Look – Camaïeu et wide fit

Chapeau Thibault Van Cauwen – Parkas Monitaly – Cropped sweat Sillage – Tee Uniqlo U – Pantalon Sillage – Sneakers Nike

 

Des sapes, au secret des jours.

Sous l’herbe, dans le ciel et puis dans l’écriture, 

Des qui vous font rêver très tard dans les lectures,

Et qui mettent la poésie dans les discours.
Des sapes, des sapes, des sapes.

Et des poètes de service à la gâchette,

Pour mettre le feu aux dernières cigarettes.

 

Cette magnifique chanson de Shakira, adaptée d’un texte de Hergé, résonne en moi comme l’automne. Enfin! Je sais pas toi, mais moi, passé 20 degrés, je m’ennuie. Tout le monde dans la rue est en tee-shirt, les plus audacieux sortent les tongs et les shorts. Le matin, j’hésite entre un tee-shirt ou une chemisette, wahou, folie! 

Mais ça y est, on est passé de 30 à 12 degrés en 2 jours. Y’a plus de saisons ma bonne dame. C’est un triste constat, mais j’ai l’impression que les printemps et les automnes sont de plus en plus courts. Alors quand enfin arrivent ces saisons qui nous permettent de jouer avec nos fringues, je revis. Brièvement, avant l’hivernation, me voici donc comme un enfant devant ses cadeaux le jour de Noël. J’ouvre mes placards et je veux tout porter! D’un coup! Et comme j’ai pas mes parents qui me retiennent d’ouvrir tous mes cadeaux en une minute, je porte toutes mes fringues! D’un coup! Et je me suis dit que ça pourrait être sympa de te partager quelques photos d’un de mes empilements automnaux.

Soyons sérieux deux minutes et lançons-nous dans des explications sur cette tenue….. Naaaan, je plaisante, l’explication, tu l’as au dessus. Je veux porter toutes mes fringues en une seule fois. C’est tout haha. Alors qu’est-ce que je vais bien pouvoir te raconter? Franchement je ne sais pas trop, on va bien voir ce qui sort de la suite de cet article.

 

MA COULEUR DU MOMENT, LE KHAKI VERT.

Depuis la fin de l’été, j’ai des envies de vert. Plein de verts, dans plein de matières. A tel point que je me force à porter du bleu. Si si, je me force. C’est bizarre, je ne saurais pas t’expliquer pourquoi, mais je veux vivre en vert. Attention monsieur le recruteur de l’armée, ce n’est pas une raison pour m’appeler!

Chapeau pas vert, parkas vertes, sweat et tee pas verts, pantalon vert, baskets un peu vertes.

 

Notez au passage l’intégration subtile de la capuche sous le chapeau, pour les p’tits coups de vent qui crispent la nuque en automne. Ce n’est pas obligatoire, ni nécessaire, mais c’est joli et efficace.

Capuche profonde, regard songeur, pose de mec qui attend le bus, j’ai tout mis dans cette photo.

 

J’aime beaucoup m’amuser avec les nuances d’une même couleur. En effet, pour le daltonien que je suis, c’est une solution de facilité haha. Pour que ça fonctionne, j’essaie de garder des nuances assez proches, quitte à ne pas faire tellement la différence. J’évite de mixer des verts clairs et des verts foncés quoi.

Laaazzzeee celle-là est pour toi. Bisous.

 

Une base neutre, bien que restant dans les couleurs de saison permettra aussi plus de liberté autour. Je lis souvent que le gris ne va avec rien, que c’est une couleur triste etc. C’est totalement vrai, dans un fit ordinaire en particulier. Des vêtements ni bien ni mal coupés, pas ou peu de détails, une couleur grise sans profondeur, c’est la clé d’une tenue loupée.

Par contre, quand l’intérêt du vêtement gris réside ailleurs que dans sa couleur, et qu’autour on se permet plus de fantaisies, je n’ai aucun problème avec le gris, même sans relief comme c’est le cas ici.

En base layer, un tee-shirt Uniqlo U, pris deux tailles au dessus de ma taille normale. Ca me permet d’aller chercher des jeux de longueur différents de ce que je faisais jusqu’à il y a quelques mois. 

Au dessus, un sweat-shirt à manches courtes cropped de la marque japonaise Sillage. On aura l’occasion de reparler de la marque d’ici peu de temps, alors je ne vais pas m’attarder dessus. Mais saches que c’est devenu, comme le vert, une obsession. J’ai envie d’en porter tout le temps haha. Ce sweat permet un jeu intéressant de longueur, en plus d’apporter une note de chaleur sur le haut du corps à la manière d’un interliner ou d’une écharpe légère. Parfait pour éviter le petit coup de froid à cette époque de l’année.

