Notre sélection des meilleures sneakers en toile

Chaque Top 10 est l’occasion de retrouver une sélection de pièces conseillées par la communauté Borasification (et un peu la rédaction). Cette liste est non exhaustive et constitue une série de coups de cœur qui t’aiguilleront, pour toi aussi trouver les vêtements et chaussures qui te feront vibrer.

Voila un top 10 qui devrait parler à tout le monde ou presque. Si elles sont portées toute l’année, les sneakers / baskets / chaussures en toile sont d’abord les incontournables de la saison qui arrive. On ne va donc pas réinventer la roue aujourd’hui, mais seulement essayer (modestement) de réunir le meilleur de l’offre actuelle. Et pour une fois, on n’éclate pas trop le budget du mois avec beaucoup de paires « accessibles » !

sélection des meilleures marques de sneakers en toile homme tennis basket

10 paires de baskets en toile pour l’été

Je ne pense pas avoir besoin de revenir sur la construction d’une chaussure en toile, c’est quelque chose de très basique et tu vois forcément de quoi je parle. Si tu veux par contre en apprendre plus sur le processus de vulcanisation, je te laisse un lien ici pour une vidéo assez cool sur le sujet. On va un peu laisser ça de coté dans cet article et partir du postulat que les paires sélectionnées devraient survivre au moins une saison… Grâce à la communauté, on va faire le tri ensemble et garder ce qui nous parle. Tu trouveras ici aussi bien les paires les plus emblématiques que des marques plus récentes et autres alternatives aux classiques du genre.

1. La « CT70 » et le revival de Converse

Comment ne pas commencer par Converse ? Un choix évident, mais qu’il faut tout de même inclure tant la paire originale d’ « All Star » continue d’être une inspiration proche ou lointaine pour toutes les marques qui font de la basket en toile. Marque devenue ringarde dans les années 70, c’est au début des années 2000 que Converse regagne en popularité. Et c’est surtout au début des années 2010 avec la sortie du modèle qui nous intéresse aujourd’hui, la « Chuck Taylor 70s », que la tendance revient au plus fort.

basket toile converse chuck taylor 70s dark soba
starcowparis.com

Inspiration rétro des modèles portés par les basketteurs dans les années 60, la « CT70 » comme on la surnomme affectueusement est en tout point supérieure à la « All Star » originelle. Elle est dotée, entre autres, d’une toile plus épaisse, d’un meilleur renfort dans la semelle et d’un toe cap plus petit (et beaucoup moins disgracieux). C’est trente euros plus cher, mais le rendu visuel est incomparable (et trouvable assez facilement en soldes ou en seconde-main).

paires de basket toile converse ct70
instagram.com/yoooooudai/

Si tu cherches une alternative un peu plus solide et confortable (et qui ne dépend pas du groupe Nike), ça se passe dans le reste de la sélection. La majorité de ce dont on va parler à quelque chose à voir avec Converse et ses baskets emblématiques… Si tu veux rester dans l’univers de la marque, tu peux regarder le modèle « Jack Purcell ».

2. Le made in Kurume avec Shoes like pottery et la Moonstar « Gym classic »

L’article n’est pas sponsorisé par Moonstar (on aimerait bien), mais on va logiquement retrouver beaucoup de paires qui sont produites dans l’usine de la marque. (L’une des trois dernières à pratiquer le procédé de vulcanisation au Japon). Malgré la parenté, des différences existent et les modèles made in Kurume ne se valent pas tous ! D’abord, Shoes like pottery qui tire son nom de la manière dont est réalisée la transformation de la semelle, analogue à l’artisanat de la poterie japonaise.

basket en toile shoes like pottery hi cotton canvas sneakers
L’essence de la sneaker en toile, très simple et bien faite.
instagram.com/shoeslikepottery

Les modèles sont très épurés et de meilleure qualité que les Converse, et surtout ont un chaussant plus large (Mieux vaut avoir le pied fin pour survivre en CT70). Les paires sont marquées d’un « sceau » sur le coté de leur semelle turquoise, comme le reliquat d’une construction faite main. Enfin, les modèles proposés par Moonstar, marque qui possède l’usine et qui produit sa propre gamme, sont quant à eux plus « heritage » dans l’esprit.

moonstar all weather rubber sneaker brown
Les “Allweather” et son mudguard pour aller sauter dans les flaques.
beige-habilleur.com
basket toile moonstar gym classic sneaker mustard
Inspiration très rétro pour la “gym classic”.
greenrooms.raku-uru.jp

Je pense par exemple aux « Allweather » et leur bande en caoutchouc à la manière d’une paire de duckboots, ou encore aux « gym classic », mes preférées, qui reprennent le design de chaussures de sport des années 60. Si tu préférerais une Converse à la française, tu peux aller voir ce que fait Spring Court.

