PDF #4 – Jean bleach Wrangler coupe tapered custom

jean bleach wrangler friperie
Pépite de friperie #4 – Un jean bleach Wrangler et une coupe tapered custom

C’est l’été et je sais que beaucoup d’entre-vous, sont entrain de profiter du retour à la vie normale. Et franchement, je comprends. Alors du coup, on espace un peu les articles. Frustrant car les amis rédacteurs et moi avons du contenu à partager ! De mon coté, j’ai de quoi nourrir cette rubrique Pépites de friperie avec de super trouvailles. D’ailleurs, aujourd’hui, ce n’est pas une mais deux pièces que j’aurais pu te présenter. Cependant, ce jean Wrangler, à la coupe tapered et au délavage bleach vraiment bien sentie, reste l’objet principal de l’article. Nous allons donc nous attarder sur son cas.

Un jean Wrangler avec une coupe tapered custom et un délavage bleach extrême : 5e

Wrangler, une marque de denim historique à ne pas négliger

Et bien oui, il n’y a pas que Levi’s lorsque l’on parle de jeans américains, et de 501 vintage lorsque l’on parle de seconde main.

Si les plus anciens l’ont surement encore à l’esprit, Wrangler, avec Lee et donc Levi’s, fait partie des pionniers du “American way of life” et à avoir évangélisé le jean dans le monde entier au cours du siècle dernier.

Pour revenir rapidement sur son histoire, Il faut remonter en 1904 et la naissance de la société Blue Bell dont l’activité principale est de fournir des vêtements de travail. Pas du workwear de petits bras, elle équipe notamment les cheminots.

En quelques décennies,  elle devient l’une des plus grandes fabriques textiles du pays. En 1943, alors que le monde est en guerre, elle rachète une boite du nom de Casey Jones Cie. Cette dernière détient notamment une modeste marque du nom de Wrangler.

Mais il faudra attendre l’après-guerre pour que Blue Bell la développe et en fasse un incontournable.

étiquette wrangler vintage
si tu trouves ça en friperie, fonce $$$

En effet, ce retour à la paix s’accompagne de changements profonds : essor économique, l’explosion de la culture des loisirs, tout ça sur fond d’américanisation de la culture mondiale. Hollywood est banckable avec ses westerns notamment. Le monde s’arrache le mythe américain, et le jean en est l’un des symboles.

En cherchant un peu, la marque va se distinguer de la concurrence par 3 grands facteurs :

  • le jean 13MWZ : l’univers de la marque prend un tournant rodéo avec tout une campagne axée sur ce sport. Elle en deviendra le sponsor officiel de la ligue professionnelle.
Wrangler-Pro-Rodéo-jean 13MWZ
le Wrangler 13MWZ, un jean de cowboy !
  • le quality tag : une étiquette où l’on retrouve toutes les infos du jean. les DNVB avant l’heure !
quality-tag-wrangler-vintage-70
tag des années 70
  • ses poches surpiquées d’un “W” : signifiant aussi bien la marque que le mot “western”, elle surfe à fond sur cette imaginaire du Grand Ouest américain.
jean bleach wrangler coupe tapered
Le fameux W

C’est le plein boom jusqu’à la fin des années 80.

Le monde change, les clients aussi, et la marque va manger son pain noir.

Trop vieillotte pour une jeunesse qui ne rêve plus de cowboy et ne veut surtout pas avoir le jean de papa.

La marque américaine arrivera toutefois à se réinventer, en capitalisant sur son image rustique et au final, garante d’un certain savoir-faire.

Notre jean bleach Wrangler et une coupe tapered “homemade”

jean bleach wrangler coupe tapered

Bon, c’était l’occasion de parler un peu de l’épopée Wrangler, histoire que tu ne passes pas à coté d’une pépite un jour en friperie. Je n’ai pas l’expertise pour reconnaître si un jean de cette marque est de telle ou telle époque. Cependant, si tu sens que la toile est cool et que la coupe du jean te sied à merveille, fonce.

(et le style de l’étiquette a bien évolué)

Alors, pour revenir à notre mouton, ce jean bleach est un vrai petit coup de chance comme je les aime.

Déjà parce que même à 40e, je n’aurais pas fait une mauvaise affaire.

Je le souligne car si je mets les prix, ça ne veut pas dire que c’est ce que vaut ce vêtement.

En effet, dégotter un jean qui me va aussi bien, avec un délavage bleach aussi réussi, pour 5 balles, c’est littéralement un steal comme on dit.

Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est plutôt un point où il faut faire attention en vintage et seconde main : la coupe.

J’en discutais il y a quelques mois avec Thibaud, le fondateur d’Arashi Denim et ces 35 années d’anecdotes. On parlait Levi’s et il me disait qu’à l’époque (80 / 90’s), il ne fallait pas croire que la coupe du 501 faisait rêver tout le monde et que beaucoup modifiaient leur jean.

Et c’est vrai que les centaines de lavages n’expliquent peut être pas toutes ses variations de sizing d’un jean à l’autre.

jean bleach wrangler coupe tapered

Bref, tout ça pour te dire que ce jean Wrangler, j’ai aucune idée de son âge, je ne pense pas qu’il soit très ancien. En revanche, une chose dont je suis sûr, la coupe a été modifiée par l’un de ses anciens propriétaires.

