Comment choisir et porter un masque de protection (Covid-19)

où trouver et comment choisir et porter un maque de portection covid
Où acheter, comment choisir et porter un masque de protection ? Le guide ultime du masque Covid-19 (je déconne)

Cet article aurait du sortir courant juin et j’ai laissé trainer le bébé. Partagé entre l’envie de traiter un sujet d’actualité dans le prisme du style et la culpabilité de la jouer opportuniste. Puis les traditionnelles grandes vacances sont arrivées, la psychose s’est dissoute et parler de masque devenait moins pertinent. Le fait est que la rentrée marque un certain retour de la pandémie Covid-19. Quand bien même si je n’ai pas ouvert un journal ou article sur le sujet, je sais une chose : nous devons continuer à porter des masques. En intérieur et / ou à l’extérieur selon les coins de France (et d’ailleurs). L’objectif de cet article n’est pas de faire la lumière sur la réelle utilité du masque, la loi aujourd’hui nous l’impose. Dès lors, je trouve sympa de prendre le sujet avec plus de légèreté et de voir un peu ce qui est proposé de sympa. Réfléchir à comment ne plus le “subir”. Car oui, il est possible de porter le masque avec style !

L’idée sera de t’aider à trouver facilement un masque stylé, avec du made in France comme des marques pointues qui ont proposé leur version. Afin de ne pas laisser la part-belle uniquement à la superficialité, nous allons parler d’acteurs français qui se sont bougés.

La crise sanitaire du Covid-19 et l’obligation de porter un masque

2020 a été frappée par une pandémie mondiale au scénario digne d’un film hollywoodien de seconde zone. Je ne tiens pas à revenir dessus, ce blog n’est pas une revue scientifique ni un média complotiste. Si l’on s’en tient à ce qui nous anime ici, la mode, cela a eu un réel impact.

Outre celui économique sur nombre de marques et grandes enseignes, c’est l’arrivée du masque comme “accessoire” dans nos vies.

(je passe volontairement l’impact sur nos tenues, nous sommes beaucoup à avoir opté pour le caleçon / tee-shirt en style Homewear).

Présenté comme  indispensable à la propagation du virus avec les gestes barrières, c’est vite devenu une psychose. Rupture de stock en France mais obligation de le porter pour sortir pendant le confinement. Bref un gros bazar et la France en est un bel exemple.

Rapidement les masques DIY confectionnés par nos proches sont apparus comme premier moyen.

Mais des français se sont mobilisés. Je voulais leur laisser la parole pour débuter cet article. Un peu de concret avant de partir sur style.

Interview de Christophe Lépine, fondateur de l’AgentC et porteur du projet “Résilience”

J’ai “connu” Christophe au travers de la marque Bleu de Paname dont il est le co-fondateur. Depuis quelques années maintenant, je le suivais sur Instagram où il partageait pas mal de contenu sur les procédés de production en textile. Made in France. Pour Borali, c’est un vrai plus.

Quand le confinement a été déclaré, le port du masque rendu obligatoire, la pénurie est vite arrivée. Mettant en lumière notre dépendance à une production trop délocalisée. C’est là, que j’ai pu suivre la naissance du projet Résilience au travers des stories de Christophe et de l’AgenC.

Comme lorsque l’on interroge des créateurs, j’ai préféré lui laisser la parole plutôt que le paraphraser maladroitement.

Salut Christophe, j’ai découvert l’AgenC via ton compte Instagram que je suis suivais depuis ta première aventure avec Bleu de Paname. Peux-tu stp nous présenter un peu ce projet ce qu’il y a derrière ?

