Zoom – Max Sauveur x Lucallaccio : des brogues longwing tout terrain

derby brogues maxe sauveur style cordovan longwing color #8 et pantalon cargo militaire style vintage
Les longwing Max Sauveur x Lucallacio

Il est tardif mais voici l’édito sur cette nouvelle marque de chaussures qui fait parler d’elle depuis quelques semaines : Max Sauveur. Alors je le dis d’entrée, parce que tu lis peut-être ce billet sans me “connaître” ou me suivre sur Instagram, derrière ce projet, il y a deux mecs que j’apprécie vraiment. Dans cette course à la sacro-sainte objectivité (grande illusion, mais c’est un sujet plus vaste), je serai forcément subjectif. Mais ça n’aura pas d’impact sur le fond, simplement la forme, éventuellement. On le verra ensemble dans l’article.

Afin de traiter cette première sortie de Max Sauveur en collaboration Lucallaccio et la paire éponyme brogue Luca, je vais faire comme toujours. Dans un premier temps temps, on s’arrête rapidement sur l’objet (les chaussures) puis on s’attarde plus longuement sur le stylisme avec une tenue et des idées sur ce que ces brogues pourraient te permettre de faire.

J’avais déjà proposé une tenue casual chic plus classique ici, là, j’ai poussé le curseur street héritage !

Max Sauveur -Chaussures de vies

max sauveur x luca laccio brogues longwing stylé à prix accessible

La Brogue Luca : des  longwing color #8 montées sur semelles Vibram commando

Max Sauveur : protagonistes et concept

Parlons un peu de Max Sauveur.

Jeune marque qui vit ses premiers mois d’existence mais pas d’expérience. En effet, derrière ce projet, il y a Samuel, un trentenaire dont la famille est depuis toujours dans la chaussure. Il a donc né dedans. Le nom est un hommage à son grand-père par qui tout a débuté jadis.

samuel le fondateur de max sauveur
Habillé en Drapeau Noir et chaussé en Rudy’s, Sam n’est pas dealer de jeans

Avec Max Sauveur, il a eu envie de se lancer un nouveau défi et de créer sa propre collection, demain.

Mais avant cela, il y a cette précommande en collaboration avec Luca.

Le célèbre Lucallaccio !!

Il y a peu de chance que tu ne le connaisses pas mais allons y de son petit portrait. Pendant des années le visage de Bonne Gueule, il est parti voler de ses propres ailes : boîte de marketing, enseignant et retour à des premiers amours, le vêtement. Il tient une newsletter hebdomadaire et parle vêtement sans prise de tête sur YouTube.

Copains à la vie, le rapprochement était évident. D’autant plus que les collaborations de Max Sauveur reposeront toutes sur le même concept : suivre un professionnel et créer une chaussure adaptée à son goût mais aussi ses contraintes du quotidien.

La brogue Luca en photo

max sauveur x luca laccio brogues longwing stylé à prix accessible
La brogue Luca

Il est de temps de poser le stylo pour du JPEG, me plonger dans les fiches techniques n’a jamais été une grande passion. Un vêtement ou une chaussure, ça se vit et se porte avant tout pour le plaisir. De plus, Sam a détaillé la paire dans les grandes largeurs ici.

Pour quand même poser noir sur blanc les infos essentielles de cette brogue :

  • c’est une longwing
  • en cuir de veau tanné végétal
  • de la tannerie espagnole Picusa
  • doublure aussi en veau
  • couleur bordeaux / aubergine
  • (proche du fameux color #8 du Cordovan Horween)
  • équipé d’une semelle Vibram commando
  • montage Goodyear storm welt
  • languette de protection
  • made in Portugal

Voici pour les grandes lignes.

À la vue des specs, on réalise bien que la paire a été pensée pour être à l’épreuve des intempéries et autres situations où un soulier plus classique pourrait prendre tarif.

Avant de te laisser avec les quelques photos de la paire, un détail.

La couleur est vraiment singulière et réagit énormément à la lumière. De bordeaux à aubergine selon l’intensité. Tu comprendras vite que je n’ai pas pu faire les photos en plein soleil d’été.

Mais cela devrait suffire pour découvrir le charme de ce cuir.

max sauveur x luca laccio brogues longwing stylé à prix accessible
max sauveur x luca laccio brogues longwing stylé à prix accessible
max sauveur x luca laccio brogues longwing stylé à prix accessible

Mon avis et ressenti : une paire de brogues street heritage !

Pourquoi je m’implique dans ce projet Max Sauveur

Comme je te l’annonçais en introduction, cette paire est le fruit d’un travail commun de deux mecs que j’apprécie. Luca est un pote depuis plusieurs années et Sam, récemment rencontré après quelques discussions dématérialisées de notre époque, un vrai coup de cœur. Raison pour laquelle, je préfère anticiper d’éventuels doutes sur la sincérité de cet article.