3. Vans Authentic « Anaheim » (et Vault), la shape avant tout

On alterne avec le deuxième grand acteur de la chaussure en toile. Vans n’est plus une marque à présenter. Figurant dans tous les Starter-packs du skatewear qui se respectent, les Vans « Era » et « Old Skool » sont des choix basiques et très populaires. Outre les lignes classiques et très peu chères, la marque propose, comme chez Converse, une collection premium plus intéressante.

basket toile vans authentic anaheim factory 44 dx black
footpatrol.com

Meilleure forme, meilleures finitions, semelle plus épaisse, construction plus durable… La Vans « Anaheim factory authentic 44 dx » (oui, c’est le vrai nom) est bien le modèle que tu dois retenir. Je te conseille globalement de ne pas regarder ceux qui ne sont pas estampillés « Anaheim » (du nom de la première usine californienne de la marque) ou « Vault » si tu cherches la meilleure shape.

vans anaheim slip on motif checkered piano
Le fameux motif “checkerboard” sur une paire de slip-on Anaheim.
instagram.com/vans_europe

Et pour ceux qui ont vraiment la flemme de faire leurs lacets (ou veulent tenter un petit cosplay aide-soignante), on ne peut pas oublier les modèles emblématiques dit slip-on. Un classique du skatewear. Pour les alternatives à ces silhouettes indémodables, on va procéder de la même manière qu’avec la « All-Star ». Ça se passe juste en-dessous !

4. Asahi et Doek, ou comment passer du skatewear au soft-tailoring

En parlant de slip-on et de formes classiques, les deux prochaines marques de cette sélection sont directement inspirées par la silhouette de la deck shoes introduites aux Etats-Unis dans les années 70. Asahi et Doek sont deux grands noms qui commencent à être bien distribués en France et qui proposent des alternatives plus épurées aux Vans. À l’instar des Shoes like pottery, ces modèles sont produits à Kurume dans le berceau de l’industrie de la chaussure en toile japonaise. Asahi possède sa propre usine, et Doek est un client de Moonstar.

basket toile asahi deck shoes black white army green ventile
La deck shoes d’Asahi, une silhouette qui se marie vraiment très bien avec un vestiaire soft tailoring. instagram.com/leatherhealer

Quelques différences toutefois. Asahi est une marque qui n’est pas dans le même segment de prix que Doek. Il ne faut pas voir ces sneakers comme une version premium d’une paire de Vans (les prix sont équivalents au Japon, c’est l’importation qui fait gonfler le tarif ici). Si la construction est théoriquement plus solide, les mêmes questions de durabilité et de confort se posent. Doek est l’offre la plus haut de gamme. Semelle intérieure en liège, procédés de teinture artisanaux des toiles, tissage avec des vieilles shuttle looms… C’est bien un cran au-dessus du reste (et presque 60 euros de plus qu’une paire d’Asahi).

doek oxford deck shoes blue
La photo ne rend pas justice à la très belle teinture à l’indigo japonais. Ni au tissus traditionnel “Kurume kasuri“. instagram.com/randomwalkshop

Pour mieux illustrer la sélection, je ne t’ai montré ici que les modèles vans-like. Mais Doek fait également de très belles baskets en toile à la Converse. C’est notamment la marque qu’a choisit Studio Nicholson pour sa gamme de chaussures. Tu peux aller voir tout ça ici.

5. Vulcanisation slovaque avec Novesta et ses « Star Master »

C’est maintenant le moment de se détourner (juste) un peu des formes très proches des Converse et des Vans, en commençant avec la marque slovaque Novesta et son modèle historique : la « Star Master » en version low et high. Fondée en 1930, la marque continue de concevoir ses chaussures sur la même ligne de production et avec les mêmes procédés depuis plus de 90 ans. Si elle reste moins connue que ses rivales, la silhouette de la star master est une vraie bonne alternative à ce qui se fait ailleurs.

novesta star master beige ss22
milworks.co

Sa semelle laissée brute, qui porte encore les traces de la vulcanisation, lui donne ce petit truc en plus qui la rapproche des univers workwear et military (et la marque vend beaucoup de colorways qui sont parfaits pour ce registre). Si tu préfères une petite touche d’élégance à la française, Novesta a récemment sorti son modèle phare en collaboration avec la marque De Bonne Facture. Ici, le lin belge Masters of linen remplace la toile de coton basique et vient donner une connotation un peu plus estivale et soft-tailoring à la paire (évidemment, c’est sensiblement plus cher, 95 euros contre 59 euros la paire de base).

novesta collaboration de bonne facture star master linen
instagram.com/debonnefacture

En alternative, tu peux regarder du coté de chez Victoria qui produit des modèles analogues en Espagne. On a tendance à l’ignorer, mais c’est une marque qui possède également un savoir-faire centenaire en la matière et qui s’efforce de produire localement.