Nous avons créé AgenC en octobre 2017 . Le C pour Cousious.
Carol à beaucoup travaillé en marketing et pour ma part en création de marques , nous nous sommes rencontré chez Nike entre 2004 et 2010 et nous avions le gout de travailler ensemble car nous sommes plus forts ensemble car complémentaire et on se comprends en un clin d’œil.
Lorsque j’ai arrêté Bdp on a tout de suite été sollicité par des marques et des corporations pour les aider à produire localement mais aussi pour créer du content et du marketing en lien avec les valeurs des nouveaux produits “plus conscients”. Carol sait comment s’adresser aux consommateurs à travers les médias digitaux. Depuis 2017 les demandes n’ont fait qu’augmenter et cette crise sanitaire à été l’heure de vérité car nous avons fait travailler tout notre réseau historique à travers le projet Résilience.

L’arrivée du covid-19, la pénurie de masque, comment est né ce projet Résilience que l’on a pu suivre durant le confinement ?

Les choses se sont faites assez naturellement. C’est Sebastien Kopp de Veja qui m’a appelé de la part de Thibaut Guilly haut commissaire à l’inclusion qui cherchait à tous prix à faire fabriquer des masques par les entreprises d’insertion du territoire mais les volumes ne suivaient pas réellement.
J’ai eu la chance de trouver un premier stock de Tissus médical en Bretagne pour une capacité de 2millions de masques et on s’est lancé.
Nous avons fait travailler environ 2000 personnes et avons réussi à produire plus de 20 millions d’unité. Il a fallu trouver des fonds en plein covid pour financer l’opération.
Nous avons travaillé jours et nuit , pour ma part je suis resté sans dormir et me laver durant entre le 19 et le 23 mars , la tension était maximum et on ne pouvait pas de permettre de ne pas tenir les engagements pris.
Stéphanie Calvino d’anti fashion Project nuis a rejoint pour monter l’atelier de Roubaix qui se compose aujourd’hui d’une centaine de personnes en insertion que l’on forme pour pouvoir les proposer à l’industrie textile dans 18 mois.
Le projet est vaste car nous créons également un label a part entière avec une appli smartphone qui donnera l’entière transparence des acteurs de fabrications depuis l’origine des Fibres.

Quel est le futur de l’agenC ?

Pouf l’instant la priorité est de réussir à installer Resilience comme un acteur fort dans le paysage.
Ensuite il y a quelques projets dans les placards tel une marque Éphémère voué à faire 4 saisons et d’autre choses mais je ne veux pas m’engager car dans ce milieu seuls les actes comptent 🙂

Comment voyez-vous le made in France à l’avenir ?

Just the beginning 🙂 Le made in France va revenir en force par la robotisation. L’humain n’est plus prêt à travailler à la chaine comme en 1900 et les robots arrivent c’est imminent.
Cela va ramener du travail car il y a besoin de beaucoup de savoir faire pour les utiliser et les faire fonctionner.
Cela va permettre de créer des produits à la demande et de ne plus produire à l’aveugle.
Dans 15 ans 60% des entreprises d’aujourd’hui n’existeront plus , de nouvelles avec de nouveaux modèles vont se créer et je pense pour ma part que tous les gens qui seront capable de fabriquer quelque chose eux même et de le faire savoir auront de belles opportunités car la valeur du local est train de reprendre tout son sens. Je pense que bientôt les gens préférons acheter un porte monnaie en cuir fait par leur voisin au prix de ce qu’ils paient aujourd’hui pour une marque de luxe qui ne représente plus rien.
Il faut s’intéresser à des marques comme unmade.com par exemple. Le genre de Start-up qui va montrer le chemin.

Merci Christophe pour ton temps et ce que tu fais pour le Made in France. Je pense que l’on aura très vite l’occasion de rediscuter pour notre marque Borali. Le souhait de confectionner en partie au moins du Made in France et participer à ce renouveau est réel.

Au milieu de toute cette psychose et la pessimisme économique (justifiés ou non, ce n’est pas mon métier haha), je tenais à mettre en avant une touche d’espoir avec un projet que je trouve fort symboliquement.

Où acheter un masque de protection avec du style

Nous y voilà, du superficiel !

Puisqu’on nous l’impose dans la rue et dans des lieux à ciel ouvert, on peut s’adonner à joindre l’utile à l’agréable. Autant en intérieur, bureau ou autre, suivre les consignes avec les masques labellisés reste la chose à faire, mais dehors, kiffons !