Ça serait faire du tord à une paire canon.

Et peut-être te faire passer à coté d’un truc qui te fera kiffer.

Con non ?

Copains ou pas, payé ou pas, je ne me serais pas engagé sur un article pour présenter ce produit s’il ne m’avait pas plu / convaincu. C’est con mais c’est un truc que je n’arrive pas à faire. D’ailleurs, ce blog serait rentable le cas contraire.

Le deuxième point, chose importante, ce n’est pas Luca qui m’a demandé de leur filer un coup de main. D’une ça me fait me dire que c’est un vrai copain, il ne m’a pas mis devant le fait accompli. Tu sais, ce pote qui te dit “mec j’ai un gros service à te demander mais t’inquiète si tu refuses, je me débrouillerais autrement”.

C’est Sam qui m’a écrit pour me présenter son projet. Au milieu des mailing bots de marques à la con, ça change.

brogue luca max sauver en collaboration avec Luca Laccio

La suite, c’est une paire qui m’inspire direct des choses et un GO pour participer à ce lancement.

Les stories Insta, la visite en boutique, ce soir le live, c’est pour le kiff d’être avec des gens que j’apprécie.

(et j’ai pu rencontrer quelques lecteurs, ça c’est chouette)

Les cons, ils m’ont sorti une paire street heritage

Ce sont les premiers mots qui ont raisonné dans ma tête quand Sam m’a présenté les visuels du prototype de la brogue Luca.

En effet, je te bassine sur ce blog avec l’esthétique street heritage sans jamais l’avoir définie dans un article clair.

(note à moi-même : magne-toi de le faire)

Mais cette approche du vêtement, c’est de construire un style moderne à partir de pièces classiques. C’est apprécier le passé, dans le design et/ou la confection et le réinterpréter dans une tenue qui sonne 2020. Workwear, militaria, tailoring, tout peut y passer.

Heritage pour le passé, street pour cette appropriation de la rue de tous les jours.

Tu vois surement où je veux en venir.

Les brogues sont un style de chaussures qui a traversé les époques depuis les marécages écossais. Partir d’une forme longwing, garder un coloris aubergine proche d’un grand classique comme le cordovan Horween et y coller une semelle commando Vibram, c’est un vrai crossover.

Celui de Tim Hardaway qui te pète une cheville.

D’autant plus que ce n’est pas la commando sole à la Alden par exemple. Non, c’est une semelle de montagne à la base.

Et bien tu vois, c’est exactement ça pour moi une pièce street heritage : tu pars du passé et tu le réinventes, l’adaptes à ce que tu veux pour toi aujourd’hui.

Voilà pourquoi j’écris cet article aujourd’hui.

Elles sont cohérentes dans beaucoup de tenues postées ici par la passé.

De plus, tout le monde ne peut pas s’offrir une paire de Alden en schell cordovan Horween color #8. 800e la paire, quand tu peux, faut foncer car c’est une expérience dingue.

Aujourd’hui, je peux proposer une alternative crédible en terme de style.

En effet, j’insiste mais c’est un point important dans l’océan des DNVB. Là, Max Sauveur ne nous a pas posé sur la table un nouveau basique bien pricé. Pas que cela soit mal de le faire, mais avançons un peu.

Et rien que pour ça, chapeau les gars.

Les Brogues Max Sauveur dans une tenue street heritage (#streettailoring)

comment porter manteau long en laine et pantalon cargo militaire large quand on et un homme petit
manteau Engineered Garments – gilet matelassé Benetton – chemise Woolrich – cravate Burton – pantalon cargo Arashi Denim – brogues Max Sauveur x Luca Laccio

Après la tenue casual chic qui avait fait son effet sur Instagram, je voulais vraiment te montrer cette paire dans mon univers.

Faute de temps, je n’ai pas pu shooter plusieurs tenues donc je suis parti sur mon idée la plus “poussée” afin de me faire kiffer. De fait, on va être dans le style street heritage mais dans sa mesure la plus tailoring. Avec ce qu’il faut de libertés prises pour agacer les passionnés de sartorial. Je m’en excuse par avance !

Porter des brogues avec un pantalon ample militaire : le choix du P44 Arashi Denim

pantalon cargo P44 arashi denim monkey pants hbt olive vintage
Pantalon cargo P44 dit “Monkey pants” de la marque Arashi Denim (contact via Instagram)

Bon, tu le sais surement, moi les coupes amples, c’est mon truc.