6. Superga, de la classique “2750” à la ligne « Artifact »

Autre proposition classique, la Superga « 2750 » est une paire que tout le monde devrait connaître ici. Je ne vais pas m’attarder sur le sujet très longtemps et seulement la mentionner car c’est un modèle vraiment très accessible (qui se trouve régulièrement à une trentaine d’euros) et qui peut faire l’affaire si tu cherches quelque chose de simple. Si je te parle de Superga dans cet article, c’est parce que la marque s’est récemment lancée dans un projet encore méconnu qui semble fonctionner pas mal au Japon, sa nouvelle ligne baptisée « Artifact ».

Une paire qui fait partie de la collection la plus “urbaine”.
superga.fr

Nouvelle gamme, mais “vieux” modèles à l’origine. Les paires sont en effet inspirées des archives de la marque (qui est plus que centenaire aujourd’hui). Superga propose avec “Artifact” des chaussures qui semblent de bien meilleure qualité, notamment dotées de toiles en matières japonaises et anglaises et de semelles plus épaisses et résistantes. Les influences military sont évidentes, et c’est même assez “premier degré” parfois.

Des paires de Hi-tops qui font référence aux training shoes des années 70.
hanon-shop.com

Ça n’a donc plus rien à voir avec les chaussures Superga telles que tu pouvais les connaitre, et c’est assez encourageant de voir qu’un acteur historique de la basket en toile essaye de valoriser son patrimoine (reste encore à préciser les lieux de fabrication…). En alternative, je peux te conseiller la marque sud-coréenne Excelsior. Et si tu te reconnais dans le délire repro, on va en parler plus en détail un peu plus bas !

7. Les sneakers racées de Stepney Workers Club

Un vrai coup de coeur que je me devais d’inclure dans cette liste. La marque Stepney Workers Club, et en particulier son modèle phare la « Dellow S-strike ». Jordan a pu te proposer l’année dernière un article entier consacré au sujet, je ne vais donc pas radoter ici et plutôt t’encourager à aller lire ça. À la place, je vais parler de mon expérience personnelle. C’est une paire qui m’a vraiment tapé dans l’oeil, notamment à force de la voir passer sur des comptes insta de japonais.

basket toile stepney workers club dellow s-strike black white
stepneyworkersclub.com
stepney workers club lister slip on shroom black canvas
“Lister shroom hands black”

Si j’appréciais beaucoup la shape de la « Dellow » originelle, je la trouvais un peu trop simple et « lisse ». Le modèle avec le fameux « S-strike » corrige ça et me fait un peu penser au swoosh de Visvim qu’on retrouve sur ses runners « FKT » (et surtout aux Vans “Old Skool”, on ne va pas se mentir). Aux pieds, c’est un bonheur à porter avec des pantalons assez amples, et même un peu de stacking. Encore une histoire de rondeur et d’équilibre. Je te conseille aussi de regarder leurs modèles slip-on si c’est plus ton truc, tu retrouves cette semelle bien épaisse qui fait la différence.

8. Ne pas faire comme les autres avec les Needles « Ghillies »

Une deuxième paire que tu ne devrais pas voir aux pieds de tout le monde cet été, la « Asymmetric Ghillie sneakers » du label japonais Needles. On a déjà pu évoquer la marque à l’occasion de la sélection sur la chemise à manches courtes, c’est le moment de compléter la tenue avec une paire de sneakers vraiment très cool.

basket toile needles asymmetric ghillie sneakers white green
instagram.com/nepenthes_osaka

Outre les propositions de créateur, c’est l’option la plus chère de la sélection. (Et c’est aussi celle que je préfère, évidemment…). La marque de streetwear japonaise fait ce qu’elle sait faire de mieux en réinventant une forme rétro de la culture américaine à sa manière.

sillage baggy pants pantalon couple ample
Les Needles portées par Boras, tu peux retrouver le look complet ici.

De la chaussure en toile qui va bien au-delà de l’image qu’on se fait d’une paire pour l’été : un bon mix entre silhouette parfaite, colorways inspirés et détails (empiècements, système de laçage) propres au label. Une paire sophistiquée qui reste très simple à porter.