Il n’y a pas beaucoup de marques à ne pas avoir proposé sa vision du masque. Du petit accessoire à prix contenu à l’ultra luxe avec Louis Vuitton et sa visière à 800e.

Plutôt que de te les énumérer, je vais citer mes confrères qui ont déjà fait ce travail de curation :

  • Pour acheter un masque “français”, Arnaud de VGL a dressé une liste de marques françaises / made in France ici
  • Plus internationale et fournie, tu peux te plonger dans la liste de marques faisant des masques que Heddels a publiée ici
  • Pour te coudre un masque toit-même, je te renvoie au tuto DIY de Qube et Julien où ils te partagent les patrons et comment se fabriquer des masques qui ont du style

Bon, j’imagine que tu es déjà équipé(e) et j’espère que l’on n’aura bientôt plus à s’y intéresser.

Sélection de masque : mon top 10

Attends !

Je n’allais pas m’arrêter à un partage sans prise de position stylistique.

Enfin c’est un grand mot.

Réfléchir sur l’impact dans le futur du masque sur nos vestiaires et digresser sur le sujet ne me captive pas. Est-ce que l’on devra composer avec pour toujours ? Le masque va-t-il devenir un accessoire de mode au même titre qu’un bob ou des gants ?

Je n’ai pas la réponse et ça m’est égal. Nous verrons en temps voulu.

En revanche, l’idée que le masque puisse devenir un réflexe dans les transports lorsque l’on est malade, je dis oui !

Bref, je reviens à mes moutons et je te propose ma sélection des plus beaux masques vus sur Instagram.

1. 1ST Pat-RN mask knit double layer

C’est mon plus gros coup de cœur et celui que j’ai pris pour le quotidien. Il allie une esthétique military à un vrai développement technique. Je n’en dis pas plus car on retrouve une tenue avec plus loin dans l’article.

2. Greg Lauren – The 50/50 Cloth Mask

Greg Lauren est un vrai styliste dont la marque éponyme est un bijou de créativité dans l’univers workwear / military.

Ce masque est un peu la synthèse de ce que j’aime porter : de l’indigo et la couleur olive. Je t’invite à cliquer sur le poste instagram pour voir les détails. Enfin, petite anecdote qui en dit long : les masques étaient gratuits …

3. Engineered Garments Face mask

Allé, je suis obligé de citer les masques faits par ce cher Daiki. Comme leurs ateliers sont à New York et à deux pas de leurs studios, ils ont pu en produire très vite. Ils sont dans l’ADN de la marque, sympa.

4. Farmer Rangers boro mask

Là, on est dans un style très proche de ce qu’auraient pu faire des paysans japonais il y a 200 ans avec le fameux art traditionnel du boro. Mais cela vient de Thaïlande et un compte que je t’invite à suivre !

https://www.instagram.com/p/B_jxJOZnEEz/

5. Rowing Blazers – le masque élégant

Marque bien connue des amateurs de style Ivy league, Rowing Blazers a sorti une série que je porterais bien cet hiver. je te laisse découvrir ces masques en velours et tartans.

6. By Walid – des masques artisanaux en chute de tissus anciens

Si tu ne connais pas encore By Walid et que tu aimes les vieux tissus et l’artisanat (le vrai, pas celui du marketing textile), et un peu la mode, check ce qu’il fait.

Tu devrais adorer.

Au moins pour le plaisir des yeux.

C’est donc dans une optique de zéro gaspillage que By Walid a cousu ces petites merveilles.

7. Kestin – des masques made in UK

Kestin fait son maximum pour promouvoir les savoirs-faire du Royaume-Unis. Des usines au tisserands, ses produits sont souvent made in UK. C’est le cas de la série de masques sortie récemment. Faite chez lui et avec des tissus Halley Stevensons, une pointure du genre.

