Comment rester élégant dans un style workwear: conseils et look

conseil style homme tenue workwear élégante et avoir du style en chemise en lin
Engineered Garments Bedford jacket – 45r linen shirt – Warehouse x First Arrow’s jeans – G.H Bass x Universal Works loafers

Cette tenue n’était pas destinée à finir sur le blog et je vais pourtant la décortiquer dans les lignes qui suivent. Pourquoi donc ? J’essaie maintenant de proposer des looks où je vais pouvoir aborder un point intéressant : une pièce, une combinaison, une couleur … Là, tu as devant les yeux ce que je portais un jour de forte chaleur, où je devais voir un client au bureau. Post-opération des dents de sagesse compliqué, je n’avais pas la tête à aller bosser, encore moins m’habiller. J’ai pris un peu ce qui me venait sous la main, sans trop réfléchir, en partant simplement de cette paire de mocassins. Au final, j’ai trouvé le combo intéressant et les réactions sur Instagram plutôt nombreuses. Il ressortait de la surprise d’avoir une tenue élégante dans un style workwear et des vêtements “larges”.

Bon et puis il y a des pièces sympas, alors GO.

Jouer avec les “clichés” de l’élégance masculine

C’est un truc que j’ai compris très tôt, bien avant ce blog et mes années sur les forums de mode masculine. Quand tu es un homme, il te suffit de passer une veste et une chemise pour que ton entourage te trouve “bien habillé”. Déjà ado (début 2000, ça ne me rajeunit pas), il suffisait de sortir une veste de friperie pour femme pour faire illusion auprès des autres.

C’est toujours le cas aujourd’hui dans beaucoup de cadres, dont celui professionnel, où l’on sera toujours complimenté en sortant le petit blazer Zara bien cintré. Je grossis volontairement le trait en généralisant un peu mais tu saisis l’idée.

Depuis quelques années déjà, j’aime pouvoir jouer de cette “norme” mais toujours en gardant ma silhouette de cœur et le style street heritage en toile de fond.

#streetzzatura #streetsartorial #autantdehaschtagquineprennentpas

Un blazer oui mais sans padding ni structure svp

Mon désamour de l’épaule rembourrée

Sans être une armoire à glace, j’ai un peu d’épaule, merci le sport depuis tout petit. Néanmoins, je ne suis pas spécialement le grand, et cela peut vite devenir problématique avec du padding.

Je réalise que je n’ai jamais vraiment aimé ça. C’est peut-être ce qui m’a si longtemps rendu hermétique aux costumes.

Pour être franc, et ce n’est qu’un avis attention, je n’aime pas les vêtements qui visent à “simuler” ce qui est considéré comme une “qualité physique”.

Le padding, c’est un peu le wonderbra des hommes

Tu vois, je préfère me dire qu’une belle tenue va faire oublier le corps et s’exprimer par elle-même. Dégager quelque chose qui va plus loin que faire croire que tu as de bonnes épaules.

C’est un point de vu que je sais peu partager, mais il y aurait beaucoup moins de complexes si l’on pensait un peu plus dans ce sens non ?

La Bedford jacket, le blazer casual idéal du style street heritage

C’est un modèle que tu as déjà pu voir sur le blog de temps en temps et qui fait partie des gros classiques de la marque Engineered Garments. Avec la relative explosion de notoriété et donc de distribution du label, c’est même une pièce que tu peux trouver en soldes ou seconde main facilement aujourd’hui.

Aucun padding ni doublure, de jolis revers et des poches plaquées, ça suffit pour en faire une veste habillée qui restera cohérente avec des tenues plus détentes comme on les aime ici.

bedford jacket olive ripstop cotton engineered garments chemise en lin 45rpm
Enginnered Garments Bedford jacket – Olive cotton ripstop

Pour ma part, je suis partie sur la version d’été en coton ripstop et un coloris olive bien militaire. Les détails de surpiqures reprennent d’ailleurs l’esthétique military dont raffole Daiki (et moi et surement toi).

Si l’on faisait un test à l’aveugle et que l’on nous passait cette veste, je suis persuadé que beaucoup répondraient “c’est une veste de travail”.

comment porter un blazer casual destructuré dans une tenue workwear homme bedford jacket

C’est ce que je voulais mettre en avant en titrant “les clichés de l’élégance masculine”.

Il suffit d’avoir les revers d’un blazer et son boutonnage pour apporter cette touche dite “habillée”. Pourtant, tout le reste est vraiment plus que casual, c’est du pur rugged style comme disent les américains. Le ripstop est un tissage vraiment militaire, conçu pour résister à l’abrasion et rester léger.

col à cran d'une bedford jacket engineered garments
le col de la chemise qui se cale sous le revers, c’est pas trop mal non !