Résultat : une coupe tapered bien chiadée qui ressemble beaucoup à mes premiers tapered custom que je faisais moi-même au début des années 2010.

Size-up, à la taille, ce jean semblait m’attendre !

Et pour le reste, toile sympa et un traitement bleach vraiment vénère.

Grâce à la seconde main, j’ai un jean encore plus singulier que le Levi’s 501 stone wash que l’on voit strictement partout aujourd’hui.

jean bleach wrangler coupe tapered
jean bleach wrangler coupe tapered
jean bleach wrangler coupe tapered

Une tenue penalty : un jean bleach, une chemise ample à motifs et des chaussures colorées

look homme chemise hawaienne jean bleach wrangler
Tommy Bahama shirt – Uniqlo U tee – Wrangler jeans – Clarks Wallabee shoes – Borali necklace

J’adore ce concept de tenue pénalty, je te prépare du contenu autour de ça assez chouette !

Ici, la tenu est archi simple et tu peux t’en inspirer en tapant uniquement de la seconde main ou pas, que tu t’habilles bien large ou très slim, que tu sois amateur de style street heritage ou casual chic.

Et même quelque soit ton genre.

Et oui, je suis dans l’air du temps !

En été : opte pour la chemisette hawaïenne (large) et le tee blanc

chemise tommy bahama hawaienne vintage soie
Chemise Tommy Bahama et un imprimé tout en couleurs sans être flashy

Tu gardes peut être un œil sur la rubrique Cahier de Style et déjà vu pêle-mêle de looks avec des chemisettes aux beaux imprimés.

La majorité sont des Tommy Bahama, en soie, de la chemise hawaïenne comme je les aime : bien large et colorée.

Si tu aimes les coupes cintrées et sentir le tissu te coller, ce n’est pas ici qu’il faut chercher. Portuguese Flannel en fait de très bien dans le genre, et pas trop cher en soldes.

Je ferai un article dédié sur ces chemises, reine de la seconde main pas si dur à trouver.

(il faut tout de même faire le tri, il y a à boire et à manger)

Enfin, l’idée à retenir, quand tu as une chemise manches courtes un minimum ample, la passer avec un tee-shirt blanc dessous et la garder ouverte, tu ne peux quasiment pas te tromper.

détail couleur look été

T’auras simplement à accorder le reste en fonction de l’imprimé.

Ah et j’y pense, il y a Nudie Jeans qui en fait des chouettes, j’ai essayé une petite bombe chez Bien Bien Habillés, en soldes là encore.

Jean clair / bleach et des chaussures bien colorées

jean bleach wrangler clakrs wallabee jaune

Pour finir, le jean qui est l’objet de cet article : notre bleach Wrangler et sa coupe tapered custom.

Il est tellement clair qu’il est quasi neutre comme un jean blanc ou noir. Du coup, rien de bien compliqué à associer et il devient le complice idéal pour associer des pièces plus “fortes”.

Je mets des guillemets car on ne peut pas considérer une chemise à motif comme forte.

Disons qu’il ne rajoute pas un “coucou je suis là“.

De fait, j’ai même ajouter une paire de chaussures jaunes à l’équation sans que ça ne clignote de partout.

clarks wallabee low yellow
Clarks Wallabee pastel yellow – SS20

Il a fallu les porter une dizaine de fois, notamment en soirée pour atténuer le jaune, trop neuf. Depuis, c’est une de mes paires favorites et les plus passe-partout pour la belle saison.

D’ailleurs, je reviens sur la coupe, elle est tapered oui, mais rien de trop conique avec une ouverture à 17cm ou moins. Je n’ai pas encore pu retoucher la longueur donc j’ai des doubles revers bien gros, ça casse un peu la ligne de jambe.

Du détail mais ne zappe pas cette étape sur un jean que tu porteras très souvent, ça fait vraiment lé différence dans une tenue.

jean coupe tapered bleach

Le mot du chineur

On a vu l’essentiel pour te donner envie de chiner autre chose que du  jean Levi’s 501 mais résumons :

  • en friperie
  • ne pas se focaliser que sur l’étiquette (Levis)
  • apprécier la toile et son délavage
  • privilégier la coupe
  • garder à l’esprit d’autres marques sympas de denim
  • Wrangler, Lee, Big John, …
  • bonus tips :
  • les tâches, petits trous & autres défauts
  • on s’en fiche quand on se cherche un jean patiné
  • à pas cher !

Ah et avant de te laisser, tu sais par quoi on peut traduire Wrangler ?

Palefrenier !

+++

Tu peux retrouver un autre look avec ce jean Wrangler ici et la tenue de cet article avec plus de détails et photos .

look été inspiration vintage chemise hawaienne jean bleach

Par Boras

Pas un héros de l'orthographe, pourtant j'écris des articles sur des bouts de chiffon que je prends en photo. J'aime porter des kimono mais je ne fais pas de Kendo, mon style se perd entre street et workwear. Je suis aussi un amoureux de basket et des C's, qui voue un culte à DJ Premier.

Un style pointu et des conseils simples

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l'actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c'est tous les mardis dans ta boite mail.

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l’actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c’est tous les mardis dans ta boite mail.