Et cela tombe bien parce que cette brogue Luca a le coffre pour encaisser du volume.

Alors j’ai lâché les chevaux et sorti le P-44 de chez Arashi Denim, la marque française qui propose un vestiaire inspiré de vêtements militaires. Il est d’ailleurs surnommé le monkey pants (je te laisse découvrir ses origines ici) et si l’on s’en tient à sa fonction d’époque, c’est le grand écart avec une paire de brogues.

Une ouverture à la chevilles qui doit dépasser les 23cm à traumatiser un amateur de chino Le Futal.

(je vous vois, tapis dans l’ombre, les accrocs des mesures)

derby brogues maxe sauveur style cordovan longwing color #8

Mais voilà, la forme de la derby couplée au montage de cette grosse semelle Vibram change l’équation.

Notons que tu peux tout aussi bien porter un pantalon cargo ou un fatigue pants, coloris olive ou kaki (le beige militaire), ça va méchamment le faire.

Dimanche dernier, lors des essayages en boutique, j’ai pu voir un grand gaillard qui chaussait un bon 46. Aucun effet “péniche”, et c’est parce que la semelle équilibre la paire en 3D. Il portait un chino Dickies, ceux qui font un peu workwear / militaire.

Une tuerie.

derby brogues maxe sauveur style cordovan longwing color #8

Enfin, pour revenir à ce monkey pants, j’ai construit la tenue autour de son association avec les Max Sauveur aubergines. Il est difficile de rendre la couleur réelle puisqu’elle est sensible à la luminosité.

D’autant plus qu’avec le soleil gris fluorescent qui tapisse le ciel parisien, pas évident.

Je les ai prises en 43, ma taille chez Vans / Nike / New Balance (42 en Wallabee) donc plutôt un grand pied vue ma taille. J’aurais pu essayer de faire le 42,5 mais inutile de souffrir. Les proportions cassent l’effet palme, même en slim. Alors avec ce type d’ouverture, la question ne se pose même plus.

derby brogues maxe sauveur style cordovan longwing color #8 et pantalon cargo militaire style vintage

Un dernier mot sur le P44. Un lecteur que je commence à bien connaître est passé à l’appart pour récupérer un truc que je lui avais vendu. Passionné lui aussi, je lui propose de regarder un peu quelques trucs que l’on ne voit pas partout. J’avais le gilet Arashi frog skin sur le dos. De fil en aiguille, le voilà à essayer ce que j’ai de la marque française. Il a été scotché par les coupes, finitions et détails.

Pour l’expérience, je lui propose de tester le P44 qui sortait de la machine (oui c’est pour ça qu’il est un peu froissé sur les photos haha).

Fayçal si tu me lis, je te laisse partager tes impressions en commentaire !

Passons au haut de la tenue.

idée de tenue workwear / militaire vintage avec pantalon cargo armée
Ces brogues font le taf avec un pantalon large militaire, on est d’accord ??

Manteau long militaire et layering de châtelain anglais

tenue workwear homme costume vintage heritage armée style soft tailroing homme
dès qu’il fait froid, j’ai un vrai plaisir à faire du street tailoring

Parfois, j’ai envie de m’amuser un peu plus encore avec mes fringues. Nous sommes en plein confinement mais je fais partie des chanceux qui n’ont pas perdu leur travail. Je peux bosser de chez moi, même si l’activité est réduite.

En revanche, sale période pour le style.

Et le plaisir de s’habiller le matin.

Franchement, je ne vais pas te faire croire que je me sape pour aller chercher mon tofu et mon riz complet. En effet, j’ai plus porté mon combo Birkenstock / chaussettes que mes chaussures ou boots.

Alors pour cet édito, je me suis rappelé au bon souvenir d’une époque où je m’habillais pour aller boire un verre ou même travailler.

tenue workwear homme costume vintage heritage armée style soft tailroing homme
Mélanger les pièces militaires vintage et sartorial, ça fait souvent son effet

D’ailleurs, tu es peut-être moins surpris(e) à présent quand tu me vois sortir la cravate, non ?

Il est vrai que cette tenue est une variante d’une composition pour le caban Frenchaholic. J’ai troqué ce dernier pour un manteau long en laine bleu dont les origines sont elles aussi militaires. La laine utilisée est d’ailleurs une matière britannique un peu rustique. Comme souvent avec Engineered Garments, c’est une pièce bleu marine qui n’est pas chiante.