Voilà ce qui est appréciable avec ce type de pièces : aller chercher une goutte de tayloring et continuer à porter un style workwear / street heritage sans concession.

comment porter un jean coupe droite et un blazer destructuré

Une chemise à rayures oui mais du volume svp

La chemise blanche à rayures bleues jouit elle aussi d’une certaine aura dans le vestiaire masculin. En costume ou avec un blazer, elle habille son porteur. On la retrouve beaucoup sous sa forme OCBD (Oxford Cloth Button Down) avec le grand retour de mouvances stylistiques plus ou moins proche de style Ivy league.

C’est un bon choix tant qu’elle reste droite et relativement longue.

Pour ma part, j’ai toujours aimé ce type de chemise, le tout premier article du blog est d’ailleurs avec chemise Oxford rayée.

Mais pour cette tenue où je porte un jean droit en 34, sous 30 degrés, il me fallait du volume et de la légèreté.

chemise oxford en lin - style homme été - jean droit et mocassins
La coupe permet do volume sans faire size-up / trop grand

J’ai donc opté pour cette chemise Oxford en 100% lin et dont la coupe est … généreuse.

On retrouve les détails qui en font un classique, à l’exception du col boutonné.

chemise oxford en lin 45rpm blanche rayures bleues
le col qui se barre au moment du close-up, super, je passe pour un amateur !

En plus de finitions haut de gamme, ce qui la démarque d’une banale chemise, c’est sa coupe.

C’est un adage du blog Borasification mais j’insiste, quand vient le moment de choisir un vêtement : fit > all.

chemise stylée et élégante pour homme - 45rpm oxford linen shirt
45R 100% linen Oxford shirt

En effet, ici, la plus part de mes autres chemises, pourtant pas des modèles de cintrage extrême, aurait eu du mal à équilibrer la silhouette. Le jean est une coupe droite dans laquelle je nage. Dès lors, un haut trop ajusté et c’est l’effet Orangina.

(Je n’aime ni la boisson si ses volumes donc on va éviter)

Cette chemise 45rpm n’est pas loin d’être la coupe que je qualifierais d’idéale quand on veut s’adonner au loose-fit, sans pour autant tomber dans le tout oversized.

En effet, elle est assez ample pour être confortable et respirante, et longue pour équilibrer le jean, tout en étant à sa place sous une veste casual. Tu vois, quand sera venue l’heure de dessiner la première chemise Borali, c’est ce genre d’ambiance que j’aimerais avoir.

Engineered Garments olive cotton ripstop bedford jacket - 100% linen oxford shirt 45r

Des mocassins oui mais montés sur gomme svp

Pour finir, attardons nous sur les mocassins. En grand génie, j’ai oublié de demander à Julien de prendre des photos de la paire. Elle n’est pas une inconnue sur le blog puisque je la poste régulièrement (ici par exemple).

Les loafers sont eux aussi dans cette catégorie des pièces élégantes chez les hommes. Pourtant, ils sont encore mal-aimés du grand publique. Faute à une image qui les rattache souvent à un autre cliché : le mocassin à picots, chino beige, polo club et pull en laine mérinos noué sur les épaules.

L’uniforme de la petit bourgeoisie, dans l’imaginaire de ce qui n’en sont pas.

Un peu comme le survet’ / chaussettes / Nike TN pour le mec de quartier.

De beaux clichés, plus ou moins mérités, qui volent en éclats ces dernières années avec l’émancipation des styles. Allé, appelons cela le métissage social des styles.

Je m’égare un peu.

Warehouse First Arrow's Lot 015 Straight Jeans - universal works x G.H Bass wedge arson loafers
G.H Bass x Universal Works Larson wedges loafers

Tout ça pour te dire que les mocassins ne sont pas réservés à un style en particulier et que l’on peut les sortir de leur environnement d’origine.

Prendre une paire revisitée comme cette Wedge Larson de la collaboration entre G.H Bass et Universal Works, c’est tout de suite plus facile.

En effet, dans cette tenue, elles occupent le même rôle qu’une paire de Clarks Wallabee mais apporte par leur forme, un coté plus distingué.

De fait, plus en accord aussi avec le reste de la tenue.

En gardant cet esprit “à la cool”.

Warehouse First Arrow's Lot 015 Straight Jeans - universal works x G.H Bass wedge arson loafers

Zoom sur des détails de la tenue: cuir et patine

J’aurais pu terminer l’article ici, tu as un exemple de tenue ample qui garde ce qu’il faut des “normes tacites” du “bien s’habiller” dans notre société. On a fait des photos en rab donc autant les partager et discuter en quelques lignes de tout ça!