8. Bleu de Paname – des masques en ripstop camo

Bleu de Paname y est aussi allé de son masque, dans une version camo ripstop et un bleu forcément. Offerts avec les commandes.

9. Verlan – le masque orange

La jeune marque parisienne street minimaliste a proposé ses masques aussi. J’ai le orange à la maison mais n’ai pas pu faire de photo. Je t’invite aussi à regarder ce que fait la marque !

https://www.instagram.com/p/CDMRj2dI87i/

10. Sélection de masques en denim pour les workwear addict

Je triche un peu avec un dernier poste de DenimDudes qui regroupe plusieurs masques en … denim. Pour les amateurs de toile sergée et liseré selvedge !

Partie II – Quelques idées de tenues avec des masques

On continue notre immersion dans le masque et comment s’en accommoder au quotidien en l’incorporant à nos tenues. Je me répète, l’idée n’est pas de prendre à la légère un sujet sanitaire grave, ni de discuter de l’utilité des mesures prises. Le fait est que si nous sortons dehors sans masque, selon les régions, c’est amende sur le champs.

Alors de mon coté, j’ai cherché à prendre plaisir à les porter et à essayer de rendre ce port du masque stylé !

De plus, en regardant les gens dans la rue, j’ai pu voir que je n’étais pas le seul, il y avait de la couleur. Et pour être franc, les masques non jetables ne finissent pas dans le caniveau.

Un drame écologique à venir encore.

Faisons l’autruche et passons aux tenues.

Une tenue avec une noragi et un masque en tissu japonais ancien

tenue homme avec masque stylé - tissu japonais et noragi kimono masculin
Borali x Bonne Gueule noragi – GAP tee – Hatski denim – Clarks wallabee – First Arrow’s and Borali necklaces

Cette tenue, tu dois la connaitre puisqu’elle fait partie du lookbook tardif que l’on a sorti pour notre collab’ Borali x BonneGueule. Ici, je porte un masque de protection que ma mère m’a cousu pendant le confinement à partir de chutes de tissu. Pas n’importe lesquelles puisque ce sont des coupons venus du japon qui ont presque 70 ans.

comment porté masque homme style indigo japonais noragi et collier borali

Franchement, les couleurs sont idéales pour ce que je porte souvent à savoir de l’indigo dans toutes ses nuances.

Ne vas pas dire que ça fait ninja ou samouraï, ils ne portaient pas de noragi !

comment porté masque homme style indigo japonais noragi et collier borali
Ce motif traditionnel japonais est superbe de base, alors en masque !

Un masque en lin et cuir pour une tenue bien workwear / héritage

comment porter un masque avec style dans une tenue workwear homme et mocassins
Kestin blazer – H&M tee – A.P.C jeans – Malfroid loafers – 5eme Generation mask

Pour cette tenue, changement total d’ambiance. En effet, depuis deux bonnes années maintenant, je porte un peu plus souvent des blazers casual inspirés du workwear ou du military. Le style sartorial est à l’opposé, dans les codes, de ce que j’aime et porte. Pourtant, il est celui qui m’inspire le plus de chose. Les esthètes du genre sont une source d’idées de jeux de couleurs, motifs et textures.

Ici, je porte la veste en velours à poches plaquées de Kestin, le modèle Kenmore. J’aime l’associer à un tee un peu ample, un jean qui a bien vécu et des mocassins. Là, dans leur version la plus habillée que je puisse me permettre. Malfroid me les a offerts pour me remercier de la mise en avant dans un lookbook. Je suis franchement content car les lignes de cette paire la rendent polyvalente.

masque covid en lin écru et cuir marron made in france de la marque 5eme generation et blazer workwear kenmore kestin en velours

De fait, le masque en lin écru et cuir marron passe tout seul dans la tenue. C’est un 5ème Génération, fait à la main en France. Il est conçu à la base pour recouvrir un masque  chirurgical.

Les motards me contrediront peut-être mais je trouve que son esthétique peut en faire également un couvre-visage pour la poussière et les moucherons. Je l’imagine remplacer le foulard qu’arborent certains motards au look vintage.