De la même marque, le pantalon. Boras avait dit dans un article un truc du genre “les coupes s’élargissent au fur et à mesure que les goûts s’affinent”. Bon clairement je vois pas comment mes goûts pourraient plus s’affiner haha. Blague à part, ce pantalon en corduroy est devenu une sorte de doudou. Rassurant, confortable, c’est le plus beau du monde mon doudou… oups, pardon je m’égare… Comme le sweat, on ne va pas trop s’attarder dessus, tu en sauras plus dans pas trop longtemps.

Elle est où la tê-tête? Elles sont où les jam-jambes?

 

Voici donc la base, gris et vert. Grâce aux coupes de chaque pièce, ce n’est pas ennuyant. Enfin à mes yeux en tout cas.

Et pour sortir, un drôle de combo, double parka légère. Pourquoi pas une seule plus épaisse dans ce cas? Parce que je t’ai dis que je voulais porter toutes mes fringues en même temps punaise, tu ne suis pas? 🙂

Zoom sur la fente latérale de la première parka pour accéder aux poches sans tout remonter ou écarter.

 

Ces deux parkas sont en fait très fines, plus fines que la majorité de mes chemises. Elles sont donc très souples, et un peu à la manière des liners des parkas de l’armée (non non, n’y vois toujours pas un appel du pied Monsieur le sergent chef recruteur) j’ai décidé de les porter ensemble.

Les deux proviennent de la même marque: Monitaly. Avec Sillage, Arashi Denim et EG, cette marque fait partie de mes préférées. Fabrication aux USA, designs souvent très intéressants, inspirations militaires, workwear et streetwear. Un peu compliqué à faire venir en Europe, on la retrouve dans quelques shops européens, anglais en particulier.

Ces deux parkas sont faites dans le même tissu, mais pas teintes dans le même vert. Les boutons sont identiques aussi. Ca donne une certaine cohérence à ce combo. Tu noteras les features sympas qui permettent de jouer avec les ouvertures/fermetures et les couches (accès aux poches à travers la fishtail, col ouvert; double zip, gorge boutonnée très large sur l’autre).

Voilà donc une tenue tout en verts et en volumes.

Fermeture automatique des pans enclenchée, veuillez vous écarter s’il vous plaît.

 

NE PAS TOMBER DANS LE CLICHE DU MILITAIRE

C’est en effet le cliché à éviter quand on tente des combos verts à base de pièces d’inspiration militaire. Il y a trois clés (au moins) pour jouer avec les codes militaires:

 

PREMIERE CLE: LE FIT

Ici, c’est simple, c’est extrêmement large. Eviter les coupes classiques militaires (plus proches du corps, ceinture assez haute, taille marquée).

comment porter du vert khaki olive tenue homme
Jeux de longueurs et de volumes pour étager la silhouette et atténuer l’effet militaire.

 

Et na, je tourne le dos à une carrière militaire.

 

DEUXIEME CLE: LES COULEURS ET MATIERES

Mixer les deux, ne pas porter le même vert en haut et en bas, ou le même camo (encore pire). Intégrer des matières qui ne renvoient pas au militaria, comme le corduroy ici.

wide pants sillage en velours vert olive khaki
Couleurs et matières, pas tellement bidasse en folie si?

 

TROISIEME CLE: LES ACCESSOIRES ET CHAUSSURES

Pas de godillots ou de boots premier degré ici. Je te vois venir avec tes parpaings Red Wing ou tes Paraboot Michael, à me dire “j’aurais plutôt vu ceci ou cela à la place de tes pompes”… Si tu n’as pas vu venir celles-ci ou que tu as imaginé d’autres pompes à la place, c’est que j’ai réussi mon coup haha. 

Nike Dunk viotech sneakers rares
Boum, j’ai hésité à la mettre en photo principale pour Boras celle-là.

 

Voici donc une paire de Nike, des dunk Viotech. Elles sont un peu trop neuves encore, je vais me pencher plus sérieusement sur leur avenir haha. Ré-édition du modèle original de 2002 sorti exclusivement au Japon, elles m’ont tout de suite fait de l’oeil et j’ai fait ce que je ne fais jamais (enfin c’était la seconde fois), je les ai achetées resell après avoir évidemment perdu toutes les rafles possibles… Bref, passons haha.

