Los Angeles Apparel, California Love

Comme le nom peut le laisser supposer, il existe une filiation assez évidente entre Los Angeles Apparel, dont on va parler, et American Apparel, dont certains se souviennent encore probablement. Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, prenons quelques instants pour revenir sur l’origine du projet.

À la fin des années 2000, American Apparel était une marque à l’identité hybride, à la fois cool, mode, provocante et accessible qui habillait aussi bien les fluokids que les étudiants avec ses basiques.
Dans les années 2010, l’entreprise est secouée des conflits en interne et des difficultés croissantes face à la concurrence de la fast fashion qui la conduisent à un dépôt de bilan.

En 2016, son fondateur et une partie des équipes créatives se retrouvent pour monter Los Angeles Apparel, qui va reprendre une partie des codes et de la formule qui ont fait le succès initial de leur premier projet. On va voir ça ensemble!

La marque californienne soutient le média Borasification et a participé financièrement à cet édito.

La découverte de Los Angeles Apparel

Les lecteurs assidus de ce site connaissent l’amour incommensurable que Boras porte aux Boston Celtics, et la rivalité historique que l’équipe entretient avec la ville de Los Angeles.

Alors évidemment, quand l’occasion s’est présentée de travailler avec Los Angeles Apparel, je n’ai pas boudé mon plaisir.

La marque nous a contactés il y a quelques semaines après avoir remarqué qu’elle avait été recommandée par la communauté sur le forum. Merci pour le coup de pouce, vous m’aidez à faire mon boulot!

On a creusé un peu de notre côté et on a vu qu’elle avait effectivement été mentionnée plusieurs fois, pour ses t-shirts et ses sweats notamment.

forum Borasification
Le forum Borasification, toujours dans les bons coups!

Et on s’est dit que ce serait cool d’en parler un peu.

Pour commencer, c’était une vraie découverte pour nous. On ne connaissait pas la marque, et on ignorait que l’équipe derrière American Apparel avait lancé un nouveau projet il y a quelques années.

En se rendant sur son site, on note deux choses. La première, c’est qu’on retrouve des produits et une DA assez familiers. La seconde, c’est que la marque communique autant sur ses produits et son univers, que sur ses engagements.

Roger modèle Los Angeles Apparel photoshoot canapé hoodie bleu
Roger, modèle pour la marque. Plus de photos à retrouver sur le site – Crédits: Los Angeles Apparel

Les engagements affichés par la marque

Le premier d’entre eux, c’est le traitement des 1 800 employés de son usine de South Los Angeles. Et plus particulièrement les salaires, qui sont en moyenne assez supérieurs au minimum légal en Californie (20$ en moyenne pour un salaire d’entrée avec un salaire minimum établi à 15$). Fait assez notable dans un secteur et une région où le travail clandestin est un vrai sujet.

usine Los Angeles Apparel ouvriers
Photo de l’usine de South LA – Crédits: Los Angeles Apparel

Globalement, l’ambition de la marque est de proposer un modèle responsable.

Déjà en produisant localement. L’ensemble de la production a lieu dans cette usine californienne qui lui appartient.

Ensuite, en utilisant par exemple des matières produites aux États Unis pour une partie de sa production. Les t-shirts qu’on porte un peu plus bas sont fabriqués à partir d’un coton 100% US.

Ou encore en recyclant et en upcyclant la quasi totalité des déchets liés au processus de production.

coton américain
Coton américain utilisé pour la confection de certaines pièces de la marque. Crédits: Los Angeles Apparel

Il y a encore bien sûr une marge de progression sur le sujet, mais cela va dans le bon sens. Tu peux retrouver plus de détails sur les engagements ici.

Enfin, qui dit responsabilité et durabilité dit qualité de confection. Et la marque souhaite que ses vêtements puissent durer dans le temps.

On va d’ailleurs voir un peu plus en détails ce qu’on peut se mettre sous la dent chez Los Angeles Apparel. Et bien sûr, ce que donnent les produits portés.

Une gamme simple, basique

La marque propose des pièces qui vont des sous-vêtements aux pantalons en twill, en passant entre autres par des cols roulés en fleece, des pullover zippés ou les inévitables hoodies.

Et dans le lot, pas mal de pièces genderless.

Bref, essentiellement des basiques, qui se démarquent aussi bien par leurs coupes, les palettes de couleurs proposées ou les matières.

