, je porte un chapeau d’une couleur que je ne saurais décrire. Certains diront bordeaux, d’autres lie de vin. Moi je dirais entre les deux. Il s’agit d’un chapeau de la marque italienne Reinhard Plank, un artisan chapelier qui réalise des chapeaux assez dingues dans des couleurs incroyables (très italien). Il vient ajouter la touche de couleur qui manquait peut être à l’ensemble.

J’espère que cette tribune vous a plu, n’hésitez pas à laisser vos commentaires.

A bientôt !!!

 

Hugo


Si tu veux garder un œil sur une approche du style singulière, rejoins notre newsletter 🙂 conseils, looks et des exclusivités !