Petit point sur la patine de ma ceinture Sympa Bonnard

Quand Michael, le fondateur de Sympa Bonnard m’a offert cette ceinture en cuir naturel, je lui avais dit qu’elle ne finirait pas au fond d’un tiroir après le shooting de l’article. Voilà maintenant deux bonnes années qu’elle m’accompagne en tout saison.

Après plus de 600 ports, la patine a atteint une teinte vraiment magnifique.

ceinture sympa bonnard cuir naturel patine / jeans first arrow's 15th anniversary wahrehouse rivet silver
Patine d’une ceinture Sympa Bonnard en cuir naturel après 600 ports

Ce que j’aime avec le cuir naturel, qui plus est de cette qualité, c’est que les années passent et il s’embellit. Et ce, sans aucun entretien. En effet, je ne l’ai jamais crémée, simplement portée encore et encore.

Je suis devenu végétarien, pour la planète, mais avant tout pour la souffrance animale. Mon amour pour le cuir reste une dissonance majeure dans ma position. Sacré dilemme puisque le cuir est vraiment ce qu’il y a de plus durable, et propre quand il est tanné végétal comme ici.

Par ailleurs, si tu es observateur, les rivets du denim t’ont peut-être interpelé. Ils sont estampillés du sigle First Arrow’s et sont en argent. C’est une collab avec Warehouse pour fêter leurs 15 ans.

ceinture sympa bonnard cuir naturel patine / jeans first arrow's 15th anniversary wahrehouse rivet silver
Warehouse for First Arrow’s – 15th anniversary – silver buttons & rivets

Si le temps le permet, je lui consacrerai une partie sur l’article en cours d’écriture sur ma visite dans la boutique de Harajuku à Tokyo. Un moment inoubliable qui a déclenché ma passion pour ce travail de l’argent. Loin de la hype (et des fake à prix d’or) de Goros. Une série de plumes sera en vente pour le lancement du Street Heritage Shop, un select store de pièces peu courantes.

Warehouse First Arrow's Lot 015 Straight Jeans - universal works x G.H Bass wedge arson loafers

Ma montre Hamilton Khaki field habillée d’un bracelet Borali

Avec les années, je porte de moins en moins mes montres. D’autant plus que j’ai égaré ma favorite, cette Hamilton Khahi King, pendant plus de trois ans (NDLR : retrouvée dans une boite à chaussures…).

Je ne saurais dire si c’est lié à ma passion pour les bracelets et ma tendance à les accumuler à mes poignets.

Le fait est que, dans cette tenue, une montre habille le poignet comme il faut.

bracelet boralien tissu recyclé et en argent vintage mexicain + monte watch hamilton kakhi king
Hamilton Khaki King watch & Borali bracelet

Bon, j’ai conscience que les puristes trouveront dommage d’encadrer la montre comme cela. Mon coté bling bling !

Si le bracelet en argent bien patiné par les années n’est pas indispensable, celui en tissu, un Borali, est lui cohérent. Les couleurs et matières se marient bien avec celui de la montre.

En plus, dans la tenue, il va apporter une pointe de couleur avec ce rouge discret.

La bracelet a vu les années passer et vit ses derniers moment à mon bras, je vais devoir le remplacer et j’irais bien solliciter mes copains de Laperruque pour un petit custom.

porte-clé en forme de cloche Laperruque en cuir marron
Au passage, on n’est pas obligé de porter les key-holder Laperruque au cou, c’est aussi pratique dans la poche

Va falloir que je me penche sur le sujet avant qu’il ne casse et qu’il ne me reste que mes yeux pour pleurer devant mon cadran en poussière d’étoile au sol.

 

Rappelons-leurs la définition de l’élégance

J’ai déjà trop écrit sur une simple tenue alors je vais copier / coller une définition de l’élégance trouvée sur le net :

Qualité qui se caractérise par une grâce faite d’harmonie, de légèreté et d’aisance dans la forme et les lignes, dans la disposition et les proportions des parties, dans le mouvement

On est quand même loin de ces espèces de dictats que l’on impose aux hommes. En effet, je trouve ces mots plutôt proche de ce que l’on essaie de transmettre sur le blog non ?

Non l’élégance, ce n’est pas enfiler un costume et tout l’attirail du genre et de le subir. On peut être élégant de bien des façons et dans un tas de styles.

+++

tenue élégante pour homme dans un style workwear

 

Par Boras

Pas un héros de l'orthographe, pourtant j'écris des articles sur des bouts de chiffon que je prends en photo. J'aime porter des kimono mais je ne fais pas de Kendo, mon style se perd entre street et workwear. Je suis aussi un amoureux de basket et des C's, qui voue un culte à DJ Premier.

Un style pointu et des conseils simples

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l'actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c'est tous les mardis dans ta boite mail.

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l’actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c’est tous les mardis dans ta boite mail.