(pas taper si je suis à coté haha)

masque covid en lin écru et cuir marron made in france de la marque 5eme generation et blazer workwear kenmore kestin en velours
Masque en lin et cuir, fait en France par 5eme Generation

Tenue street heritage avec un masque “Borali sample”

look style stret heritage workwear homme avec jean coupe droite et comment porter paraboot michael
Kestin Neist shirt – H&M tee – A.P.C jeans – Paraboot Michael shoes – First Arrow’s silver feather – Borali mask

J’enchaine avec une des mes tenues favorites de ces derniers mois. D’ailleurs, si tu suis un peu mes âneries en story sur Instagram, tu as du souvent me voir porter ce combo.

En effet, déjà la surchemise en ripstop Neist de Kestin, c’est mon acquisition favorite. Moi qui ne porte quasiment que des tee-shirts, le col façon liner / baseball est une bénédiction.

(oui j’abuse sur le superlatif)

Kestin army green olive ripstop neist overshirt - idée de tenue homme avec une surchemise type militaire
bijoux en argent amérindiens vintage, un peu de First Arrow’s et Harpo, et bracelet Borali

Le coloris army green est ce qu’il faut de foncé pour équilibrer la chromatique de mes tenues à base de haut clair et jean délavé. La pièce a du volume donc je peux porter mes jeans coupe droite ou size-up sans soucis.

Autre petit truc (à la base cette tenue devait être un article solo), n’écoute jamais les conseils en style masculin qui te disent de ne pas porter de chaussures noires avec des jeans ou pantalon clairs. C’est un raccourci facile et au final une énorme ânerie qui privent un paquet de mecs de tenues sympas.

Ça ne fonctionne pas avec tout mais un jean délavé et une paire de chaussures un peu brute comme ces Michael, c’est un WIN à chaque fois. Les Paraboot sont plutôt rondes et en 3D (pas plates quoi) donc ça marche bien.

comment bien porté un masque style workwear homme conseil

Quant au masque, ça aurait pu être une petite sortie Borali. Julien, en a cousus quelques uns et j’ai flashé dessus. Faits, comme nos bijoux, en tissus recyclés, le coloris et le style matchent parfaitement avec la Neist !

La forme est super dynamique et quand tu l’as au visage, tu te sens comme Smoke ou Sub-Zero.

(pas certain que tu trouves la référence haha)

C’est tout bête mais comme j’aime me saper, ça devient un plaisir de le porter dans ce genre de tenue bien style street heritage !

comment bien porté un masque style workwear homme conseil kestin neist shirt
J’aurais adoré pouvoir le proposer si on avait eu un atelier bien à nous

Enfin, un petit arrêt sur mes bijoux. Un set de bagues et de bracelets que je portais beaucoup avant juillet. Plus amérindien dans le style avec toujours de l’argent et là, du turquoise et des signes de la culture “navajo”.

(je mets des guillemets car c’est un peu un terme “fourre-tout”)

idée bijoux homme en argent style navajo harpo borali first arrows plume silfer featheridée bijoux homme en argent style navajo harpo borali first arrows plume silfer feather

En plus, je porte mon bracelet Borali favori, comme quoi, je ne disais pas de bêtise dans l’article de présentation.

comment bien porté un masque style workwear homme conseil kestin neist shirt

1ST Pat-RN, le masque idéal même quand il fait chaud

engineered garments bedford ripstop jacket 1ST Pat-rn knit double layer mask - clarks wallabee cola
Engineered Garments bedford jacket & B.D shirt – A.P.C jeans -Clarks Wallabee – 1st Pat-RN mask

Pour finir, je n’avais pas d’autre choix que de te présenter le masque de la marque italienne 1st Pat-RN. Cedoceltic t’en a déjà parlé ici et . Tu sais maintenant tout ce qu’il y a comme recherche derrière chaque pièce.

Et bien ce jusqu’au-boutisme de Cristiano, le fondateur, on le retrouve aussi dans ce masque.