C’est coloré, ça n’a rien à voir avec le reste de la tenue, c’est parfait. De plus la shape assez ronde et massive est idéale pour porter avec ces volumes.

Re boum! Pas de sneakers heads ici comme tu peux le voir, on plie les pompes et on est fier!

 

Côté accessoires, c’est à toi de voir où tu veux placer le curseur. Colliers, bracelets, sac, chapeau etc etc. Je profite pour ma part de cet assemblage de verts et gris pour placer mon chapeau préféré, réalisé à la main par Thibault Van Cauwen. Comme l’histoire de ce chapeau est belle, que Thibault est un mec bien et que ses chapeaux sont des oeuvres d’art, on fera bientôt un bel article avec Boras sur ces chapeaux. 

chapeau fait à la main Thibault Van Cauwen patine et collier borali
Poésie…

 

En attendant, et en quelques mots: faits à la main, sur mesure, personnalisables à la demande, chaque chapeau est unique et nécessite de nombreuses heures de travail. C’est une pièce très forte, inutile de le nier. Mais quelle beauté. J’ai ajouté un collier Borali autour, je trouvais qu’il soulignait parfaitement le chapeau, et quelques plumes ramassées par ci par là. Il y a une plume de corbeau, une d’étourneau et une de chouette effraie. Allez, je n’en dis pas plus sur ce chapeau, on en reparle bientôt.

Petites features ajoutées: le collier Borali et les plumes homemade par des oiseaux ici et là. Ramassées, je précise que je n’ai plumé aucun animal de ma vie, au cas où.

 

L’intérieur du chapeau en soie et la bande autour de la tête en cuir.

 

Et quelques colliers pour casser le côté monobloc gris du haut. Mes deux Borali préférés, et un troisième un peu plus long fait maison. Je rassure tout le monde, c’est un caillou, pas une dent de requin. 

Cet été, en traînant dans les cailloux au fond du jardin (ne me juge pas, j’ai travaillé pendant 15 ans dans les travaux publics, les cailloux et la terre, c’est presque la moitié de ma vie…), je suis tombé sur ce caillou. 

Ce n’est pas un fossile, juste un morceau de calcaire qui est sorti du concasseur avec cette forme. Il m’a tout de suite fait pensé à une dent de requin et à ces fameux pendentifs. Une bonne heure de perçage à la mèche carbure mouillée, me voilà avec un caillou troué. Une ficelle plus tard, voici un petit collier marrant et pas cher.

Parkas Monitaly – Colliers Borali et fait maison – Croped sweat Sillage – Tee Uniqlo U

 

Zoom sur la quincaillerie. La ficelle torsade? Les colliers se chevauchent et se croisent? Pas grave, si tu es maniaque, va voir l’état de mes revers plus haut, ça va te piquer haha.

 

Détail très subtil: le croped sweat possède des irrégularités vertes fluo, qui paraît-il brillent à la lumière bleue. N’ayant jamais mis les pieds en boîte et ne possédant pas de lumière bleue, je n’ai pas vérifié l’info. Est-ce que ça pourra servir à quelque chose un jour? Je ne sais pas. Est-ce qu’on voit le vert en plein jour? Absolument, selon la lumière, en s’approchant on voit ces petites incrustations de vert fluo, mais c’est très discret.

 

CONCLUSION

On a finit de faire le tour de cette tenue. Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait l’exercice de “décrypter” une tenue. En effet, je poste pratiquement quotidiennement mes WAYWT sur Instagram, et c’est déjà pas mal haha (PS: si le lien ne marche pas, ne te pose pas de questions, c’est de ma faute…).

Expliquer pourquoi ceci ou cela, c’est très dur pour moi parce que c’est avant tout une question de vibration. Le matin, je prends un pantalon. Je passe un haut. Coup d’oeil dans le miroir: les deux résonnent ensemble? Ok je garde. Les deux résonnent différemment? Je change le haut. C’est aussi simple que ça.

 Sur ces explications alambiquées, je te laisse et te donne rendez-vous avant la fin de l’année pour un autre article, de fond cette fois-ci, sur Sillage, la marque japonaise créée par Yuthanan, un français parti vivre son rêve au Japon.

Et n’oublie pas, comme l’a dit un jour un sage, le genou, c’est très arbitraire! 

Bien l’bonsoir m’ssieurs dames.


Si tu veux garder un œil sur une approche du style singulière, rejoins notre newsletter 🙂 conseils, looks et des exclusivités !