Un aperçu des coloris proposés dans la gamme de t-shirts – Crédits: Los Angeles Apparel

Parlons des coupes justement. Comme tu peux le voir un peu plus bas, elles ont un côté vraiment vintage. Les différents sweats sont coupés assez larges, voire oversize. Ils sont assez courts, amples, avec des emmanchures généreuses, et une épaule basse. L’inspiration des années 90 est plutôt marquée.

C’est le genre que tu te vois bien porter avec un Levi’s 501 vintage ou plus généralement un pantalon taille haute.

sweat oversize jaune modèle homme
sweat oversize jaune – Crédits: Los Angeles Apparel
sweat oversize écru modèle homme
sweat oversize off-white – Crédits: Los Angeles Apparel

Si tu es plutôt grand et de l’école du pantalon sur les hanches, tu peux aussi size-up pour avoir un rendu oversize plus “classique”. Comprendre avec un peu plus de longueur.

Pas de prise de tête, c’est le confort qu’on recherche avant tout.

Du côté des couleurs, il y pas mal de choix. Et ça va des entre teintes qui vont faire le liant dans tes tenues, à des coloris vraiment plus francs qui vont les singulariser.

Et ça tombe bien, puisqu’on va jouer sur les deux registres.

Les sweats et t-shirts Los Angeles Apparel sur nos épaules

Petite précision avant de commencer, nous avons pris la même taille, pour les t-shirts et les sweats. À savoir du L.

Si la différence de fit n’est pas flagrante sur le t-shirt, elle est plus visible sur le sweat.

Deux façons de porter le sweat oversize Los Angeles Apparel

Los Angeles Apparel sweat violet
Boras – 1m77, 72kg
Los Angeles Apparel sweat orange
Jordan – 1m87, 80kg

Sur Boras, le rendu oversize est assez classique. Sur moi, qui affiche une dizaine de centimètres de plus, le sweat est nettement plus court. Un XL aurait très bien fonctionné, mais le résultat aurait probablement été plus proche du sien.

Look homme sweat violet jean bleach sneakers blanches
Sweat Los Angeles Apparel – jean Borali – sneakers Onitsuka Tiger – collier Borali
look homme sweat orange pantalon cargo beige sneakers casquette verte
Sweat Los Angeles Apparel – cargo Edwin – sneakers Gant – collier Borali

Je dois porter mon pantalon un peu plus haut pour équilibrer avec la longueur du sweat. Ici un cargo dans une teinte assez neutre qui s’efface pour laisser la place au sweat et à son coloris orange vif.

On retrouve des touches de couleurs sur les dad shoes avec ce rappel orange, et cette casquette verte à la gloire de NY pour célébrer LA.

Un total look père de famille nord américain prêt à faire griller de la viande (ça se fait beaucoup en ce moment visiblement).

Boras peut quant à lui porter son denim à hauteur règlementaire (bas sur les hanches). Aux pieds, ses Onitsuka Tiger blanches tiennent leur rang sans en faire trop.

Jordan et Boras look sweat Los Angeles Apparel

Des t-shirts tubulaires aux couleurs franches

t shirt ruby los angeles apparel
t shirt coloris ruby
t shirt purple los angeles apparel
t shirt coloris purple

Les t-shirts seront quant à eux parfaits avec un jean ou un short en denim clair cet été par exemple.

Leurs manches sont longues, ce qui permet de les porter roulottées. Et on retrouve cette vibe oversize avec ce shoulder drop assez bas qui leur donne tout de suite un côté plus décontracté.

Deux choses à noter sur ces tees.

Pour commencer, le col, légèrement montant, qui va permettre de jouer avec les teintes si l’on porte un sweat par dessus.
Et, bien sûr, le fait qu’ils soient tubulaires. Pas une seule couture à l’horizon, aucune chance donc de les voir tourner au fil des lavages.

Going back to Cali

Si ces quelques mots t’ont donné envie d’en voir un peu plus, tu peux te rendre sur le site de la marque et découvrir le reste de la gamme et de son univers.

Los Angeles Apparel, c’est une alternative solide aux basiques habituels du genre, avec un vrai twist sur les coupes et les couleurs.

D’autant plus qu’avec des sweats à 82€ et des tees à 32€, le positionnement prix est plutôt raisonnable compte tenu du pays de production et de la proposition.

Un style pointu et des conseils simples

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l'actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c'est tous les mardis dans ta boite mail.

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l’actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c’est tous les mardis dans ta boite mail.