Le terme double layer renvoie à sa construction : l’envers est dans un coton bio certifié GOTS, l’endroit dans un nylon tissé. Le masque a été développé pour être vraiment respirable et c’est le cas. Ce n’est pas un argument de vendeur de merguez. Je l’ai porté tout l’été, et quand il fallait revenir à un autre masque … Dur retour  la réalité.

1st pat-rn knit double layer mask & engineered garments bedford jacket ripstop conseil style homme porter un masque

Chose intéressante, pour nous geeks du textile, c’est un métier à tisser double face qui utilise la technologie TRICOT qui fabrique chaque masque un par un. Les deux faces sont ensuite cousues ensembles avec un fil invisible. Le fait de ne pas couper dans un rouleau de tissu est le point clé pour avoir cette capacité à s’adapter au visage.

1st pat-rn knit double layer mask & engineered garments bedford jacket ripstop conseil style homme porter un masque
1st Pat-RN knit double layer mask – nylon / cotton

Donc, pour en revenir à la tenue, je suis parti sur l‘héritage militaire croisé à la corde sartorial que l’on retrouve chez 1st Pat-rn.

Et qui m’enchante depuis des années chez cette marque.

c’était l’été donc sans cravate ni gilet avec une dynamique beaucoup plus décontractée.

De fait, le blazer déstructuré en ripstop  militaire, bien loose  était indiscutable. Je l’ai couplé à une chemise button down à carreaux, à la coupe bien ample. Elle ne peut passer qu’avec des jeans ou pantalons bien larges.

conseil style homme porter blazer casual militaire bedford jacket engineered garments BD shirt
Engineered Garments Bedford jacket – Olive ripstop cotton

Des pièces habillées et un style débraillé.

Tout ce que j’affectionne.

Pour le reste, un jean APC rincé par les années et mes fidèles Clarks Wallabee, des low coloris Cola, l’un des meilleurs.

tenue homme workwear militaire style été

Ah j’allais oublier.

Un close-up sur le masque et les écritures.

Cela m’a été beaucoup demandé sur Insta.

Cristiano a repris le coté militaire qui inscrit sur les vêtements toutes les spécificités techniques de la pièce.

Si tu dois en acheter qu’un, c’est celui-ci, vraiment.

(N.B : ce masque a été testé à l’Université Polytechnic de Marche en Italie, un des lieux clés sur la recherche du Covid-19. Il a passé avec succès les tests  microbiens, de respirabilité /et d’hygiène. Cela ne remplace pas un masque chirurgical mais ça montre le sérieux de la pièce)

1st pat-rn knit double layer mask & engineered garments bedford jacket ripstop conseil style homme porter un masque

En attendant de faire tomber le masque

Roooh  je n’avais encore fait aucun jeu de mot bancal !

Enfin voilà, après 5 mois à me demander si je dois le faire, voici un article qui surfe sur le covid-19, le masque comme accessoire de mode et même comment le porter en se faisant plaisir.

Il y a 4 mois, ça aurait été un bon article “p*** à clic” haha

Tu me donneras ton avis mais je reste convaincu qu’il fallait le faire. Après tout, le masque a pris une place dans nos quotidiens, à la ville comme à la campagne. D’ailleurs, si tu as des marques ou modèles sympas qui ne sont pas évoqués, n’hésite pas à partager en commentaire.

J’essaie toujours de m’amuser de ce que je ne peux pas éviter. Et là, le masque, c’est quand même un truc où il y a matière à faire.

En attendant de le faire tomber.

+++

Par Boras

Pas un héros de l'orthographe, pourtant j'écris des articles sur des bouts de chiffon que je prends en photo. J'aime porter des kimono mais je ne fais pas de Kendo, mon style se perd entre street et workwear. Je suis aussi un amoureux de basket et des C's, qui voue un culte à DJ Premier.

Un style pointu et des conseils simples

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l'actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c'est tous les mardis dans ta boite mail.

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l’actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c’est tous les mardis dans ta boite mail.