Je suis resté dans l’inspiration british avec ce gilet matelassé en layering. Il y a tout une petite histoire autour que je t’avais racontée dans cet article, lors d’un périple à Londres. Le coté Barbour colle vraiment à l’esprit de ce manteau et nous sort, paradoxalement un peu du trop militaire je trouve.

détail jeu de matière tenue homme workwear
marier les couleurs, les textures mais aussi les marques et univers, ce que j’aime dans le vêtement

D’autant plus que l’association de couleurs navy / olive et ce bordeaux aux reflets aubergines est un tiercé gagnant.

Ça fonctionne et ce sont les derbys qui permettent ne pas faire cosplay vintage. Elles sont assez brutes pour être cohérentes en gardant la touche raffinée d’une brogues.

Ensuite, je me suis fait un kiff en allant jusqu’au bout avec une chemise OCBD blanche et une cravate.

layering élégant avec cravate soie motif gilet matelassé type barbour et manteau militaire
Je ne suis pas un grand fan du bleu hors denim à la base, il est difficile de jouer sur les nuances sans finir trop sombre

Faute de cravate bordeaux dans ma “collection”, je me suis rabattu sur cette bleue marine à motif en soie. Les teintes reprennent vaguement la palette de couleurs qui composent la tenue.

Je ne sais pas si c’est de bon goût chez mes amis “sartiorlistes” mais à défaut de trancher dans les tons, j’aime jouer de cette subtilité (de plouc si ça se trouve haha).

Enfin voilà, tu as une nouvelle proposition d’une approche street heritage d’une tenue dans un registre plus habillé.

tenue workwear homme costume vintage heritage armée style soft tailroing homme

Hors-sujet : on s’en fout de la taille

tenue inspiration militaire tailoring sofr street vintage brogues et manteau long homme

Avant de clore cet article, je profite d’avoir parlé de Luca pour te mettre le lien de sa dernière vidéo sur les morphologies.

Ça me fait vraiment plaisir qu’un mec comme lui, avec l’audience qu’il a, tienne ce genre de discours et rejoigne la bande des amateurs de coupes droites et de confort.

Et de lever le voile sur ces complexes qu’ont accentués les nombreux blogs et guides de conseils en style masculin à matraquer des règles qui polluent l’esprit de beaucoup.

En plus de flinguer un maximum de tenues.

D’autant plus que je suis bien placé pour dire merde à leur règles et dogmes. Je ne suis pas très grand (177cm) et un bon 43, pourtant dans cette tenue je porte :

  • un manteau long et droit avec des épaules qui tombent
  • un pantalon vraiment ample et size-up en plus
  • une paire de chaussures élancée avec de grosses semelles

Est-ce que je semble plus petit ? Est-ce que j’ai l’air tassé ?

Franchement, moi je suis à l’aise dans mes fringues et m’éclate. Quand bien même tu me dirais en commentaire “on dirait un gnome Boras” que ça ne m’atteindrait même pas.

Développer son style et s’amuser avec ses fringues ne se fait pas en un jour mais mène à cet état (de grâce) : nique le regard de l’autre.

Ne dors pas si tu veux t’offrir cette paire de pompes

Et oui ! C’est un édito sur la brogue Luca Max Sauveur x Lucallaccio, je vais donc finir sur les infos de précommande !

Je ne te refais pas le speech ni la fiche technique, tu as tout sur le site.

Le seul truc que j’ai à ajouter, à l’heure où j’écris ces lignes, j’ai pu porter la paire 3 jours dans 3 tenues vraiment différentes : flanelle / pantalon militaire / jean. À chaque fois, la paire apportait un truc et sans faire m’as-tu-vu.

On connait tous la paire “qui fait la tenue” parce qu’on ne voit qu’elle …

Je ne te ferai pas de blabla sur le rapport qualité / prix. Elle m’a été offerte mais sincèrement, j’aurais pu mettre les 219e euros dedans et c’est une paire que je vais porter souvent, j’ai vraiment kiffé.

C’est con mais moi qui fais beaucoup aller-retour Paris / Le Perche, je vais être content de poser le pied dans la gadoue sans craindre de flinguer mes Alden.

Sam et Luca ont su créer une paire qui colle parfaitement à l’esthétique Street Heritage de ce blog  et qui reste accessible à beaucoup, au moins le temps d’un vrai achat plaisir.

La précommande s’arrête jeudi 10 décembre à 20h, ça se passe ici.

Merci les gars pour le job !

+++

Par Boras

Pas un héros de l'orthographe, pourtant j'écris des articles sur des bouts de chiffon que je prends en photo. J'aime porter des kimono mais je ne fais pas de Kendo, mon style se perd entre street et workwear. Je suis aussi un amoureux de basket et des C's, qui voue un culte à DJ Premier.

Un style pointu et des conseils simples

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l'actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c'est tous les mardis dans ta boite mail.

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l’actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c’est tous les mardis dans ta boite mail.