9. Tout faire comme les autres avec les marque de reproduction

Catégorie un peu artificielle ! On pourrait parler de reproduction pour beaucoup de modèles présents sur cette liste, tant certains modèles sont « inspirés » de l’histoire de la chaussure en toile. Mais je souhaitais inclure des marques spécialisées dans le domaine. Reproduction of found est une marque japonaise qui, fidèle à son nom, cherche à recréer à l’identique les designs iconiques de chaussures de sport et militaires du 20ème siècle. Il faut apprécier le charme des shapes parfois un peu pataudes de l’époque, la German Army Trainers effilée et plate qu’on trouve à la pelle dans les surplus militaires. En tout cas, c’est bien fait et l’accent est mis sur la technicité avec des paires en Cordura par exemple.

reproduction of found canvas training shoes cordura
Military trainers italiennes et américaines
basket toile reproduction of found german army trainers
Et la fameuse version allemande. instagram.com/reproduction.of.found_shoes

Et en parlant de (très) bien fait, tu peux trouver de l’autre coté du spectre (financier, j’entends) la marque The Real McCoys. Un nom qui devrait t’être familier si tu t’intéresse de près ou de loin à ces univers. Si tu ne connais pas encore, on pourrait résumer ça à un travail méticuleux de reproduction de vêtements workwear et military américains emblématiques. Un autre exemple de la fascination japonaise pour une culture importée à partir de la seconde guerre mondiale et qui s’attache à redonner vie à des silhouettes qui ont inspiré tout ce qu’on connait aujourd’hui.

“USN cotton canvas deck shoes”
instagram.com/therealmccoyslondon/

Si ce petit monde des fringues reproduites t’intéresse, tu peux également jeter un oeil sur la marque Buzz Rickson’s. Quant à nous, on va plutôt repartir dans le sens inverse avec une emphase sur la création pour conclure avec un peu de folie et moins d’utilitarisme.

10. La basket en toile vue par les créateurs

On a débuté la sélection avec des évidences, alors je te propose de la terminer avec un petit best-of des interprétations de la « All star » par des créateurs et des marques au cours de ces dernières années. Rien de plus logique que de finir cette sélection avec Converse quant on voit rien que le nombre de collaborations officielles qui ont pu voir le jour (et qui continuent de sortir chaque année).

Maison Martin Margiela x Converse (2014)
news.nike.com
visvim skagway low parchment
Visvim “Skagway low”
instagram.com/shopcanoeclub

Les Visvim “Skagway” et leur semelle surdimensionnée, les Rick Owens “DRKSTAR” qui succèdent aux “Ramones” qui étaient déja des parodies de Converse (sans parler des “TURBODRK” aux bouts carrés), ou encore la collaboration avec Martin Margiela à base de couches de peinture blanche successives… Le but n’est pas de te raconter l’histoire de ces paires, mais plutôt de te montrer que chaussures en toile ne rime pas avec ennui et conformisme.

converse drkstar black
Rick Owens “Drkstar”
mytheresa.com
mihara yasuhiro converse all star
Maison Mihara Yasuhiro “Hank low”
wave.fr

Je pense qu’on peut avoir tendance à tous acheter la même chose et perdre un peu en créativité, surtout quand l’été arrive et qu’il s’agit parfois plus de trouver des sneakers qui répondent à un besoin plutôt qu’à un vrai propos stylistique. Il est possible de tenter des choses et sortir un peu de l’ordinaire, même avec des chaussures aussi banales.

instagram.com/mfpen_

Je termine cette sélection par cette paire de CT70 modifiée, de loin ma préférée. C’est un sample qui a été réalisé pour la marque danoise Mfpen en 2019. Malgré ses semelles superposées, je trouve la paire étrangement super bien équilibrée. Alors si ton oncle travaille chez la marque, n’hésites pas à lui souffler l’idée d’un modèle un peu plus officiel.

Le mot de la fin

C’est malheureusement déjà terminé ! Difficile d’être satisfait après une liste d’une dizaine de marques et de paires, mais j’espère que tu as trouvé ton bonheur ici. J’ai essayé de ratisser assez large et de ne pas trop me concentrer sur l’offre japonaise pour que tout le monde puisse s’y retrouver et ne pas passer l’été pieds nus (ou pire, en espadrilles).

Si tu veux plus de sélections qui parlent de chaussures, tu peux aller voir celle concoctée par Boras sur les sneakers blanches d’inspiration années 80. Pour les top 10 du printemps-été, je te mets à nouveau les liens ici pour les chemisettes, les chinos (beiges) et les tee shirts blancs. C’est déjà pas mal pour te faire une tenue cool !

Inscris-toi pour rejoindre notre communauté et ne rien rater de l’actualité du site. Derniers looks, conseils et contenus exclusifs, c’est tous les mardis dans ta boite mail.